Quand

Du 28 au 30 novembre 2023

Bibliothèque Seebacher, Grands Moulins

Colloque international organisé par A. Dickow (Virginia tech.) et L. Zimmermann (U Paris Cité)

© Odilon Redon, « Le Char d’Apollon », vers 1910

Présentation

Le « lyrisme sec » ou « chant objectif » de Philippe Beck refuse la facilité d’une expression telle qu’elle croit s’accorder immédiatement au monde ; la sécheresse est la condition de l’objectivité dans le rapport indirect à un monde ému et émouvant. Œuvre poétique majeure du contemporain, le travail de Philippe Beck a connu en cette année 2023 une triple actualité importante. Un nouveau livre de poésie, RyrkaÏpii (Flammarion), a pour point de départ une subite invasion d’ours polaires dans Ryrkaïpii, ville de l’extrême nord de l’Asie. Ce livre relance la poétique de l’auteur, questionne la langue et le chant, affronte et embrasse un aujourd’hui très ancien, dans la confrontation avec l’animal, et un aujourd’hui du péril venu par l’homme. Une autre clarté (Le Bruit du temps), également paru début 2023, est un recueil des entretiens donnés par l’auteur sur une période de 25 ans : 1997- 2022. Ce sont ainsi de nombreux propos, dans l’échange avec des journalistes, avec d’autres écrivains ou avec des philosophes, qui se trouvent rassemblés pour exposer les enjeux de l’œuvre ; ce livre rattache le passé de l’œuvre à son présent. Beck y évoque, par exemple, la capacité analytique et pensante de la poésie, son rapport aux catastrophes actuelles et à l’actualité en général, l’importance du travail rythmique du poète, comme rythme de vérité dans l’époque… Enfin, Idées de la Nuit suivi de L’homme-balai (Le Bruit du temps) sont deux suites pensantes. La première interroge l’idée d’une clarté propre à la poésie, « une autre clarté », en effet, à reconquérir sur l’obscurité de l’époque, dans une critique de la nuit comme condition de possibilité de la lumière, et une réhabilitation du seul soleil, qui est le soleil sensible. L’homme-balai aborde de même notre présent, celui du vécu pandémique. Dans L’homme balai comme dans Ryrkaïpii, les noms de La Fontaine, de Swift viennent à l’esprit, car la fable ou la parabole affleure cette fois dans la poésie de Beck. Sur la base de ces trois nouveautés, le colloque sera l’occasion d’une réponse et de reprises, afin de dire ce qui peut s’en entendre. Des spécialistes de l’œuvre, des critiques, des philosophes, des poètes, des artistes, venus de divers pays, viendront dire à leur façon ce qui fait pour elles et pour eux dates et jalons dans l’œuvre de Philippe Beck en général, et avec cette triple parution en particulier.

Programme

Mardi 28 novembre

14 h 15 : Alexander Dickow, Laurent Zimmermann, Ouverture du colloque

Lectures de Ryrkaïpii (1)

Présidente de séance Elena Truuts

14 h 30 : Tim Trzaskalik, Chocs de commensurabilité. Notes en marge de Ryrkaïpii

15 h : Alexander Dickow, Ryrkaïpii, suite de Dans de la nature ?

15 h 30 : Paul Échinard-Garin, L’Ours, l’Âne et le Rieur : la piste animale et le pouvoir des fables dans Ryrkaïpii

16 h : Hassaine Benzbir, Ryrkaïpi ou la clarté d’une hilarotragédie

Poétique de l’entretien (1)

16 h 30 : Ludovic Duhem, L’entretien des marges. Depuis Une autre clarté de Philippe Beck.

Mercredi 29 novembre

Président de séance Paul Échinard-Garin

Poétique de l’entretien (2)

10 h : David Christoffel, La pensée beckienne au micro

Éléments de poétique

10 h 30 : Pierre Jamet, Géopoétique de Philippe Beck

11 h : Hisato Kuriwaki, Pour une éducation poétique. Vers / à partir de Philippe Beck

11 h 30 : Jonathan Rousseau, Étude n° 1, « Mémoriale ». Lyre-témoin.

12 h : Pause déjeuner

Présidente de séance Armelle Cloarec

14 h 30 : Judith Balso, Forme et idée selon le poème – de Philippe Beck et d’autres

15 h : Jennifer K. Dick, Création et didactique : la place de la pensée dans l’œuvre récente de Philippe Beck

15 h 30 : Laurent Zimmermann, Pré, langue, largeur : le vers de Philippe Beck

16 h : Élodie Laügt, De l’essentielle traductibilité au geste du poème. À propos du Sillon du poème. En lisant Philippe Beck de Jacques Rancière

16 h 30 : Elisabeth Gailledrat, Marcher-jeter-sauter

17 h : Aurore Dupaquier, Devenir. Sirènes, rhapsodes.

Lectures de Ryrkaïpii (2)

17 h 30 : Danielle Cohen-Levinas, Le chant des sirènes, l’ours blanc et la poignée de main

18 h : Philippe Beck, Lecture de Ryrkaïpii

Jeudi 30 novembre

Lectures de Ryrkaïpii (3)

Président de séance Pierre Jamet

10 h : Elena Truuts, De la « musique qui ne résonne pas » (Ryrkaïpii)

Dialogues

10 h 30 : Christian Rosset, Cartographie d’échanges (épisode X) : esquisses

11 h : Yves di Manno, Nuit et jour à Ryrkaïpii – Dialogue avec Philippe Beck

12 h : Pause déjeuner

Présidente de séance Jennifer K. Dick

14 h 30 : Philippe Soussan, Qu’est-ce que je vois en lisant Philippe Beck ? Expérience de lecture d’un artiste visuel

Idées de la Nuit, L’homme-balai

15 h : Johan Faerber, La pesée du Dehors – Sur L’homme-balai

15 h 30 : Artin Bassiri, La nuit du langage

16 h : Armelle Cloarec, Sens commun et sens du commun dans L’homme-balai

16 h 30 : Alexander Dickow, Laurent Zimmermann, Clôture et bilan du colloque

À lire aussi

Séminaire 2021-2022 : Axe « EMOI »

Séminaire 2021-2022 : Axe « EMOI »

Quand Les mercredis 26 janvier, 2, 9, 16 et 23 février, 9, 23 et 30 marsde 15 h à 18 h Où Grands Moulins Bâtiment C Salle 677 5 rue Thomas Mann 75013 Paris Séminaire de l'axe : "Du Visage (au cinéma)" par Jacques Aumont, professeur...

Lauréat-e.s 2024

Lauréat-e.s 2024

AAC 2024 Paris-Oxford Partnership  Olivier Ritz, MCF en littérature françaiseLauréat du PoP 2024 Animations scientifiques (Faculté S&H)  Camille Bloomfield, Maître de conférences en littérature...

Séminaire doctoral du CERILAC 2023-2024

Séminaire doctoral du CERILAC 2023-2024

Actualité des objets et méthodes en Lettres, Arts et Cinéma Séminaire doctoral ED1 131 - CERILAC 2023-2024 (dir. F. Berthet et D. Rabaté)   PRÉSENTATIONCe séminaire s’adresse en priorité aux doctorant.e.s de première année engagé.e. s dans...