Organisé par Catherine Chabert, Estelle Louët, Catherine Azoulay et Benoît Verdon.

Accès à la vidéo du colloque : https://www.youtube.com/watch?v=8imCFz_3_mk

 

À l’occasion de la publication du MANUEL DU RORSCHACHET DU TAT. INTERPRÉTATION PSYCHANALYTIQUE en octobre 2020 aux Éditions Dunod, les auteurs ont proposé une rencontre-débat le 5 décembre 2020 sur l’actualité des méthodes projectives en psychologie clinique et en psychopathologie qui a réuni plus de 500 participants.

La contribution des méthodes projectives reste irremplaçable dans la pratique clinique et dans les activités de recherche du psychologue. Au sein des différentes conceptions de l’étude du fonctionnement psychique individuel, l’interprétation psychanalytique accorde une place essentielle à la dimension clinique qui la porte : la rencontre entre un sujet et un psychologue s’inscrit inéluctablement dans une dynamique transférentielle singulière qui les engage l’un et l’autre.

C’est parce que la complémentarité du Rorschach et du TAT permet une évaluation clinique et psychopathologique plus fine et exhaustive que les auteurs de cet ouvrage ont choisi de les rassembler dans une présentation théorique, méthodologique et clinique, particulièrement détaillée et approfondie. En effet, les réponses au Rorschach et les récits au TAT, déterminés par la spécificité de chaque épreuve, mettent en évidence des composantes différentes du fonctionnement psychique.

C’est ainsi que la rigueur de la démarche projective assure la fécondité, la fiabilité et la validité d’une investigation souvent décisive pour le sujet.

PROGRAMME

Catherine Chabert : Théorie et méthode, de l’héritage à la nouveauté, dynamique de la démarche.

Catherine Azoulay, Benoît Verdon : Le Rorschach, les images et les mots : cotation, analyse, interprétation.

Estelle Louët, Catherine Chabert : Le TAT, de la scène au fantasme, la forme et le sens du discours.

Catherine Azoulay, Catherine Chabert, Estelle Louët, Benoît Verdon : La psychopathologie à l’épreuve des méthodes projectives, une clinique en mouvement.

À lire aussi