Un groupe d’étudiants de l’EIDD a été sélectionné pour participer au projet Parabole organisé par le Centre National d’Études Spatiales (CNES). Le vol parabolique est rendu possible grâce à l’Airbus A310-0G de Novespace.

(De gauche à droite)

Thomas MARQUIS, Spécialiste de l’architecture des systèmes physiques

Camille SGRILLO, Spécialiste des matériaux

Roshan ANTON, Chef de Projet

Alexis BOUSQUET, Spécialiste des systèmes informatiques embarqués

 

La boussole, un vieil outil de près de 2000 ans, a pour vocation d’indiquer la direction du Nord magnétique. Son fonctionnement ? Une aiguille constituée d’un aimant qui produit un moment magnétique pour la faire s’aligner avec le champ magnétique terrestre. Fascinés par cet objet, un groupe de quatre élèves de la promotion 2022 de l’Ecole d’ingénieur Denis Diderot a décidé de transformer cet outil afin de l’adapter à l’ère et aux besoins de notre époque.

 

Participation au concours national Parabole

 

Chaque année, le CNES organise le Lauréat du concours national Parabole où l’objectif est de réaliser un projet ou une expérience nécessitant des conditions d’impesanteur (le vol est prévu pour octobre 2021). Un groupe d’étudiants de l’EIDD fait partie des trois équipes sélectionnées pour le concours. Cette équipe, composée de Roshan ANTON (Chef de Projet), de Thomas MARQUIS (Spécialiste de l’architecture des systèmes physiques), de Camille SGRILLO (Spécialiste des matériaux); et de Alexis BOUSQUET (Spécialiste des systèmes informatiques embarqués) ont décidé de créer un moteur géomagnétique. Ce moteur, qui peut atteindre de grandes vitesses, ne s’appuie sur aucun support physique pour tourner et ne génère aucun frottement. Il est adapté aux conditions d’orbites basses, c’est-à-dire à une absence de gravité et à une présence de champ magnétique terrestre significatif. 

 

Motivations et futur du projet

 

Pour mener à bien ce projet, l’équipe dispose d’une année d’étude, à l’issue de laquelle le moteur sera testé dans des conditions d’impesanteur. « De longs mois d’études et de travail nous attendent, mais à la clef une aventure humaine et scientifique inoubliable. » déclare Roshan.

A une époque où la pollution spatiale est croissante et inquiète, la mise en place de moyens innovants afin de réduire cette pollution est impérative si l’on veut conserver l’accès à l’orbite basse. C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet, “nous pensons vraiment que ce moyen original de se mouvoir dans l’espace peut apporter une solution durable et efficace à cette problématique.”  Le moteur pourrait également créer une gravité artificielle due à la force centrifuge générée par sa rotation et permettre de faciliter le stockage de l’énergie sous forme cinétique. 

Des conférences en établissements seront organisées avec des représentants du CNES – NOVESPACE et éventuellement d’autres équipes sélectionnées. Cette initiative permettrait de faire connaître la campagne Parabole à un public plus large dont l’imagination ne demande qu’à s’exprimer. 

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet de l’équipe du CME (site à venir)

 

 

À lire aussi

Escape Game

Escape Game

Un jeu d'évasion au sein du campus des Grands Moulins, improbable ? S'évader d'une salle d'analyse d'un bâtiment de chimie, impossible ?  Des étudiants de l'EIDD ont pourtant élaboré des escape games grandeur nature permettant de naviguer entre les salles...

Projet enSHEneering

Projet enSHEneering

“Ingénieuses’21”  met en lumière la lutte contre les stéréotypes de genre en école d’ingénieur. Un groupe composé d’étudiantes de l’EIDD participe au concours grâce à leur projet enSHEneering. Créée en 2011 par la Conférence des directeurs des écoles...

Materials Research Society (MRS)

Materials Research Society (MRS)

À l’initiative d’un groupe d’étudiants et étudiantes spécialistes des sciences des matériaux, Université de Paris a obtenu la reconnaissance d’une société savante internationale : la Materials Research Society (MRS). En constituant le premier « MRS...