Venir à Paris

1ercycle et 2ecycle des études de médecine (undergraduate)

Pour intégrer l’UFR de médecine et poursuivre vos études en France

Retrouvez l’ensemble des informations concernant les procédures d’accès aux études de Santé en 1e ou 2e cycle pour les étudiants et professionnels de santé internationaux sur la page suivante : https://u-paris.fr/sante/acces-sante-etudiants-internationaux/

 

 

3e cycle des études de médecine (postgraduate)

Effectuer une partie de votre spécialisation en France

Ressortissants communautaires

(État membre de l’Union européenne, État partie à l’accord sur l’Espace économique européen, de la Confédération suisse ou de la Principauté d’Andorre). 

Les étudiants communautaires peuvent effectuer une partie de leur spécialisation en France, sous réserve d’avoir validé les six premières années des études médicales dans et d’avoir effectué au moins une année de spécialisation dans leur pays d’origine.

Conditions : 

  • être francophone ( B2 au moins ) ;
  • le service d’accueil doit être agréé pour recevoir un interne ;
  • le poste occupé doit être un poste vacant (se renseigner auprès de l’hôpital).

     

Ressortissants extra-communautaires

DFMS / DFMSA

Si vous êtes en cours de spécialisation dans votre pays d’origine et souhaitez effectuer une partie de votre spécialisation en France, vous pouvez vous inscrire en DFMS (Diplôme de Formation Médicale Spécialisée) ou DFMSA (Diplôme de Formation Médicale Spécialisée Approfondie). La durée de formation varie entre 1 et 6 semestres selon le diplôme choisi. Attention, cette formation ne vous permet pas d’exercer en France par la suite.

La procédure DFMS/DFMSA est organisée au niveau national par l’Université de Strasbourg. Cette procédure n’est pas gérée par l’UFR de médecine.

Pour plus de renseignements 
Pour plus de renseignements

Autorisation temporaire d’exercice

Le ministère chargé de la santé français offre la possibilité aux praticiens étrangers de pays autres que les Etats membres de l’UE, les Etats de l’Espace économique européen ou la Suisse de parfaire leurs formations de spécialité au sein d’établissements de santé français.

Il s’agit d’une formation de haut niveau réalisée dans des établissements de santé et les unités de formation et de recherche de médecine, de la chirurgie-dentaire ou de la pharmacie par des praticiens étrangers désireux de venir suivre une formation permettant l’acquisition ou l’approfondissement d’une compétence dans leur spécialité (« surspécialité”) en disposant pour cela du plein exercice en France pendant la durée de cette formation.

Le Fellowship consiste à offrir une formation nécessitant l’octroi d’une autorisation temporaire de plein exercice de la médecine au sein d’équipes françaises de CHU ou d’établissements publics ou privés à but non-lucratif qui forment également les futurs professionnels de santé français, pour une durée de 3 mois à 2 ans maximum.

Le Fellowship est distinct et ne poursuit pas les mêmes objectifs que les dispositifs d’accès au plein exercice pérenne en France ouverts aux praticiens à diplôme hors Union Européenne avec lesquels il ne doit pas être confondu.

Ce dispositif s’adresse aux praticiens spécialistes – médecins – titulaires d’un diplôme de spécialité permettant l’exercice effectif et licite de ladite spécialité dans leur pays d’origine. Aucune condition d’ancienneté n’est exigée, les praticiens venant d’achever leur formation de spécialité pourront postuler pour intégrer le dispositif.

La demande du praticien doit s’inscrire dans le cadre d’un accord de coopération : entre son pays d’origine et l’Etat français ou entre une personne de droit public ou privé de son pays d’origine et un établissement de santé public ou privé à but non-lucratif français et / ou une université française.

Cette procédure n’est pas gérée par l’UFR de médecine.

Pour plus de renseignements

Intégrer le 3e cycle d’études de médecine et exercer en France

Étudiant ressortissants communautaires

Epreuves classantes nationales (ECNi)

Vous êtes étudiant ressortissant communautaire ayant validé une formation médicale de base mentionnée à la directive 2005/36/CE ou en dernière année de deuxième cycle des études médicales, vous avez la possibilité de passer les Epreuves Classantes Nationales (ECNi) qui donnent l’accès au 3ecycle des études médicales en France et permettent par la suite d’exercer en France.

C’est le Centre National de Gestion (CNG) qui a la charge d’organiser les ECN pour les étudiants ressortissants des Etats membres de l’Union européenne ou des autres Etats parties à l’accord sur l’Espace économique européen, de la Confédération suisse ou de la Principauté d’Andorre des universités européennes.

Cette procédure n’est pas gérée par l’UFR de médecine. Les inscriptions aux ECNi se font sur le site du CNG.

Concours Spécial Européen (CSE)

Ce concours est ouvert aux médecins ressortissants des Etats membres de l’Union européenne, des autres États parties à l’accord sur l’Espace économique européen, de la Confédération suisse ou de la Principauté d’Andorre.

C’est le Centre National de Gestion (CNG) qui a la charge d’organiser les épreuves du concours spécial à titre européen donnant accès au 3ème cycle des études médicales.

Les inscriptions au concours spécial européen se font sur le site du CNG

Ressortissants extra-communautaires

L’internat en médecine à titre étranger

Ce concours est ouvert aux candidats étrangers autres que les ressortissants des États membres de l’Union européenne, des autres Etats parties à l’accord sur l’Espace économique européen, de la Confédération helvétique ou de la Principauté d’Andorre et titulaires d’un diplôme de médecin leur permettant d’exercer dans le pays d’origine ou le pays de délivrance.

C’est le Centre National de Gestion (CNG) qui a la charge d’organiser les épreuves du concours d’internat en médecine à titre étranger.

Cette procédure n’est pas gérée par l’UFR de médecine. Les inscriptions au concours de l’internat en médecine à titre étranger se font sur le site du CNG.

Exercer en France

Médecins européens ou à diplôme européen

L’inscription à l’Ordre des médecins est obligatoire pour exercer légalement la médecine en France.

Vous êtes titulaire d’un diplôme européen ou partie à l’accord sur l’Espace Économique Européen, vous avez la possibilité de déposer une demande d’inscription à l’ordre des médecins grâce au régime de la reconnaissance automatique de la directive 2005/36/CE.

Cette procédure n’est pas gérée par l’UFR de médecine.

>>Pour plus de renseignements

Médecins à diplôme hors Union Européenne

Vous êtes titulaire d’un diplôme hors Union Européenne, vous devez déposer une demande d’autorisation d’exercice.

C’est le Centre National de Gestion (CNG) qui a la charge de traiter les demandes d’autorisation d’exercice.

Cette procédure n’est pas gérée par l’UFR de médecine.

Pour plus de renseignements

Formation tout au long de la vie

Université Paris Cité propose une offre de formation professionnelle et continue pour approfondir ses connaissances et développer ses compétences. Ces formations ne permettent pas d’exercer en France.

Retrouver l’ensemble de l’offre de formation ainsi que les modalités d’inscriptions sur le site d’Université Paris Cité.

À lire aussi

Les ateliers des États Généraux 2022

Les ateliers des États Généraux 2022

Les États Généraux de la Formation et de la Recherche Médicales ont été l’occasion pour près d’une centaine d’intervenants, de présenter leurs travaux au sein de 40 ateliers les 29 et 30 septembre 2022.

Nous vous proposons de retrouver les présentations et documents exposés à certains d’entre eux.