Victoire MASSIEUX

Victoire MASSIEUX

Consultante IT en stratégie de data management chez HP à Genève

Année de la promotion : 2019 

Filière : Génie Physique

Généralités

Peux-tu te présenter rapidement ? (Nom, Prénom, Spécialité)

Victoire Massieux, Ingénieure spécialité Génie Physique

Quel a été ton parcours depuis le lycée et comment la formation à l’EIDD t’a-t-elle été profitable ?

En terminale, j’ai réussi le concours national d’entrée à l’école de santé des armées. J’ai intégré l’école et étudié la médecine militaire durant une année. Pour autant, j’ai décidé de changer de parcours scolaire et de m’orienter vers une prépa PCSI puis PSI. J’ai intégré l’EIDD après deux ans de prépa et j’ai choisi la spécialité Génie Physique. Je suis partie en mobilité en Suisse à l’Université de Genève durant ma première année de master pour étudier la physique appliquée et quantique. A la suite, j’ai décidé d’effectuer un stage en physique médicale à l’Hôpital Universitaire de Lausanne (Suisse) Grâce à la formation spécialisée en optique de la spécialité Génie Physique, je suis partie effectuer mon stage de fin d’études au sein de l’entreprise Nikon à Zurich (Suisse) en tant que software specialist sur microscopes confocaux. Diplôme en poche, j’ai été engagée en tant que cheffe de projet IT chez Hewlett-Packard EMEA Headquarters à Genève et j’ai changé de poste en 2021 pour devenir consultante IT en stratégie de data management.

Mobilité

Qu’est-ce qui t’a donné envie de partir en mobilité au cours de tes études ? Et dans quel cadre es-tu parti(e) en mobilité ?)

Je trouvais dommage de ne pas oser partir à l’étranger sachant que les accords de mobilités d’études et de stage de l’Université Paris Diderot sont très nombreux et dans de très bonnes universités. L’anglais est essentiel professionnellement et partir à l’étranger sur son CV ouvre des portes et des opportunités non négligeables.

J’ai effectué un stage et semestre en Suisse.

Comment as-tu eu vent de cette opportunité ?

Lors de mon choix pour l’EIDD après la prépa, je m’étais renseignée sur les partenariats et opportunités de l’Université Paris Diderot.

Peux-tu nous raconter rapidement cette expérience et ce qu’elle t’a apporté ?

Beaucoup de stress au départ de l’expérience, mais une vraie richesse aussi bien professionnelle que sociale. J’ai rencontré tellement de personnes avec des cursus différents à l’Université de Genève, des cultures différentes et une manière d’apprendre différente aussi. Je pense que partir à l’étranger nous sort des nos habitudes et nous apprend à s’adapter tous les jours.

Les notions apprises à l’EIDD ont-elles été utiles à la bonne réalisation de ton stage/semestre/année ?

Oui, excellentes pour mon stage en microscopie. L’optique et la programmation étaient essentiels pour la réussite du stage.

Combien de temps t’y es-tu pris en avance pour effectuer les démarches nécessaires ?

6 mois environ pour la mobilité d’études et 2 mois pour les stages à l’étranger. Merci à Mme Mammeri pour son implication durant les démarches et durant mes mobilités qui ont été simples et rapides.

Quel a été le coût moyen de ta mobilité (hors aides financières) ? As tu eu recours à des aides financières ? Si oui, comment as-tu entendu parler de ces aides ?

La Suisse étant très chère, j’ai travaillé à côté de mes études à Genève. Le coût moyen pour le semestre et le stage de 1ère année de master est d’environ 8000 euros.

J’ai eu la bourse SEMP ( ex-Erasmus en Suisse) automatiquement dès mon inscription.

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à un jeune étudiant de l’EIDD souhaitant partir en mobilité ?

Il faut partir ! C’est une chance d’avoir de superbes partenariats dans de grandes villes ! Avoir des expériences sur son CV c’est essentiel de nos jours !

Une anecdote amusante à nous faire partager ?

Il y en a beaucoup … Certainement, quand une professeure d’astrophysique à Genève nous a emmené dans son bureau pour récupérer les sujets d’examen et que par surprise…deux serpents vivaient librement dans son bureau. Inoffensifs mais bien rampants à côté de nos pieds durant ses explications. Sur le coup, j’étais morte de trouille, mais avec le recul, elle nous a fait redescendre le stress de l’examen immédiatement ! Une vraie bonne technique !

Insertion professionnelle

As-tu rencontré des difficultés à trouver un premier emploi ?

Non, un mois après la fin de mon stage.

Peux-tu nous décrire une journée type de travail ? Si possible, peux-tu nous donner ton volume horaire hebdomadaire travaillé moyen ?

8h30 derrière mon ordinateur, puis des calls toute la journée, beaucoup de rapports à rendre et fin de la journée vers 18h-18h30. Mon volume horaire hebdomadaire travaillé est de 45h en moyenne.

Quels sont les aspects qui te plaisent le plus dans ton métier ? Ceux qui te plaisent le moins ?

Aspects positifs : De toujours faire des tâches différentes selon les mandats et une proximité avec les clients.

Y a-t-il une différence entre l’idée que tu te faisais du métier et l’image que tu en as aujourd’hui ?

Non, absolument pas, mes boss étaient très transparents lors des entretiens.

Que peux tu nous dire concernant la parité dans ton entreprise ?

Je suis l’une des seules femmes dans le consulting en IT dans mon entourage.

Selon toi, quelles seraient les qualités et les compétences essentielles à l’exercice de ta profession ? Un trait de personnalité que tu considères comme primordial ?

Indispensable ! Surtout, l’anglais vu que je travaille à l’international.

Autonome, responsable et savoir s’adapter.

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu as un jeune étudiant de l’EIDD ?

Partir à l’étranger, profiter des 3 années d’école parce qu’après fini les vacances.

À lire aussi

Niriaina ANDRIAMADY

Niriaina ANDRIAMADY

Je suis Niriaina ANDRIAMADY, diplômée de l’EIDD promo 2016 spécialité Matériaux & Nanotechnologies. J’ai fait 1 an en prépa MPSI puis 1 an en L2 Chimie avant d’entrer à l’EIDD spécialité  Matériaux & Nanotechnologies. Grâce à la formation à l’EIDD, j’ai acquis des connaissances en matériaux (synthèse, caractérisation, propriétés…) associées à un bon bagage généraliste (management projet, approche entreprise…). Les professeurs m’ont également aidée à trouver très rapidement mes stages qui m’ont menée à mon 1er emploi.

Pedro SANTOS

Pedro SANTOS

My name is Pedro Henrique Lopes Nunes Abreu dos Santos. I’m a 33 years old Brazilian. During 2014 I went to Paris to study one semester at EIDD (Materials and Nanotechnology course) and do an internship with Dr. Roberta Brayner.

Emilie DITTE

Emilie DITTE

Je m’appelle Emilie DITTE, je suis originaire de Tahiti et je suis venue faire mes études en métropole. J’ai effectué ma formation à l’EIDD en spécialité SIE et j’ai été diplômée en 2019. J’ai obtenu mon bac scientifique à Tahiti puis je suis venue à Paris pour faire une classe préparatoire Maths sup Maths spé (MP). J’ai passé les concours pour les grandes écoles et j’avais mis en premier choix l’école d’ingénieur Denis Diderot pour deux raisons : son emplacement me plaisait bien et je ne voulais pas d’une école à très grande envergure.

Ugo DRIEUX

Ugo DRIEUX

Moi c’est Ugo Drieux, diplômé de la promo 2019 en spécialité Génie Physique. J’ai commencé par une prépa PCSI puis PC au Lycée Descartes à Tours puis j’ai intégré en 2016 l’EIDD sur la banque de concours e3a. Aujourd’hui, je travaille depuis deux ans chez Optosigma Europe.