L’Institut

Le Global Research Institute of Paris (GRIP) est une Initiative Interdisciplinaire sur financement IdEx qui intègre le périmètre scientifique des Global Studies et, plus largement, la Recherche Globale en sciences sociales et humanités, tout en menant une réflexion sur les rapports Nord-Sud.

Le GRIP fait suite au Programme Interdisciplinaire Sociétés Plurielles (2014-2018) étoffé pour la période 2019-2022 par différentes unités de recherche de l’Université de Paris et par l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement), l’ensemble étant également en lien avec la Fédération Sciences Sociales au Sud. Pensé comme un méta-réseau, le GRIP a vocation à s’adresser à l’ensemble des partenaires stratégiques de l’Université de Paris, dont l’INALCO, la FMSH et le CNRS, pour créer une communauté scientifique à forte visibilité autour des questions sociétales liées à la globalisation.

© Tous droits réservés

La création du GRIP répond à trois ambitions

Le premier objectif est de renouveler l’agenda de recherche en explorant le champ des études globales dans une perspective mondiale qui articule conjointement les six continents. Concrètement, il s’agit de mailler plusieurs recherches par vastes aires géopolitiques déjà bien représentées dans les laboratoires et dans les programmes d’USPC (Université Sorbonne Paris Cité) mais qui gagneraient à être remises en circulation à la lumière d’une démarche comparative explicitée. Cela revient à capitaliser sur l’expertise de beaucoup de chercheurs en termes de langues, de cultures, de terrains, de territoires, afin d’opérer sur un spectre de données, d’observations et de méthodes élargi. Les programmes de recherche n’intègreront pas seulement des mises en regard entre Nord et Suds mais aussi entre Suds et Suds, et même des études Suds-Suds-Nords.

Le deuxième objectif est de préparer une nouvelle génération d’enseignants et de chercheurs aux thématiques transversales et pluridisciplinaires requises pour appréhender cette articulation.

La dernière mission que se fixe le GRIP est enfin de renforcer les liens entre domaines disciplinaires éloignés, par une réflexion épistémologique interdisciplinaire en SHS appliquée à l’étude des dynamiques « glocales ».

En partant du caractère multidimensionnel, paradoxal et ambivalent des processus transnationaux, le GRIP souhaite s’établir comme un pôle universitaire de recherche ayant un fort impact sur la recherche et se voulant visible à l’échelle nationale et internationale.

Si vous souhaitez vous souscrire à la communication du GRIP, merci de remplir le formulaire en cliquant au bouton ci-dessous.

À lire aussi