La formation PSSM a été dispensée pour la première fois à Université de Paris, au Campus Saint Germain les 22 et 23 avril dernier. Lors de cette première session, neuf étudiantes membres d’associations ont été formées durant deux jours aux Premiers Secours en Santé Mentale.

À l’issue de ces deux jours, l’objectif est de faire des étudiants des secouristes en santé mentale.

Tiana, étudiante en L1 de Sciences Biomédicales s’est inscrite pour devenir secouriste mais aussi pour renforcer son bagage de Vice-Présidente évènementiel à l’Amicale Sciences d’Université de Paris. « Je pense aussi que cela me sera utile dans la vie de tous les jours et pour toujours. »

Les étudiantes ont parlé au formateur du décrochage universitaire observé chez leur camarade et leur volonté d’aller à la rencontre d’étudiants isolés et en situation de détresse.

« Cette formation vise à aborder les troubles psychiques, la dépression, les comportements suicidaires, les troubles anxieux, les troubles psychotiques, les troubles liés à l’usage de substances, leurs signes et la mise en place d’un plan d’action de premiers secours en santé mentale » explique Maxime, le formateur. À l’aide d’exercices et de mises en situation réelles et vidéo, les étudiantes ont pu mettre en application ce plan d’action.

Et elles sont satisfaites : « La formation a répondu à mes attentes car nous avons abordé beaucoup de cas et j’ai pu mieux comprendre ce que les gens vivent. » Chacun d’entre elles a pu participé à une mise en situation et cette écoute active leur a permis de voir les différentes réactions et manières de pensée, et de dépasser parfois certaines idées reçues. Tiana regrette néanmoins de ne pas avoir parlé des troubles alimentaires, problème qui touche selon elle, beaucoup de personnes.

Si la formation semble être dans l’air du temps, en réalité son contenu est inspiré du programme international « Mental Health First Aid » crée en Australie en 2001.

Deux autres sessions de formations sont déjà programmées et complètes pour fin mai. Face au succès rencontré, ces formations seront proposées à nouveau dès la rentrée 2021 ainsi que des formations PSC1 (gestes de premiers secours).

 

 

À lire aussi