Préfiguration académique

Xavier Jeunemaitre, Joël Lebeaume, Paule Petitier, Arnaud Durand, Charbel Massaad et Alain Zider sont les six préfigurateurs des facultés Santé, Sociétés Humanités et Santé. Chefs de projet des travaux facultaires, ils sont garants de la bonne conduite de leurs projets, de l’équité, du calendrier et du dialogue au sein des communautés.

Image issue d’un séminaire de préfiguration facultaire.
De gauche à droite : Jean Bouvier d’Yvoire, Paule Petitier, Frédéric Dardel, Reiner Veitia et Alain Zider.

Sur la base des propositions faites par les composantes qui constituent les trois facultés, les présidents et directeur ont désigné comme préfigurateurs académiques :

Pour la Faculté Santé

Xavier Jeunemaitre, professeur d’université-praticien hospitalier (PUPH) à l’université Paris Descartes

Pour la Faculté Sciences

Arnaud Durand, directeur de l’UFR Mathématiques à l’université Paris Diderot
Charbel Massaad, directeur de l’UFR des Sciences Fondamentales et Biomédicales à l’université Paris Descartes
Alain Zider, directeur de l’UFR Sciences du Vivant à l’université Paris Diderot

Pour la Faculté Sociétés et Humanités

Joël Lebeaume, doyen de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de l’université Paris Descartes
Paule Petitier, professeur de littérature française à l’université Paris Diderot

 

Quelles sont leurs missions ?

Dans la lettre de missions que Christine Clerici, Frédéric Dardel et Marc Chaussidon ont adressée aux six préfigurateurs, il leur est demandé de constituer, en tout premier lieu, un comité de préfiguration. Ce comité, impliquant des représentants de l’ensemble de la communauté universitaire (chercheurs, enseignants-chercheurs, étudiants et personnels administratifs), sera chargé, jusqu’à l’élection des instances facultaires, d’animer et de coordonner les travaux menés au sein des communautés de la future faculté.

Ces travaux devront notamment permettre d’élaborer les éléments suivants :

  • Un projet de gouvernance et une ébauche des statuts des futures facultés
  • Des principes de gestion facultaire
  • Des principes de contractualisation avec l’instance centrale et les composantes
  • Des principes de gestion des compétences qui seront déléguées aux facultés
  • Des propositions d’organisation et de politique de formation et de recherche

À lire aussi

Naissance d’une université européenne

Naissance d’une université européenne

Depuis octobre 2018, Université de Paris est engagée dans un projet de création d’un campus interuniversitaire européen, aux côtés de six autres universités européennes, en réponse à l’appel à projets de la Commission Européenne. Récemment baptisée Circle...

Bienvenue au POP !

Bienvenue au POP !

Le nouvel espace collaboratif POP, pour "Place O Projet", a ouvert ses portes mardi 17 septembre sur le campus des Grands Moulins. Cet espace qui accueille l'ensemble de la communauté universitaire, vise à stimuler l’esprit d’entreprendre et la créativité...