La section d’études coréennes est endeuillée de la disparition de notre ancien collègue et ami, Marc Orange (1937-2023), et partage sa profonde tristesse avec les collègues de l’UFR LCAO qui l’ont connu.

Marc Orange fut un pionner des études coréennes en France. Il figure parmi les tous premiers lauréats du premier diplôme académique de langue coréenne en 1964 à l’École nationale des Langues orientales vivantes (Langues’o, actuel INALCO). Diplômé en droit, en chinois, il se spécialisa en littérature coréenne et mena d’importants travaux de dépouillement des archives diplomatiques. Recruté au CNRS, il assura des cours de coréen à l’UFR pendant trente ans (1971-2002), et en fut même directeur au début de la création de l’Université Paris 7. Ses liens avec l’UFR LCAO furent étroits et il s’intéressa jusqu’au bout au devenir de la section et de ses anciens collègues. Les enseignants chercheurs de la section d’études coréennes – dont certains furent ses anciens étudiants – lui doivent beaucoup. Discret, efficace, il travaillait sérieusement sans se prendre au sérieux et ne ratait pas une occasion de servir la cause académique, longtemps fragile, des études coréennes. Il laisse une mémoire photographique immense de la croissance des études coréennes en France et en Europe. Son sourire malicieux et son regard toujours bienveillant éclairent à jamais notre mémoire.

Yannick Bruneton, le 2 mars 2023.

À lire aussi

Fête du chinois

Fête du chinois

La section des études chinoises de l'UFR LCAO et l'Institut Confucius d'Université Paris Cité organisent le samedi 27 avril la fête du nouvel an chinois, Amphi 1A (bâtiment Halle aux farines) à partir de 15h00. © Institut Confucius ...