Les 29 et 30 septembre derniers, La Conférence des Doyens des Facultés de Médecine, a accueilli les États Généraux de la Formation et de la Recherche Médicales 2022, au sein des locaux d’Université Paris Cité. Retrouvez l’ensemble des sessions plénières en vidéo des 29 et 30 septembre dans les menus déroulants en bas de page.

Tous les deux ans, les États Généraux sont organisés par La Conférence des Doyens des facultés de Médecine, au sein d’une université française. Cette année Université Paris Cité a accueilli avec succès cet évènement national.

La Présidente d’Université Paris Cité, Pr Christine CLERICI, la Président de la Conférence des Doyens des Facultés de Médecine, Pr Didier Samuel, et le Doyen de l’UFR de Médecine d’Université Paris Cité, Pr Philippe RUSZNIEWSKI, ont ouvert les États Généraux 2022 le jeudi 29 septembre. À cette même occasion, ils ont eu l’honneur de laisser la parole au Ministre de la Santé et de la Prévention, François BRAUN, et à la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Sylvie RETAILLAU.

Vous pouvez retrouver l’ensemble de leurs allocutions en cliquant ici. 

Tout au long de ces deux journées, se sont succédées des sessions plénières traitant de sujets diversifiés, actuels, et animés par des différents acteurs du domaine de la santé.
Retrouvez l’ensemble du programme des États Généraux 2022 en cliquant ici

Si vous n’avez pas pu participer à l’une de ses sessions, et que vous souhaitez les voir ou revoir, vous pouvez retrouver en accès libre l’intégralité des captations vidéos des États Généraux 2022 ci-dessous :

Vidéos des sessions plénières du VENDREDI 30 SEPTEMBRE en intégralité

À lire aussi

Les ateliers des États Généraux 2022

Les ateliers des États Généraux 2022

Les États Généraux de la Formation et de la Recherche Médicales ont été l’occasion pour près d’une centaine d’intervenants, de présenter leurs travaux au sein de 40 ateliers les 29 et 30 septembre 2022.

Nous vous proposons de retrouver les présentations et documents exposés à certains d’entre eux.

Édulcorants et risque accru de maladies cardiovasculaires

Édulcorants et risque accru de maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. Identifier les facteurs de risque associés à ces maladies représente un véritable enjeu de santé publique. Une équipe de recherche (Université Paris Cité, Inserm, INRAE, Cnam, Université Sorbonne Paris Nord), au sein de l’Équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Eren), s’est intéressée aux conséquences sur la santé de la consommation d’édulcorants.