Quand : 

ven. 20 nov. / 10h-11h

Où : 

CRI – Centre de Recherches Interdisciplinaires, auditorium / 8bis rue Charles V 75004 Paris

Billetterie : 

Réservez votre place

© Pexels

Sommes-nous devenus plus fragiles ?

Confinement, incertitudes des personnes malades, pratiques des professionnels de santé, choix moraux individuels et collectifs, malades du « long-Covid »… La crise sanitaire est l’occasion d’une brusque prise de conscience de notre vulnérabilité et notre précarité ayant pour effet de replacer au cœur du débat démocratique les questions éthiques et politiques relatives à la vie et à la santé.

Cette table ronde interrogera, avec le public, l’évolution des valeurs et questionnements impliqués par de nouvelles formes de vulnérabilité.

 

Intervenants :

  • Céline Lefève, maîtresse de conférences en philosophie, co-directrice de l’Institut La Personne en médecine, Université de Paris, auteure notamment de Les Humanités médicales. L’engagement des sciences humaines et sociales en santé, avec François Thoreau et Alexis Zimmer, Doin John Libbey, 2020
  • Frédéric Pierru, sociologue (CERAPS/CNRS), auteur notamment de La Casse du siècle, avec Fanny Vincent et Pierre-André Juven, Raisons d’agir, 2020
  • Frédéric Worms, professeur de philosophie, directeur-adjoint de l’ENS, membre du Comité national consultatif d’éthique, auteur notamment de Pour un humanisme vital, Odile Jacob, 2019

Une rencontre modérée par François Villa, professeur de psychopathologie à l’UFR Études Psychanalytiques de Université de Paris. Responsable de l’axe Psychanalyse et médecine du Centre de Recherches Psychanalyse, Médecine et Société (CRPMS)

 

Organisation :

  • Institut La Personne en médecine (Université de Paris)

À lire aussi