Le Prix “Gagna A. & Ch. Van Heck prize for incurable diseases – 2021” vient d’être décerné au Pr Guillaume Canaud

 

Professeur Guillaume Canaud

©

Guillaume Canaud, professeur à Université Paris Cité et responsable de l’unité d’hypercroissance dysharmonieuse et anomalies vasculaires de l’hôpital Necker Enfants Malades, a reçu le Prix 2021 Gagna A. & Ch. Van Heck, d’un montant de 75.000 €.

Ce prix triennal et international, récompense les travaux de recherche contribuant à la guérison d’un mal encore incurable à ce jour, ou dont la recherche mène à l’espoir d’une proche guérison.

En l’occurence, le Pr Guillaumme Canaud et son équipe se consacrent à la thérapie d’un spectre de syndromes de surcroissance caractérisés par la présence d’altérations génétiques dans un gène appelé PIK3CA et regroupés sous l’acronyme de PROS (PIK3CA-related overgrowth syndrome).

 

À lire aussi

Prévention et Détection Précoce des Maladies Non-Transmissibles : Un Engagement Fort d’Université Paris Cité

Prévention et Détection Précoce des Maladies Non-Transmissibles : Un Engagement Fort d’Université Paris Cité

La Faculté de Santé d’Université Paris Cité, en partenariat avec l’Université Nationale de Singapour, a récemment organisé une conférence internationale intitulée « Prévention et Détection Précoce des Maladies Non-Transmissibles : Un changement en matière de santé des femmes ». Cette conférence s’est tenue les 20 et 21 septembre 2023 à Djerba, en Tunisie.

Nomination de cinq enseignants-chercheurs en filières maïeutique et paramédicales

Nomination de cinq enseignants-chercheurs en filières maïeutique et paramédicales

La Faculté de Santé félicite ses 5 nouvelles enseignantes-chercheuses et nouveaux enseignants-chercheurs en maïeutique et en filières rééducation-réadaptation et sciences infirmières. Ces nominations font suite à la création de postes d’enseignants-chercheurs par le ministère pour ces 3 disciplines créées au sein du Conseil Nationale des Universités (CNU) en 2019.

Myohyperplasie hémifaciale : une étude permet de décrire le mécanisme de cette malformation faciale rare et de proposer un traitement médicamenteux

Myohyperplasie hémifaciale : une étude permet de décrire le mécanisme de cette malformation faciale rare et de proposer un traitement médicamenteux

L’équipe de recherche Médecine Translationnelle et Thérapies Ciblées, dirigée par le Pr Guillaume Canaud à l’Institut Necker-Enfants Malades (Université Paris Cité, AP-HP, Inserm), en collaboration avec l’équipe du service de chirurgie maxillo-faciale de l’hôpital Necker-Enfants Malades (Pr Roman Khonsari et Pr Arnaud Picard) et le laboratoire Forme et Croissance du Crâne (Pr Roman Khonsari) a étudié l’affection de la voie PIK3CA chez les patients atteints d’une maladie rare touchant les muscles du visage, la myohyperplasie hémifaciale.

Circle U. école d’été « Repenser la Santé Globale » : une expérience d’apprentissage unique

Circle U. école d’été « Repenser la Santé Globale » : une expérience d’apprentissage unique

Quarante-six doctorants et doctorants des neuf universités de l’alliance européenne Circle U. se sont réunis à Université Paris Cité du 3 au 7 juillet pour la deuxième édition de l’école d’été « Rethinking Global Health ». Une semaine bien remplie, combinant cours, apprentissage actif et travail d’équipe, ainsi que des travaux pratiques basés sur des problèmes concrets.