Conditions d’accès en linguistique informatique (L3 / M1 / M2)

La L3 est ouverte aussi bien aux étudiants issus de filières littéraires (linguistique, langues, sciences humaines, sciences cognitives, CPGE L ou B/L…) qu’aux étudiants issus de filières scientifiques (informatique, math-info, miashs…). La commission pédagogique statue en examinant le dossier scolaire des candidats, leur motivation, et la cohérence de leur parcours. Pour les étudiants issus de filières littéraires, un bac scientifique est un atout. Pour les étudiants issus de filières scientifiques, un intérêt démontré pour les langues et leur fonctionnement est un plus.

Le M1 et le M2 sont ouverts à des profils variés, mais comportent des pré-requis et des « atouts » résumés ci-dessous. Les pré-requis sont des compétences validées par un enseignement académique du niveau correspondant, ou peuvent être évaluées par un oral d’entrée (voir ci-dessous). Les « atouts » sont des compétences utiles pour la réussite dans le cursus, même si elles ne sont pas formellement requises.

Pré-requis et atouts par niveau
  • L3 LI:
    • pré-requis : aucun. Les débutants en linguistique et en informatique sont acceptés.
    • atouts: langues, linguistique générale (initiation), mathématiques, programmation (initiation)
    • NB: le parcours linguistique informatique comporte une partie importante en mathématiques et en informatique
  • M1 LI:
    • Informatique:
      • pré-requis: Programmation en python et Java, programmation objet, Algorithmique
    • Linguistique :
      • pré-requis: aucun: cours de mise à niveau en linguistique au sein du M1, avec parcours différencié selon le niveau en linguistique à l’entrée
      • atouts: linguistique générale, phonétique, phonologie, morphologie, sémantique
    • Mathématiques :
      • pré-requis: notions de probabilités et statistiques, algèbre linéaire
      • atouts: théorie des langages formels: automates et expressions régulières
  • M2 LI :
    • Pré-requis:
      • Informatique: Programmation avancée (au moins deux langages, python recommandé), Algorithmique (graphes)
      • Linguistique: Phonétique, phonologie, grammaire, syntaxe formelle, sémantique formelle
      • Mathématiques/TAL: Langages formels (grammaires, parsing), Apprentissage automatique
    • Atout: Connaissance du domaine du TAL
Informations sur l'entrée en M1

Le niveau d’informatique est évalué lors d’un entretien avec l’enseignant responsable du M1 au moment du dépôt de la candidature. Il est vivement conseillé de le contacter pour préparer l’oral. Voir infra partie bibliographie, des liens et références.

Concernant le niveau en linguistique: depuis 2019, le M1 Linguistique informatique est ouvert aux débutants en linguistique, avec des parcours différenciés selon que l’étudiant a déjà des connaissances en linguistique ou pas.

Les étudiants concernés par l’oral d’entrée sont convoqués individuellement.
En cas d’échec à l’oral d’entrée, l’admission en L3 est garantie, mais ATTENTION: un dossier eCandidat de M1 ne peut pas être basculé en L3. Pour un étudiant candidatant en M1 en étant un peu juste, il est conseillé de prévoir un dossier eCandidat pour la L3 en plus du dossier pour le M1.

Informations pour l'entrée en M2
  • Connaissances requises en Informatique, langages formels, apprentissage automatique:
    • autonomie en programmation python, programmation objet
    • bases mathématiques (cf. B. Partee et al., « Mathematical methods in Linguistics », 1993.
    • principes de base de la classification supervisée, l’architecture d’un réseau de neurones simple (de type perceptron multicouche) et l’algorithme de la descente de gradient (voir Y. Goldberg « Neural Network Methods in Natural Language Processing », Morgan & Claypool, 2017)
  • Syntaxe formelle: les étudiants désirant entrer en M2 sont supposés maîtriser au moins l’une des grandes approches formelles de la syntaxe (GB/minimalisme, LFG, ou HPSG), et avoir une connaissance avancée des grands phénomènes syntaxiques et de leur traitement.
Bibliographie en TAL / mathématiques / informatique

Voici en outre quelques pistes pour aider les étudiants à se préparer pour que le Master se passe dans les meilleures conditions possibles (indépendamment de l’oral d’entrée).

  • TAL et linguistique computationnelle:
    • Le livre de Jurafsky et Martin donne un aperçu du TAL, mis à jour régulièrement
    • Pour les étudiants déjà un peu plus avancés en TAL et familiers avec le langage python, le livre Natural Language Processing with Python est un bon moyen de mettre en oeuvre en pratique les méthodes du TAL.
    • pour l’introduction à l’apprentissage automatique pour le TAL et les méthodes neuronales: Y. Goldberg « Neural Network Methods in Natural Language Processing », Morgan & Claypool, 2017
  • Algorithmique: Le programme d’algorithmique considéré comme déjà vu à l’entrée en M1 comprend les notions générales de complexité (grand O), les tris, les structures linéaires (piles, files), les arbres, les h-tables.
    Il peut être pertinent de commencer avec des tutoriels en ligne, par exemple (parmi bien d’autres) Algorithmique pour l’apprenti programmeur. Le manuel de Cormen (« Algorithmique » 3e édition française 2010, Dunod) est l’un des meilleurs ouvrages de référence.
  • Programmation:
    • On attend à l’entrée en M1 une capacité à produire, sans modèle, des programmes de plusieurs centaines de lignes de code dans au moins un langage, si possible python. Il est indispensable d’avoir une pratique de la programmation, d’avoir accumulé une certaine expérience. Le langage le plus utilisé dans les TPs de master est python.
    • Une façon d’évaluer ses compétences en programmation est d’utiliser le projet Euler: de petits problèmes mathématiques dont la résolution ne peut se faire qu’en faisant un programme dans un langage de programmation quelconque. Savoir résoudre les 15 premiers problèmes est une bonne garantie que votre niveau est approprié pour le Master.
  • Mathématiques
    • Probabilités:
    • Automates: Voici un polycopié qui reprend une partie du cours de licence 3 intitulé « Bases Formelles du TAL »: Langages rationnels.

* Cormen, Th et collab. [2010] Algorithmique. Dunod.
* Partee, B. et alii [1993] Mathematical methods in Linguistics, Kluwer.

Bibliographie indicative en linguistique
  • Syntaxe
    • Abeillé, A. [2007] Les grammaires d’unification, Hermès (chap 1 et chap 2).
    • Bresnan, J. [2001] Lexical Functional Syntax, Basic Blackwell.
    • Delaveau, A. [2001] Syntaxe, la phrase et la subordination. Armand Colin.
    • Haegeman L. [1993]. Introduction to Government & Binding Theory. Blackwell, Oxford.
    • Kerleroux F. et Delaveau, A. [1985] Problèmes et exercices de syntaxe française. Armand Colin.
    • Sag, I et Wasow, T., et Bender, E. [2003] Syntactic theory: a formal introduction, CSLI Publications.
    • Radford, A. [1988]. Transformational Grammar: A First Course. Cambridge University Press.
    • Radford, A. [1997] Syntax: a minimalist Introduction.
  • Phonétique
    • Ladefoged, P., [1975] A Course in phonetics, Harcourt, Brace & Jovanovich.
    • Landercy A., & Renard R. [1977] Eléments de phonétique, Didier-Bruxelles.
    • Léon, P. [2000] Phonétisme et prononciation du français, Nathan, 2000.
  • Sémantique
    • John Lyons, Eléments de sémantique (Larousse, 1978, ISBN 2030703443).
    • Saeed, John I. [1997] Semantics. Blackwell.
Quelle orientation avant la L3 de linguistique informatique?

Les étudiants (ou lycéens) intéressés par le master de Linguistique Informatique sont invités à choisir une formation de type « Mathématiques et Informatique Appliquées aux Sciences Humaines et Sociales » pour les deux premières années après le bac, que ce soit dans les filières MIASHS offertes à l’université, ou en khâgne B/L. La licence MIASHS dispensée à l’université Paris Cité est particulièrement adaptée puisqu’elle offre un parcours « mathématiques, linguistique et informatique », et fournit donc tous les pré-requis nécessaires à l’entrée en Master.

Contacts

La commission se réunit à intervalles réguliers au fur et à mesure des candidatures. Pour toute question sur votre candidature, notamment sur les pré-requis et la préparation, vous pouvez contacter la commission pédagogique (linguistique.informatique@linguist.univ-paris-diderot.fr), ou directement le ou la responsable d’année:

À lire aussi

Film sur l’UFRL

Film sur l’UFRL

On peut découvrir certains aspects des enseignements à l'UFR Linguistique à partir d'un film réalisé récemment et disponible ici : https://cloud.parisdescartes.fr/index.php/s/o8dHb8WfnS48PCH © Tous droits réservés À lire...

Mentorat PGSL

Mentorat PGSL

Les étudiants de master sont membres de PGSL qui organise différentes activités, dont une sortie en forêt de Fontainebleau le samedi 23 avril.https://paris-gsl.org/PGSL organise un programme de mentorat qui s'adresse en priorité aux étudiants qui...