Maïeutique

La profession de sage-femme est une profession médicale à compétences définies.
Son champ de compétences intéresse la santé génésique de la femme en bonne santé (contraception, gynécologie de prévention, prise en charge des grossesses, accouchement et suites de naissances, nombreuses actions de prévention dont les vaccinations).

Ecole et formation 

La profession

La profession de sage-femme est située dans la quatrième partie (réservée aux professions de santé) du Code de la Santé Publique, au sein du livre 1er (consacrée aux Professions Médicales).

L’exercice de la profession a été redéfini dans l’article L4151-1, modifié par la Loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 – article 127.

Les textes de référence sont les suivants :

  • Plan de « périnatalité » 2005-2007 : humanité, proximité, sécurité, qualité ;
  • Arrêté du 28 octobre 2009 relatif à la première année commune des études de santé, PACES ;
  • Code de déontologie des sages-femmes, décret n° 2012-881 du 17 juillet 2012 ;
  • Code de la Santé Publique ;
  • Référentiel métier et compétences des sages-femmes, octobre 2010 ; 
  • Arrêté du 19 juillet 2011 relatif au diplôme de formation générale en sciences maïeutiques, conférant le grade de licence ; 
  • Arrêté du 11 mars 2013 relatif au régime des études en vue du Diplôme d’Etat de sage-femme, conférant le grade de master ; 
  • Décret n°2014-1511 du 15 décembre 2014 relatif aux diplômes de santé conférant le grade master.

Ces textes ont défini clairement les champs d’activité de la profession de sage-femme. La politique de périnatalité lui donne une place de choix en tant qu’acteur de santé permettant de renforcer l’accompagnement privilégié des femmes, des couples, des mères et des enfants.

La périnatalité se définit comme l’ensemble des processus liés à la naissance, depuis la contraception jusqu’aux premiers mois de la vie du nourrisson en passant par le désir d’enfant, le diagnostic anténatal, la grossesse, l’interruption volontaire de grossesse, l’accouchement ou l’allaitement.

La sage-femme peut exercer son activité en libéral, dans une structure hospitalière, en PMI.

L'école

L’école de sages-femmes Baudelocque est implantée sur une partie du site « Tarnier » depuis avril 2017.

Adresse : Pavillon Tarnier  89 rue d’Assas 75 006 Paris

Ce site comprend les bureaux administratifs, les bureaux pédagogiques, une grande salle de cours d’une capacité de 40 places assises, deux salles de cours d’une capacité de 20 places assises, trois salles de travaux pratiques dont les équipements permettent l’apprentissage par la simulation basse-fidélité et haute-fidélité.

>> Télécharger le plan de l’école

Le projet pédagogique de l’école

Compte-tenu de l’évolution du système de santé, des changements de notre société, de la politique de périnatalité, du processus d’intégration des formations en santé dans le système LMD et de la loi Santé de 2019, le projet pédagogique actuel assure la transition avec le nouveau référentiel de formation.

Les objectifs de ce projet sont les suivants :

  • mettre en place des enseignements en rapport avec les compétences professionnelles définies par le référentiel métier et compétences
  • assurer la continuité de l’intégration de la filière sage-femme à l’université et ainsi favoriser son évolution
  • assurer des enseignements en adéquation avec la politique de périnatalité
  • faire évoluer la formation en fonction des adaptations sociétales
  • favoriser la professionnalisation des étudiant.e.s
  • permettre le développement de la recherche dans le domaine de la maïeutique

Les missions de l’école sont d’assurer :

  • la formation initiale
  • le développement professionnel continu des sages-femmes

La formation initiale permet de garantir une formation de qualité, sanctionnée par le Diplôme d’État de sage-femme délivré par l’Université de Paris. Il est le garant des compétences professionnelles permettant une prise en charge adaptée et en toute sécurité des femmes, des couples en âge de procréer et des nouveau-nés. Les professionnels ainsi formés inscrivent leurs actions dans les différents champs de la périnatalité, en lien avec les politiques de santé définies. Pour l’année 2019, le Numerus Clausus est de 34 étudiant.e.s par promotion et 8 % d’étudiants extracommunautaires (et éventuellement les passerelles entrantes).

Les orientations stratégiques concernent : les compétences cliniques et la démarche de recherche. Pour mobiliser les capacités des étudiant.e.s, une pédagogie interactive, qui s’appuie sur le travail en petits groupes (clinique et théorique), est privilégiée.

La simulation clinique basse et haute-fidélité est omniprésente dans tout le cursus, au sein de l’école, en partenariat avec iLumens (département de simulation de l’Université de Paris mettre le lien) et avec le site de simulation d’échographie de la maternité Port-Royal. Elle permet aux étudiants l’acquisition des premiers soins sur des mannequins avant les premiers gestes sur le patient.

La démarche de recherche est initiée dès le début du cursus et trouve sa finalité dans la réalisation du mémoire de fin d’études.

L'accès à la formation
L’accès à la formation en sciences maïeutiques pour accéder à la profession sage-femme se fait selon les mêmes modalités que l’accès aux formations des filières en santé MMOPK (Médecine Maïeutique Odontologie Pharmacie Kinésithérapie)
 
 
– Arrêté du 4 novembre 2019 relatif à l’accès aux formations de médecine, de pharmacie, d’odontologie et de Maïeutique
– Décret du 4 novembre 2019 relatif à l’accès aux formations de médecine, de pharmacie, d’odontologie et de Maïeutique ).
Pour les modalités d’accès à la formation par le dispositif passerelle, les modalités sont les mêmes que celles décrites pour la médecine.
 
Ces modalités d’accès sont valables pour l’année universitaire 2020-2021.
Pour l’année 2021 il faut se référer à l’Arrêté du 4 novembre 2019 relatif à l’accès aux formations de médecine, de pharmacie, d’odontologie et de Maïeutique.
Les études

1er cycle

Le premier cycle appelé DFGSMa (Diplôme de Formation Générale en Sciences Maïeutiques) est composé de la première année d’accès à la formation et de deux années au sein de l’école de sages-femmes.

A l’issu de ces trois années, il confère à l’étudiant un grade licence de 180 ECTS.

En DFGSMa 2 et 3, les enseignements sont organisés en unités d’enseignements et systèmes, ce qui permet un apprentissage global, intégrant les disciplines autour de l’étude de chaque organe.

Les UE théoriques sont constituées par un socle commun de connaissance en études médicales (sémiologie, embryologie, anatomie, physiologie, pathologie, agents infectieux, pharmacologie, hormonologie-reproduction, santé-société-humanité, santé publique, démarche de recherche, PIX (certification numérique), anglais, AFGSU niveau 1 (Attestation de Formation aux Gestes des Soins d’Urgence) et en spécialité (obstétrique, maïeutique, néonatalogie, pédiatrie, gynécologie).

Les UE cliniques sont constituées de stages auprès des patients. En DFGSMa2, trois stages sont consacrés à l’acquisition des connaissances du monde hospitalier et aux gestes techniques des soins infirmiers. En DFGSMa3 les stages sont consacrés à l’acquisition de la maïeutique et sont effectués en maternité, en PMI auprès de sages-femmes libérales. Les stages s’effectuent dans tous les hôpitaux de la région parisienne.

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances de la 2ème année et 3ème année sont validées par un contrôle continu, organisé sous forme de partiels, portant sur les Unités d’Enseignement (UE) théoriques et cliniques de chaque semestre.

2e cycle

Le second cycle appelé DFASMa (Diplôme de Formation Approfondi en Sciences Maïeutiques) est composé deux années.

A l’issu de ces deux années, il confère à l’étudiant un grade master de 120 ECTS.

En DFASMa 1 et 2, les enseignements sont organisés en unités d’enseignements. Les domaines enseignés permettent à l’étudiant d’approfondir les notions acquises au cours de la licence et d’aborder la pathologie. Les UE théoriques concernent les domaines suivants : obstétrique, maïeutique, diagnostic anténatal et médecine fœtale, néonatalogie-pédiatrie, gynécologie-santé génésique des femmes et assistance à la procréation, pharmacologie, santé publique, sciences humaines et sociales-droit, économie, management et langue étrangère, recherche, l’AFGSU niveau 2 (Attestation de Formation aux Gestes des Soins d’Urgence), et le C2i niveau2 métiers de la santé.

L’UE clinique est constituée de 8 stages dans les différents lieux d’exercice de la profession. Le dernier semestre de la formation en DFASMa2, est consacré à un stage dit « intégré » qui répond au projet professionnel de l’étudiant. Un temps de ce stage peut être effectué en province ou à l’étranger.

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances de la 1ère année et 2ème année de Master sont validées par un contrôle continu, organisé sous forme de partiels, portant sur les Unités d’Enseignement (UE) théoriques et cliniques de chaque semestre.

L’obtention du Diplôme d’Etat de Sage-femme est soumis à la validation:

  • de l’ensemble des semestres de formation
  • du CSCT (Certificat de Synthèse Clinique et Thérapeutique) destiné à valider les compétences acquises au cours du cursus et composé d’une épreuve théorique, d’une épreuve clinique auprès du patient, d’un ECOS (Examen Clinique Objectif Structuré) d’un mémoire de recherche.

Service sanitaire

Comme défini par l’arrêté du 12 juin 2018, relatif au service sanitaire pour les étudiants en santé, les étudiants sages-femmes effectuent le service sanitaire.

(mettre lien vers le JO relatif au service sanitaire)

Parmi les quatre thèmes de travail recommandés (la nutrition, l’activité physique, les addictions et l’éducation à la sexualité), deux thèmes ont été retenus par l’équipe pédagogique de l’école de sages-femmes : la nutrition et l’éducation à la sexualité.

La formation est initiée en DFGSMa3 et mise en application en DFASMa1.

En DFGSMa3 :

Objectif : monter un projet d’action de prévention en santé publique visant à délivrer des informations à l’attention des populations en situation de vulnérabilité sur les thèmes suivants, avec élaboration d’un projet de prévention :

  • Nutrition : diabète gestationnel et grossesse
  • Sexualité, IST, contraception
  • Santé génésique des femmes en situation de handicap

En DFASMa1 :

Objectif : animer une action de prévention encadrée par un professionnel de terrain en favorisant la pluridisciplinarité en finalisant le projet élaboré en DFGSF3.

Choix de stage en lien avec le projet :

Réseau périnatal parisien :

  • Nutrition : diabète gestationnel et grossesse
  • Santé génésique des femmes en situation de précarité

Centres d’orthogénie / planification familiale :

  • Sexualité, IST, contraception

Public : collégiens, lycéens, femmes en situation de précarité

Association étudiante

L’Association des Étudiants Sages-Femmes Baudelocque (AESFB) comprend plusieurs pôles qui travaillent ensemble pour organiser de nombreux évènements et projets. Elle permet de mettre en lien toutes les écoles de sages-femmes de Paris, qui travaillent souvent en collaboration (AESFF, AESFPO, AESFPSA) mais aussi de créer une ouverture de l’école de sages-femmes à la vie universitaire. L’AESFB fait partie de l’ANESF (Association Nationale des Etudiants Sages-Femmes) et participe aux décisions et propositions de celle-ci en ce qui concerne les études de sages-femmes.

Le bureau 

Le bureau est composé d’étudiants de l’école, élus ou réélus chaque année, générant un fort dynamisme pour l’association. Celui-ci est composé du :

  • Bureau restreint constitué de la présidence, du secrétariat et de la trésorerie
  • Pôle événementiel qui organise notamment le week-end d’intégration et les soirées
  • Pôle communication qui gère les commandes de pulls et goodies, de la page Facebook…
  • Pôle Prévention Citoyenneté Solidarité qui organise les événements caritatifs (Sidaction, Solidays, Téléthon…) souvent en partenariat avec d’autres associations
  • Info PASS/Lycée, Tutorat en lien avec les différentes universités à partir desquelles sont recruté.e.s les étudiant.e.s de Baudelocque
  • Pôle Bien-Etre qui fait le point régulièrement sur la vie étudiante notamment celle des étudiant.e.s sages-femmes
  • Pôle Partenariat, indispensable à la survie financière et logistique de l’association
  • Pôle ANESF qui représente l’association et participe aux décisions au niveau national et qui fait partie intégrante de la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE)

Pour participer activement à la vie étudiante, nous vous suggérons d’adhérer en début d’année à l’association afin de soutenir tous les projets organisés par l’association, afin de donner du poids à la représentation de l’école au niveau national. Cela comporte de nombreux avantages, entre autres d’obtenir des réductions sur les ventes de places des évènements ou l’achat de matériels (goodies).

Inscription et démarches administratives

Procédure d'inscription

Procédure d’inscription

Pour les étudiants admis en session 1 l’inscription aura lieu en ligne à la mi-juillet 2021
Pour les étudiants admis en session 2 l’inscription aura lieu début septembre 2021

Carte étudiante

A l’issu de l’inscription administrative en ligne , votre carte étudiante vous sera envoyé après vérification des pièces justificatives par le pôle de scolarité générale à votre adresse personnelle.

Carte professionnelle

Une carte professionnelle est attribuée aux étudiants de Master qui ont un statut d’agent public. Elle sera délivrée à partir du moment où l’étudiant a un code APH.

Elle permet d’accéder aux établissements de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris sans se soumettre aux vérifications de sécurité.

Contribution Vie Etudiante et Vie de Campus

A compter de la rentrée universitaire 2019-2020, les étudiants s’inscrivant à l’Université devront s’acquitter de la nouvelle Contribution Vie Etudiante et vie de Campus.

Une contribution destinée à favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiant.e.s et à mener des actions de prévention et d’éducation à la santé réalisées à leur intention est instituée au profit des établissements publics d’enseignement supérieur (article L. 841-5 du code de l’éducation). Plus d’infos sur www.crous-paris.fr. Grâce au Crous, les étudiants peuvent recevoir des aides durant leur scolarité. Bon à savoir: après l’état des lieux réalisé (voir plus avec selectra), ces derniers peuvent contacter le Crous pour connaître les subventions possibles avant de signer un bail de location.

La CVEC doit être acquittée par tous les étudiants s’inscrivant à l’Université en formation initiale.

Une exonération du paiement de la CVEC est possible pour:

  • les boursiers sur critères sociaux
  • les étudiants bénéficiant du statut de réfugié
  • les étudiants bénéficiant de la protection subsidiaire
  • les demandeurs d’asile

ATTENTION : la CVEC doit être acquittée par tous les étudiant.e.s auprès du CROUS avant de réaliser leur inscription administrative à l’Université.

Le montant de la CVEC s’élève à 91 € (quel que soit le niveau d’études).

Comment payer la CVEC ?

ETAPE 1

Connectez-vous à l’adresse ci-contre : https://www.messervices.etudiant.gouv.fr/ puis créez un compte.

ETAPE 2

Renseignez vos informations personnelles et indiquez votre ville d’études.

ETAPE 3

Payez la CVEC en ligne.

Dès réception de la notification de bourse par la Région, l’adressez directement au CROUS pour remboursement.

ETAPE 4

Une fois le paiement réalisé en ligne, vous recevrez une attestation sur votre messagerie vous attribuant un code CVEC. Ce dernier est indispensable pour vous inscrire et devra être saisi lors de votre inscription administrative en ligne.

ATTENTION : Conservez bien l’attestation CVEC.

Certificat de scolarité

Vous pouvez désormais éditer vous-même votre certificat de scolarité pour l’année en cours.
Pour ce faire vous devez avant tout avoir activé votre compte ENT Université de Paris 

Après vous être inscrit administrativement à l’année en cours, vous pouvez vous imprimer votre certificat de scolarité (sans avoir à attendre un courrier de la part des services administratifs), en vous rendant à l’adresse suivante: mondossierweb.app.u-paris.fr et en vous connectant avec vos identifiants ENT Université de Paris.
Rendez vous alors dans la rubrique Inscriptions, puis sélectionnez à droite dans le récapitulatif de votre cursus au sein de l’université, l’année d’inscription pour laquelle vous souhaitez télécharger le certificat au format PDF.

Frais de scolarité

Droits de base annuels des frais de scolarité fixés par arrêté ministériel versés au siège de l’AP-HP à 170 € pour la licence et 243 € pour le master.

Vous recevrez à votre domicile un avis de somme à payer émanant de la Direction Spécialisée des Finances Publiques (DSFP) pour l’AP-HP (l’école de sages-femmes est une école hospitalière, financée par une Subvention de la Région Ile-de-France, subvention gérée par l’AP-HP, ce qui explique le paiement à l’AP-HP).

Formalités d’affiliation au régime général de la Sécurité Sociale

Suite à la mise en place de la réforme de la sécurité sociale étudiante, vous êtes rattaché.e au régime général de la Sécurité Sociale.

Assurance responsabilité civile en stage hospitalier

L’adhésion à une assurance en responsabilité civile est obligatoire pour le premier cycle et fortement conseillée pour le second cycle.

La demande de Responsabilité Civile en Stages Hospitaliers” devra être effectuée par l’étudiant.e lui-même avant la rentrée. En cas de non présentation de l’attestation, l’étudiant.e ne pourra pas se rendre en stage.

En ce qui concerne les remboursements de frais médicaux, les étudiant.e.s peuvent prendre la mutuelle de leur choix, ou rester affiliés à celle de leurs parents.

Contact

École de sages-femmes Baudelocque
Université de Paris
Pavillon Tarnier – 89, rue d’Assas – 75006 PARIS
01 58 41 13 92
01 58 41 48 03
01 58 41 48 04
secretariat.baudelocque@dfc.aphp.fr
Directrice de l’ESF Baudelocque : Madame Michèle RIVIÈRE

À lire aussi

Hommage à Axel Kahn

Hommage à Axel Kahn

Scientifique de renom, Axel Kahn est mort des suites d’une longue maladie le 6 juillet 2021, à 76 ans. Il fut président de l’Université Paris Descartes de 2007 à 2011.

Summer school Program 2021

Summer school Program 2021

Participez à une expérience internationale et interculturelle sans voyager.

L’Université de Columbia invite tous les étudiants de médecine d’Université de Paris, toutes années d’études confondues, à participer à leur Summer school virtuelle qui se tiendra du 13 juin au 8 août 2021.