Revue et cahier Textuel

Avis aux auteurs ayant publié dans Textuel de 1976 à 2013 ou à leurs ayants droit

C’est avec grand plaisir que nous informons tous les auteurs et les ayants droit que Texuel s’apprête à diffuser l’ensemble de sa collection de 1976 à 2013 sur le portail Persée (persee.fr). Ce portail, mis en place avec le soutien du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, est destiné à accueillir des revues scientifiques francophones en Sciences Humaines et Sociales et Sciences et Vie de la Terre, et ce dans une logique d’accès libre. Afin d’accroître la visibilité de ses publications, Textuel s’associe à cette opération de valorisation des résultats de la recherche.  Afin de mener à bien ce projet dans le respect de nos auteurs ou de leurs ayants droit, il est nécessaire que ces derniers donnent (à titre non exclusif) une autorisation de reproduire et de diffuser, sur le portail Persée, les articles ou contributions qu’ils ont publiés dans Textuel. En espérant que vous accorderez une nouvelle fois votre confiance à Textuel et que vous accepterez de vous associer à ses projets, nous vous demandons de bien vouloir donner votre autorisation en contactant le Cérilac.

La revue Textuel et les Cahier Textuel sont deux publications périodiques de l’UFR de Lettres, arts et cinéma

La revue est fondée en 1976 sous le nom de 34/44, d’après la localisation de l’UER Sciences des textes et documents sur le campus de Jussieu. La directrice de publication est Julia Kristeva. La moitié du comité de rédaction est composée d’étudiants ; ceux-ci prennent entièrement en charge le secrétariat de rédaction. La revue réserve aussi une place importante à leurs travaux.

En 1984, la revue prend le nom de Textuel, inspiré du nom de l’UER. Un an plus tard, sont créés les Cahier Textuel, consacrés à une œuvre littéraire mise au programme de l’agrégation de lettres modernes et, par la suite, des concours d’entrée aux Écoles normales supérieures. Revue et cahier sont successivement dirigés par Julia Kristeva, José-Luis Diaz, Éric Marty et Carine Trevisan.

Textuel publie chaque année un ou plusieurs numéros à thème traitant d’une question théorique ou d’esthétique littéraire : Dire, voir, écrire : le texte et l’image (n° 6, 1979) ; Noms propres (n° 7, 1980) ; Dire la crise/Penser la crise (n° 19, 1986) ; Images de l’écrivain (n° 22, 1989)… Les Cahier Textuel recueillent des études monographiques consacrées à une œuvre littéraire mise au programme des concours — Les Hymnes de Ronsard (n° 1, 1985) ; Lire Maurice Scève (n° 3, 1987) — ou objet d’un séminaire de recherche : L’Appropriation de l’oral, de Sumer à Lacan (n° 7, 1989)…

La coordination des numéros est confiée aux différentes équipes de recherche, ce qui permet à ces deux publications complémentaires de représenter dans sa diversité l’activité de l’UFR.

Malgré une diffusion modeste, Textuel et les Cahier Textuel accueillent des contributions signées de grands noms de la critique et de la théorie littéraires, et plus généralement des sciences humaines.

En 2014, Textuel change de formule, sous la direction de Laurent Zimmermann. Tout en restant la revue de l’UFR Lettres, arts, cinéma, elle est désormais prise en charge par les éditions Hermann. La revue publie un numéro par an, composé de trois rubriques : un grand entretien, un bref cahier de « Travaux en cours » ; entre les deux, un dossier conçu pour transmettre non seulement aux spécialistes mais aussi au grand public cultivé les questionnements qui sont ceux de la recherche en littérature ou en esthétique aujourd’hui : L’Anticipation (nouvelle série n° 1, 2014), Pornographiques (n° 2, 2015), Que reste-t-il de la beauté ? (n° 3, 2016)…

En même temps que la revue continuent à paraître les Cahier Textuel, issus de colloques importants, de journées d’études liées aux concours ou encore de projets spécifiques des chercheurs de l’UFR : Dans la solitude de Bernard-Marie Koltès (2014) ; Critique et violence (2014) ; Manoel de Oliveira. L’invention cinématographique à l’épreuve de la littérature (2015)…

« Il s’agissait de commencer. Il s’agit de continuer » (34/44, n° 1, 1976). Textuel continue avec une nouvelle équipe de direction composée de Sylvie Patron, Hélène Baty-Delalande et Yannick Séité, et assistée d’un comité de rédaction et d’un comité scientifique renouvelés.

Organigramme

Direction, Comité de rédaction et Comité scientifique international de la Revue et des Cahiers

Derniers numéros

Présentation des numéros parus depuis 2021.

Articles en ligne

Accès aux articles en ligne de la Revue et des Cahiers.

Anciennes parutions

Présentation des numéros parus entre 2019 et 2021.

À lire aussi

Lauréat-e.s 2024

Lauréat-e.s 2024

AAC 2024 Paris-Oxford Partnership  Olivier Ritz, MCF en littérature françaiseLauréat du PoP 2024 Animations scientifiques (Faculté S&H)  Camille Bloomfield, Maître de conférences en littérature...

« Cahier Textuel » : anciennes parutions

« Cahier Textuel » : anciennes parutions

Août 2020 La Tâche poétique du traducteur Alors que les études sur la traduction littéraire n’ont cessé de s’enrichir ces dernières années, ce livre n’entend pas se positionner dans les débats théoriques les plus récents, mais propose plutôt de les...

Hélène Baty-Delalande « Cahier Textuel »

Hélène Baty-Delalande « Cahier Textuel »

Hélène Baty-Delalande, aujourd'hui en poste à l'université Rennes 2, était maîtresse de conférences en littérature française du XXe siècle à l’Université Paris Cité et effectuait ses recherches au sein du CERILAC. © DR Relire La Tentation de...