L’autre mondialisation présente une série de dialogues avec certains des membres et chercheurs du GRIP. Les chercheurs interrogés parlent de la singularité de l’institut, montrent comment leurs lignes de recherche trouvent des échos avec les thématiques du GRIP et explorent les conditions nécessaires pour la consolidation de l’interdisciplinarité et la soutenabilité du GRIP.

© Droits réservés

Le GRIP vise à explorer l’impact de la mondialisation dans des champs des sciences humaines et sociales qui ne sont pas nécessairement explorés, médiatisés, connus (arts et cultures, musique, santé publique, logiques marchandes, linguistique…). 

L’autre mondialisation présente une série de dialogues avec certains des membres et chercheurs du GRIP. Les chercheurs interrogés parlent de la singularité de l’institut, montrent comment leurs lignes de recherche trouvent des échos avec les thématiques du GRIP et explorent les conditions nécessaires pour la consolidation de l’interdisciplinarité et la soutenabilité du GRIP.

À lire aussi