Le festival international du film scientifique, Pariscience, est à la recherche d’étudiant.e.s motivé.e.s pour participer à sa 17ème édition qui aura lieu en octobre prochain. Au programme : visionnage de films en compétition, rencontres et remise de prix ! Déposez votre candidature avant le 31 mai pour espérer faire partie du Jury Étudiant !

 

Le festival propose aux étudiant.e.s motivé.e.s de participer à l’aventure PARISCIENCE et de (re)découvrir les univers de la recherche et de l’audiovisuel, en répondant à l’appel à Jury Étudiant. Pour cela, vous n’aurez besoin de rien d’autre qu’un canapé, un écran et une connexion Internet.

Pariscience, c’est la projection d’une soixantaine de documentaires scientifiques, suivie de débats avec des expert.e.s et les équipes des films, à travers une variété de thématiques : espace, environnement, biologie, chimie, physique, médecine, archéologie…

 

Faire partie du Jury Étudiant c’est :

  • rencontrer des étudiant.e.s de disciplines et d’horizons variés
  • visionner, entre début juillet et fin septembre, une dizaine de films en compétition
  • défendre son film favori, son goût des sciences et de l’audiovisuel
  • décerner le Prix Étudiant au film lauréat lors de la cérémonie de remise des prix du festival

Moments clefs :

  • Première quinzaine de juin : sélection des étudiants
  • Fin juin – début juillet : première réunion de rencontre (certainement à distance)
  • Juillet – fin septembre : visionnage, à son rythme, d’une dizaine de films en compétition
  • Fin août – début septembre : proposition de rencontre avec un.e professionnel.le du documentaire scientifique
  • Fin septembre-début octobre : délibération du jury Étudiant (à distance si nécessaire)
  • Fin octobre-début novembre : remise des prix (sur place ou à distance selon le contexte sanitaire)

L’équipe du festival reste attentive à l’évolution du contexte sanitaire et décidera, en temps voulu, du format du festival.

 

Pour candidater, remplissez ce formulaire avant le 31 mai 2021.

En savoir plus >

À lire aussi