Depuis le 12 mai, les étudiants peuvent demander une aide de l’État de 200€, selon certaines conditions et en complément d’aides déjà perçues.

© Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing

Cette aide est accessible aux étudiants en formation initiale, boursiers comme non boursiers, sans condition de nationalité.

Elle concerne d’une part les étudiants ayant perdu un emploi/stage gratifié et d’autres part les étudiants ultramarins restés en métropole.

L'aide aux étudiants ayant perdu un emploi ou un stage

Pour être éligible à cette aide, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Être inscrit dans une formation initiale d’enseignement supérieur, hors apprentis / alternants
  • Pouvoir justifier d’une baisse de ressources due à l’épidémie de Covid-19

> Soit à la suite de la perte d’un emploi

Dans ce cas, vous devez avoir exercé une activité :

  • d’au moins 8h par semaine,
  • pendant au moins deux mois depuis le 1er janvier 2020,
  • dans le cadre d’un ou de plusieurs contrats de travail, auprès d’un ou de plusieurs employeurs.

En plus de remplir ces conditions, votre dernier contrat doit avoir été interrompu avant son échéance initiale.

> Soit à la suite de l’annulation ou de l’interruption d’un stage

Dans ce cas, le stage était initialement :

  • d’une durée d’au moins deux mois et aurait dû faire l’objet d’une gratification,
  • obligatoire dans le cursus,
  • prévu pour se dérouler avant le 1er juin 2020 au plus tard

Si le stage a commencé à être réalisé, il a été interrompu avant son échéance initiale, entre le 17 mars et le 1er juin 2020.

Quels justificatifs sont à fournir ?

Concernant la perte d’un emploi :

  • Une attestation de la perte d’emploi et du nombre d’heures travaillées initialement prévu, établie par l’employeur
  • Une copie du contrat de travail en cours au plus tard au 16 mars 2020 et, si nécessaire, du ou des contrat(s) antérieur(s) pour justifier d’une activité d’au moins deux mois depuis le 1er janvier 2020
  • Une copie de la carte étudiante au titre de l’année universitaire 2019/2020
  • Un relevé d’identité bancaire (RIB)

Vous devrez par ailleurs attester sur l’honneur que vous faites face à de graves difficultés financières et ne bénéficiez pas de soutien, notamment familial. Si des circonstances particulières le justifient, le Crous en charge de l’instruction de la demande d’aide peut demander des pièces justificatives complémentaires.

Concernant l’annulation ou l’interruption d’un stage gratifié :

  • Une attestation de l’arrêt du stage ou de sa non réalisation, établie par l’employeur (organisme d’accueil)
  • Une copie de la convention de stage prévoyant un début d’activité au plus tard le 1er juin 2020
  • Une copie de la carte étudiante au titre de l’année universitaire 2019/2020
  • Un relevé d’identité bancaire (RIB)

Vous devrez par ailleurs attester sur l’honneur que vous faites face à de graves difficultés financières et que le stage était obligatoire avant la mise en œuvre des mesures de lutte contre l’épidémie de Covid-19. Si des circonstances particulières le justifient, le Crous en charge de l’instruction de la demande d’aide peut demander des pièces justificatives complémentaires.

L'aide aux étudiants ultramarins

Du même montant, cette aide est accessible aux étudiants boursiers comme non boursiers.

Pour être éligible à cette aide, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Être inscrit dans une formation initiale d’enseignement supérieur, hors apprentis / alternants,
  • Votre ou vos parents ou tuteur légal doit ou doivent résider dans un département d’Outre-Mer, une collectivité d’Outre-Mer ou en Nouvelle-Calédonie,
  • Vous suiviez une formation en métropole lors de la mise en œuvre des mesures de lutte contre l’épidémie de Covid-19,
  • Vous n’aviez pas rejoint le lieu de résidence de votre ou vos parents ou tuteur légal au 1er mai 2020

Quels justificatifs sont à fournir ?

  • Un justificatif de domicile de votre ou vos parents ou tuteur légal dans un département d’Outre-Mer, une collectivité d’Outre-Mer ou en Nouvelle-Calédonie
  • Une quittance du loyer à votre nom, versé au mois d’avril pour un logement en métropole ou, à défaut, une attestation d’hébergement à titre gratuit
  • Une copie de la carte étudiante au titre de l’année universitaire 2019/2020
  • Un extrait du livret de famille
  • Un relevé d’identité bancaire (RIB)

Vous devrez par ailleurs attester sur l’honneur que vous êtes en situation d’isolement en métropole. Si des circonstances particulières le justifient, le Crous en charge de l’instruction de la demande d’aide peut demander des pièces justificatives complémentaires.

 

Comment faire la demande ?

Via MesServices.etudiant.gouv.fr, à partir du 12 mai


Deux modules de demande seront proposés : l’un pour les étudiants ayant perdu un emploi ou un stage gratifié, l’autre pour les ultramarins.

À noter

  • L’aide est d’un montant fixe de 200 euros, versés en une fois, non renouvelable.
  • La décision d’attribution de l’aide vous sera notifiée par le Crous qui instruit la demande (pour Mayotte, ce sera le Crous de La Réunion)
  • L’aide n’est pas cumulable avec le chômage partiel (qui concerne les apprentis/alternants) ou l’aide aux auto-entrepreneurs

En revanche, elle est cumulable avec :

  • La bourse sur critères sociaux des Crous
  • Les aides spécifiques ponctuelles et annuelles des Crous
  • Les aides mises en place localement par les établissements d’enseignement supérieur

À lire aussi