Université de Paris, via son programme de financement pour la recherche Sauver La Vie remercie très chaleureusement le Groupe Kering, pour son engagement permettant le financement d’un projet innovant en soutien des soignants et des patients des hôpitaux de l’AP-HP.

Université de Paris a permis via son programme de financement de la recherche Sauver la vie, la mise en place d’un partenariat avec le groupe Kering dont l’objectif est l’installation d’un parc de 60 imprimantes 3D à l’hôpital Cochin AP-HP pour produire rapidement et en grande quantité des dispositifs médicaux et faire face aux demandes de matériel inédites en cette période d’épidémie Covid-19.

L’AP-HP va ainsi pouvoir fabriquer son propre matériel pour les soignants et pour le traitement des malades : visières de protection pour le visage, valves pour respirateur artificiel d’urgence, matériel d’intubation, masques, poignées…

Cette initiative technologique est le fruit du travail du Docteur Roman Hossein Khonsari, chirurgien maxillo-facial à l’hôpital Necker – Enfants malades AP-HP. Elle s’accompagne de l’ouverture d’un site web « 3D COVID » destiné aux soignants, qui recense leurs besoins et leur propose la production de dispositifs à la demande avec un délai de production rapide.

« Grâce à l’aide de Kering, nous allons concevoir, valider, produire et distribuer les dispositifs médicaux imprimables en 3D pour tous les hôpitaux de l’AP-HP. Notre objectif est de contribuer à ralentir la progression de l’épidémie, aider les patients et améliorer les conditions de sécurité d’exercice des soignants, et ce dès mercredi soir ! » (Dr Roman H Khonsari, chirurgien maxillo-facial à l’hôpital Necker-Enfants malades AP-HP)

« La puissance du partenariat public-privé en temps de crise c’est une synergie qui permet d’allier l’efficacité à une très grande réactivité. » (Pr. G. Friedlander, Doyen de l’UFR de Médecine Paris-Centre).

Des groupes d’action focalisés sur les dispositifs complexes d’importance critique ont déjà été constitués : valves, matériel d’intubation, respirateurs, pousse-seringues, masques afin de développer des prototypes en lien avec les grands industriels français et commencer la production le plus rapidement possible. « 3D COVID » est en lien avec les instances règlementaires, afin de valider les dispositifs produits avec des procédures accélérées mais solides et les déployer dans les services hospitaliers en toute sécurité.

 

Le soutien de Kering s’inscrit dans la continuité de la contribution du Groupe Kering à la lutte contre la pandémie de Covid-19.

 

Contact Presse Université de Paris : Pierre-Yves Clausse – pierre-yves.clausse@u-paris.fr

 

À lire aussi