Stages hors formations de 1er, 2e et 3e cycle des études de santé : ce que vous devez savoir, ce que vous devez faire se trouve dans cette foire aux questions.

Vous êtes en stage ou vous avez signé une convention sans avoir débuté votre période de stage : comment se contractualise la modification d’une convention de stage ? m.a.j. 27 mai

Il convient d’établir un avenant qui pourra être, à titre exceptionnel et au regard de la situation actuelle, signé et transmis par voie électronique ou scan. Toutefois, si ce mode de signature s’avère impossible, des échanges de courriels entre l’étudiant stagiaire, l’organisme d’accueil (a minima tuteur de stage) et l’université (a minima l’enseignant-référent) pourront valider les modifications et seront si nécessaire ensuite formalisés par la signature d’un avenant lors de la réouverture progressive de l’université. La régularisation de cet avenant devra en revanche être signée par le.la directeur.rice de l’UFR/institut, seul habilité à signer au nom de la présidente de l’Université.

L’étudiant stagiaire qui poursuit alors son stage à domicile doit rester sous l’autorité de l’organisme d’accueil, se conformer aux dispositions de la convention de stage et de son avenant en poursuivant dans la mesure du possible, la mission qui lui est confiée.

En période de déconfinement, les stages peuvent s’effectuer en distanciel et/ou en présentiel sous certaines conditions. cf Politique d’établissement.

Télécharger l’avenant à la Convention de stage  :

Est-ce que la validation de l’UE Stage est remise en question ?

Concernant la validation des stages, plusieurs solutions peuvent être envisagées en accord avec le directeur de composante, le responsable de formation et l’enseignant-référent, à savoir :

  • la validation de tout ou partie du stage,
  • la neutralisation de l’UE stage,
  • ou le report du stage en fonction de l’évolution de la situation.

Sur la base d’une interprétation extensive de l’article L. 124-15 du code de l’éducation, le stage pourrait sous certaines conditions, être validé, même s’il n’a pas atteint la date prévue dans le cursus, ou une modalité alternative de validation de la formation pourrait être mise en place. Ces adaptations exceptionnelles devront être étudiées et décidées en accord avec les instances universitaires. Elles devront en outre respecter le principe d’égalité entre les étudiants d’une même formation. Mais ces aménagements seront fonction de l’évolution de la situation et de la durée du confinement.

Une décision sur les modalités de validation des stages partiellement réalisés ou non réalisés sera décidée en concertation avec les instances des UFR et de la Faculté. Une information sera communiquée aux étudiant.e.s par les responsables pédagogiques d’ici une à deux semaines.

En stage à domicile, est-ce que la gratification continue d’être versée ?

Lorsqu’une gratification était prévue, si le stage se poursuit à distance, la gratification reste due.

Si l’organisme d’accueil est fermé, il existe plusieurs situations qui devront être régularisées par avenant à la convention de stage :

  • Fermeture des locaux, mais maintien des activités : Si le stage le permet et si les parties y consentent, le stage peut se poursuivre à domicile et une gratification doit être versée. S’il doit être interrompu, la gratification est suspendue.
  • Fermeture des locaux et arrêt des activités de l’organisme d’accueil : Le stage est interrompu et la gratification est suspendue. Le mode de communication étant limité, des courriels ou tout autre moyen de communication doivent être encouragés pour acter cet état de fait.

Remarque : Si cette situation d’arrêt de la gratification occasionne des difficultés financières, vous pouvez solliciter une aide sociale auprès d’Université de Paris.

Quand s’adresser à son.sa enseignant.e-référent.e ?

L’enseignant-référent veillera à toujours conserver un contact avec son étudiant et vérifiera que celui-ci assure toujours sa mission en lien avec l’organisme d’accueil.

C’est à lui ou à elle que les étudiant.e.s doivent s’adresser pour toute question relative au contenu du stage si celui-ci ne semble pas conforme aux stipulations pédagogiques prévues dans la convention de stage ou si un problème particulier se présente dans l’organisme d’accueil.

L’organisme d’accueil est en mesure d’accueillir un.e stagiaire en présentiel. Est-ce possible ? m.a.j. 16 juin

En période de déconfinement, l’établissement autorise les stages en présentiel à l’Université de Paris (convention déjà signée ou nouvelle convention), avec l’accord du directeur ou de la directrice de la composante interne, si et seulement si, cumulativement :

  • le stage est prévu dans le cadre de la formation,
  • il n’existe pas de possibilité de réaliser le stage en distanciel,
  • l’organisme d’accueil et l’étudiant s’engagent à respecter les règles sanitaires, les règles de distanciation, l’étudiant s’engage à signaler à l’organisme d’accueil tout dysfonctionnement. Ces éléments seront reportés dans l’avenant à la convention de stage ou dans la rubrique modalités de la nouvelle convention de stage.

En cas de dysfonctionnement, l’étudiant pourra demander la suspension du stage ou, si c’est possible, la réalisation du stage à distance ; il en informe alors son tuteur pédagogique et le directeur de la composante concernée ; un avenant doit alors être signé et si le stage devait être réalisé à distance, les stipulations de l’avenant devront notamment préciser les horaires de travail de l’étudiant stagiaire.

Que faire si mon.ma tuteur.trice en entreprise me demande de me rendre occasionnellement sur mon lieu de travail ? m.a.j. 27 mai

Le stage peut être réalisé en alternant travail en présentiel et travail à distance, Sont alors applicables les règles du stage en présentiel pour la partie en présentiel et les règles applicables au stage distanciel pour la partie effectuée en distanciel. Devront être spécifiées dans la convention ou son avenant les périodes où l’étudiant sera au sein de l’organisme d’accueil et celles en travail à domicile.

Un report du calendrier universitaire est-il prévu ? m.a.j. 16 juin

Les stages qui se prolongent en septembre après une interruption ou qui débutent pourront être réalisés jusqu’au 31 décembre sous les conditions cumulatives suivantes :

  • stages de fin de cycle (dernière année d’école d’ingénieur, licence professionnelle, 2ème année de master…)
  • stages réalisés dans le cadre de l’année universitaire en cours, avec engagement formel de l’étudiant à ne pas se réinscrire dans une formation universitaire en 2020-2021.
  • stages effectués dans le respect de l’ensemble des conditions de réalisation des stages (notamment au regard des conditions sanitaires) applicables à Université de Paris.

Ces stages seront réalisés selon les modalités prévues actuellement en présentiel et/ou en distanciel, en prenant en compte les mesures sanitaires applicables.

A savoir : La présente modification du calendrier universitaire 2019-2020 ne s’applique pas aux étudiants inscrits en L1, L2 M1 qui ne pourront donc réaliser un stage que jusqu’au 31 aout 2020.

Qui dois-je contacter si je me retrouve dans une situation sanitaire, médicale ou sociale difficile suite à cette situation ? m.a.j. 27 mai

Pour toute question d’ordre sanitaire :
contacter votre tuteur au sein de l’organisme d’accueil

Pour toute question relative à votre santé :
contacter le service de médecine préventive

Pour une assistance sociale :
contacter les assistants sociaux du CROUS de Paris par mail.

Parallèlement, afin de soutenir ses étudiants face à l’épidémie Covid-19 et ses conséquences dans leur vie quotidienne, Université de Paris met en place un dispositif exceptionnel d’aides sociales pour celles et ceux dont la situation financière est fragile. > En savoir plus

Stage en France

Quelle est la politique d'Université de Paris concernant les stages en France ? m.a.j. 16 juin

L’établissement autorise les stages en distanciel (convention déjà signée ou nouvelle convention), avec l’accord du directeur ou de la directrice de l’UFR, si et seulement si, cumulativement :

  • le stage est prévu dans le cadre de la formation,
  • il se déroule exclusivement en distanciel : la réalisation du stage à distance exclut tout déplacement de l’étudiant pour quelque motif que ce soit et à quelque endroit que ce soit,
  • un encadrement réel et effectif est assuré par l’organisme d’accueil.

L’établissement autorise les stages en présentiel à l’Université de Paris (convention déjà signée ou nouvelle convention), avec l’accord du directeur ou de la directrice de la composante interne, si et seulement si, cumulativement

  • le stage est prévu dans le cadre de la formation,
  • il n’existe pas de possibilité de réaliser le stage en distanciel,
  • l’organisme d’accueil et l’étudiant s’engagent à respecter les règles sanitaires, les règles de distanciation, l’étudiant s’engage à signaler à l’organisme d’accueil tout dysfonctionnement. Ces éléments seront reportés dans l’avenant à la convention de stage ou dans la rubrique modalités de la nouvelle convention de stage.

En cas de dysfonctionnement, l’étudiant pourra demander la suspension du stage ou, si c’est possible, la réalisation du stage à distance ; il en informe alors son tuteur pédagogique et le directeur de la composante concernée ; un avenant doit alors être signé et si le stage devait être réalisé à distance, les stipulations de l’avenant devront notamment préciser les horaires de travail de l’étudiant stagiaire.


Le stage peut être réalisé en alternant travail en présentiel et travail à distance,
Sont alors applicables les règles du stage en présentiel pour la partie en présentiel et les règles applicables au stage distanciel pour la partie effectuée en distanciel. Devront être spécifiées dans la convention ou son avenant les périodes où l’étudiant sera au sein de l’organisme d’accueil et celles en travail à domicile.


Les stages qui se prolongent en septembre après une interruption, ou qui débutent pourront être réalisés jusqu’au 31 décembre sous les conditions cumulatives suivantes :

  • stages de fin de cycle (dernière année d’école d’ingénieur, licence professionnelle, 2ème année de master…)
  • stages réalisés dans le cadre de l’année universitaire en cours, avec engagement formel de l’étudiant à ne pas se réinscrire dans une formation universitaire en 2020-2021.
  • stages effectués dans le respect de l’ensemble des conditions de réalisation des stages (notamment au regard des conditions sanitaires) applicables à Université de Paris.

Ces stages seront réalisés selon les modalités prévues actuellement en présentiel et/ou en distanciel, en prenant en compte les mesures sanitaires applicables.

A savoir : La présente modification du calendrier universitaire 2019-2020 ne s’applique pas aux étudiants inscrits en L1, L2 M1 qui ne pourront donc réaliser un stage que jusqu’au 31 aout 2020.

Puis-je commencer un nouveau stage selon des modalités de travail à domicile ? m.a.j. le 16 juin

L’établissement autorise les stages en distanciel (convention déjà signée ou nouvelle convention), avec l’accord du directeur ou de la directrice de l’UFR, si et seulement si, cumulativement :

  • le stage est prévu dans le cadre de la formation,
  • il se déroule exclusivement en distanciel : la réalisation du stage à distance exclut tout déplacement de l’étudiant pour quelque motif que ce soit et à quelque endroit que ce soit,
  • un encadrement réel et effectif est assuré par l’organisme d’accueil.

Le stage peut être réalisé en alternant travail en présentiel et travail à distance, Sont alors applicables les règles du stage en présentiel pour la partie en présentiel et les règles applicables au stage distanciel pour la partie effectuée en distanciel. Devront être spécifiées dans la convention ou son avenant les périodes où l’étudiant sera au sein de l’organisme d’accueil et celles en travail à domicile.

Puis-je effectuer mon stage dans un laboratoire d’Université de Paris ? m.a.j.16 juin

La situation sanitaire évoluant positivement, un décret du ministère de l’enseignement supérieur, publié le 31 mai 2020 dans une version révisée au 6 juin 2020 lié à la phase 2 du déconfinement autorise, dans son article 34, l’accueil des étudiants dans les laboratoires de recherche universitaire.

En accord avec le fonctionnaire sécurité défense, et sous réserve du respect des modalités et des mesures sanitaires mises en place dans le plan de reprise progressive des activités des unités de recherche hébergées par Université de Paris, l’accueil des étudiants est possible dans des laboratoires d’Université de Paris au sein de la Faculté de Santé et de la Faculté des Sciences.

Un stage en présentiel dans un laboratoire de Université de Paris ne sera possible que dans des conditions similaires à un stage dit sortant, à savoir :

  • il est prévu dans le cadre de la formation,
  • il n’existe pas de possibilité de réaliser le stage en distanciel à la date de signature de l’avenant ou de la convention,
  • l’organisme d’accueil et l’étudiant stagiaire s’engagent à respecter les règles sanitaires, les règles de distanciation, ainsi que, en particulier, toute règle imposée par la réglementation relative à la situation sanitaire,
  • l’étudiant stagiaire s’engage à signaler à l’organisme d’accueil (l’organisme d’accueil dans ce cas, c’est l’Université de Paris) tout dysfonctionnement, notamment en cas de non-respect par l’organisme des règles sanitaires susmentionnées.

Il conviendra aussi de distinguer différentes situations :

  • stages de Master 2 : la reprise des stages sera possible pour les étudiants-stagiaires de M2 qui ne soutiennent pas leur travail de M2 courant juin. 
Si le stage concerne un étudiant de M2 soutenant avant fin juin, il conviendra d’évaluer l’intérêt pour les étudiants de Master 2 d’une reprise en présentiel sur une période de 2 à 3 semaines à la fois au niveau de l’unité de recherche et des responsables des cursus concernés. Cette reprise, si cela est nécessaire, pourra être envisagée sur des périodes restreintes à la préparation des soutenances de Master 2 ou du concours aux écoles doctorales. Cette situation est prévue dans l’article 3 des avenants aux conventions de stages. 
NB : les conventions de stages ne peuvent s’étendre au-delà de 6 mois, autrement dit, un stage initié début janvier ne pourra être prolongé au-delà de fin juin, qu’il se soit déroulé en présentiel ou en distanciel.
  • stages de niveau L ou M1 : il conviendra de ne permettre un stage en présentiel qu’après évaluation, comme pour les stages de M2, de l’intérêt pour les étudiants concernés et comme indiqué ci-dessus, uniquement pour de stages prévus dans les maquettes de formation et dans le respect des mesures sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19. 
L’intérêt d’un stage devra être mis en regard du bénéfice pour l’étudiant, pour le laboratoire et n’être autorisé que s’il apparaît comme essentiel à la formation de l’étudiant.
En France, les stages ayant déjà débuté peuvent-ils être poursuivis ? m.a.j. 16 juin

S’il a déjà commencé et se déroule en France – en formation initiale – en présentiel et/ou en distanciel, le stage peut, après une interruption, se poursuivre jusqu’au 31 décembre 2020 sous les conditions cumulatives suivantes :

  • stages de fin de cycle (dernière année d’école d’ingénieur, licence professionnelle, 2ème année de master…)
  • stages réalisés dans le cadre de l’année universitaire en cours, avec engagement formel de l’étudiant à ne pas se réinscrire dans une formation universitaire en 2020-2021.
  • stages effectués dans le respect de l’ensemble des conditions de réalisation des stages (notamment au regard des conditions sanitaires) applicables à Université de Paris.

Le stage sera réalisé selon les modalités prévues actuellement en présentiel et/ou en distanciel, en prenant en compte les mesures sanitaires applicables.

A savoir : La présente modification du calendrier universitaire 2019-2020 ne s’applique pas aux étudiants inscrits en L1, L2 M1 qui ne pourront donc réaliser un stage que jusqu’au 31 août 2020.

Les règles concernant les stages s’appliquent-elles dans les Outre-Mer ?

Oui, l’interruption des stages déjà entamés, l’évolution vers le stage en travail à domicile ou l’annulation des stages n’ayant pas débuté sont également appliquées dans les Outre-Mer.
> Plus d’informations : JO 22 mars 2020 portant sur l’interdiction des déplacements au départ à destination des DOM-COM

Stage à l’étranger

Les mobilités d’études et stages Erasmus+ sont-ils annulés ?

Les mobilités d’études et de stage Erasmus + 2019/20 d’Université de Paris vers l’Europe sont annulées. Par contre, la bourse Erasmus sera versée au minimum jusqu’à la date de fermeture de l’établissement d’accueil.

Quelles sont les consignes pour les stages ayant déjà débuté à l’étranger ?

Les étudiants sont invités à rentrer après avoir vérifié au préalable les conditions d’entrée et de séjour sur le site diplomatie.gouv.fr (rubrique « conseils aux voyageurs – conseils par pays- entrée/séjour »).

En cas de rapatriement, il conviendra de se mettre en lien avec le consulat du pays concerné.

S’il est mis fin à un stage, l’étudiant informera sa composante par e-mail, qui considérera la convention comme étant dénoncée dans les mêmes conditions que pour les stages qui se déroulent actuellement en France.

Les frais induits par le retour anticipé ou la mobilité annulée seront pris en charge par l’université de Paris sur présentation de justificatifs. Les bourses de mobilité sont maintenues au minimum jusqu’à la date de fermeture de votre établissement d’accueil.

Quelles sont les consignes pour les stages à venir à l’étranger ?

Aucune autorisation de départ ne sera accordée. A ce jour, toutes les mobilités sont suspendues, sauf pour les étudiants internationaux présents sur notre sol, qui peuvent s’ils le souhaitent et dans la mesure du possible rejoindre leur pays d’origine.

Compte-tenu des circonstances exceptionnelles, la convention de stage sera considérée comme dénoncée par l’Université.

A savoir :

  • Évolution des modalités de stage
  • Les stages ne sont pas des contrats de travail. Les stagiaires ne doivent pas occuper des postes de travail ni remplacer des employés. Ils ne relèvent pas des plans de continuité des entreprises, n’étant pas nécessaires à la poursuite d’activité.
  • Les étudiants en formations de 1er, 2e et 3e cycle des études de santé ne sont pas concernés par ces dispositions.


> Pour toute information complémentaire sur les stages
:
écrire à infostage-covid19@u-paris.fr

À lire aussi

Université Ouverte : découvrez le programme 2020-2021

Université Ouverte : découvrez le programme 2020-2021

Vous souhaitez apprendre une langue étrangère ? Vous initier aux arts plastiques ? Enrichir votre culture générale au travers de cours d’histoire ou de géopolitique ? Découvrir l’histoire du cosmos, les mécanismes de notre cerveau ou encore vous...