© trafik.fr

La pandémie est coupable de discrimination.

À première vue la Covid-19 frappe tout le monde sans distinction. Assez rapidement les médecins ont pourtant su pointer de fortes inégalités entre classes sociales, métiers, territoires, sexes, ethnicités. En quoi notre environnement et nos conditions de vie font-ils de nous des personnes à risque ? Comment expliquer les disparités entre zones géographiques ? De quelles manières la crise et le confinement ont-ils tout particulièrement fait du mal aux personnes les plus précaires ?

 

Intervenants :

  • Solène Brun, démographe, post-doctorante à l’Institut Convergences Migrations
  • Maria Melchior, épidémiologiste, directrice de recherche à l’Inserm
  • Patrick Simon, socio-démographe, directeur de recherches à l’Ined

Une rencontre animée par Clea Chakraverty, journaliste à The Conversation