© Tous droits réservés

Les 14, 15 et 16 novembre 2018 se tiendra le colloque « Croiser, révéler. Intersectionnalité et transfert des savoirs : itinéraire d’un concept militant ». Son objectif est de s’interroger sur la circulation du concept d’ « intersectionnalité », né aux Etats-Unis, à la croisée des mondes universitaires et militants, et sur ses cheminements entre monde anglophone et francophone. Le colloque international réunit des chercheurs.ses et militant.e.s issu.e.s de disciplines différentes (histoires, sciences sociales, santé, littérature, arts visuels, sciences politiques) afin d’analyser la portée militante, sociale et politique du concept, et les interactions qu’il met à jour entre les lieux de créations et les lieux de pratique du savoir. Il est soutenu par le LARCA (Laboratoire de recherche sur les cultures anglophones – UMR 8225), la Fabrique du politique (Université Paris Diderot), et l’institut Emilie du Chatelet.

Deux événements sont organisés en lien avec ce colloque :          

            – mercredi 14 novembre : projection du film Ouvrir la voix, réalisé par Amandine Gay, en présence de la réalisatrice (17h30, amphi 2A)       https://ouvrirlavoixlefilm.fr/

            – du 29 octobre au 16 novembre : Xotic, exposition de la série photographique réalisée par Fatoumata Sakho. Le 15 novembre, Fatoumata Sakho présentera son travail dans le cadre du colloque, à 18h30 (Hall des Grands Moulins)

              https://culture.univ-paris-diderot.fr/agenda/xotic-de-fatoumata-sakho

Pour plus de renseignements, voir le site du colloque sur https://intersection.hypotheses.org/

Consuter le programme ❌programme_intersection.pdf

Inscription sur webquest https://webquest.fr/?m=56326_inscriptionregistration-colloque-intersectionnalite

À lire aussi

Le corps. Journées thématiques

Le corps. Journées thématiques

© Tous droits réservés Les 27 et 28 mars, l'UFR suspendra  les cours pour mieux se réunir autour de ce que nous avons tous en commun, le corps. Les deux journées thématiques qui lui sont consacrées (c'est beaucoup, mais si peu) sont riches...