Cycle de quatre conférences animées par Vincent Berger, enseignant-chercheur à Université de Paris.
Période du cycle: tous les mercredis du 30 Septembre 2020 au 21 octobre 2020

1ère partie : la transition énergétique sous de multiples facettes
Réflexion sur les tenants et les aboutissants de la consommation énergétique mondiale et du réchauffement climatique

2e partie : vers de nouveaux modes de consommation énergétique
Avantages et inconvénients connus. Questions ouvertes.

 

Le réchauffement climatique est déjà irréversible et aucun ralentissement n’est prévu : les efforts des pays ne compensent pas la croissances des pays émergents et les énergies fossiles restent les plus grands modes de production d’énergie. Les solutions ne dépendent pas seulement des recherches, elles ont par exemple des paramètres géopolitique,  météorologique et sismique (l’accident nucléaire de Fukushima a causé une accélération du  ralentissement de l’utilisation du nucléaire). Chaque source d’énergie possède des inconvénients et avantages: 

  • Énergie solaire: l’énergie est gratuite et limite le rejet de CO2 mais la fabrication des panneaux est énergivore. 
  • Énergie éolienne: cette source d’énergie est inépuisable et gratuite mais le prix d’installation est élevé et les riverains n’acceptent pas toujours la construction d’éolienne. 
  • Hydrogène: beaucoup d’applications sont possibles mais le stockage de l’hydrogène reste l’inconvénient majeur de cette source d’énergie.
  • Beaucoup d’autres sources d’énergie sont en développement comme l’énergie hydraulique, la géothermie, l’utilisation de gaz renouvelables, de la biomasse … 

Intervenant : Vincent BERGER

Enseignant-chercheur à Université de Paris
Président de l’Université Paris Diderot
Conseiller recherche et enseignement supérieur du Président François Hollande
Directeur de la recherche fondamentale au CEA

> Vidéos du séminaire sur les défis de la transition énergétique

À lire aussi