Quand

Du 16 au 18 juin 2022

Sorbonne Université, Université Sorbonne nouvelle et Université Paris Cité

Le Congrès 2022 de la Société d’Études de la Littérature Française des XXe et XXIesiècles, « Expériences », se tiendra du 16 juin au 18 juin. Il réunira plus de quatre-vingt chercheuses et chercheurs, venus d’universités françaises et internationales. Le premier jour se déroulera à Paris Nanterre, le dernier co-organisé par Sorbonne Université et la Sorbonne Nouvelle. L’Université Paris Cité accueillera la deuxième journée, le vendredi 17 juin, dans les locaux de l’UFR LAC, sous le pilotage de Cécile de Bary et Dominique Rabaté. 

Henri Michaux

Programme

Programme téléchargeable

Jeudi 16 juin 2022, Université Paris Nanterre, bâtiment Weber

9h00 : Grand amphithéâtre

Mot d’accueil : Guillaume Bridet, président de la SELF XX-XXI, Alexandre Gefen, vice-président de la SELX XX-XII et organisateur du congrès, Laurence Campa et Dominique Viart pour l’université Paris Nanterre.

9h30-11h00

Session 1, salle de séminaire 2, Surréalisme (1)

  • Brianna Mullin, Université de Toronto, « L’expérience surréaliste de la remémoration dans La Cafarde(1967) de Bona de Mandiargues ».
  • Francesca Quey, Université de Paris et Université de Torino,  « Michaux et l’expérience de l’avant-pensée ».
  • Pierre Taminiaux, Georgetown University, « La Conférence de Charleroide Paul Nougé : Surréalisme et expérience musicale ».

Session 2, salle de séminaire 1, Marges

  • Christina Horvath, University of Bath, « L’expérience de la périphérie à travers l’expérimentation stylistique dans l’œuvre d’Insa Sané ».
  • Carlo Lavoie, Université de l’Île-du-Prince-Édouard, « L’Acadie et l’expérience de la marginalité ».
  •  Eric Chauvier, ENSA Versailles, LéaV, « Lire l’anthropologie comme un roman : une expérience citoyenne inédite »

Session 3, Grand amphithéâtre, Expériences du désir

  • Nicola Apicella, EHESS,  « Georges Bataille et l’expérience de l’échec ».
  • Véronique Cnockaert & Hervé Castanet, Université du Québec à Montréal,« L’expérience impossible ou le hors champ de la description : la Nouvelle histoire de Mouchettede Bernanos ».
  • Dany Jacob, Michigan Technological University, « Sous le charme du baron : l’expérience des performances perverses et provocatrices de l’homme proustien ».

11h30-13h00

Session 1, salle de séminaire 2, Surréalisme (2)

  • Lieven De Maeyer, Université Nimègue, Titus Brandsma Instituut, « Le surréalisme comme quiétisme ? Écriture automatique chez Madame Guyon et André Breton ».
  • Bastien Mouchet, Université Lumière Lyon 2, « S’encanailler: le romancier des années 1920 à l’épreuve de la marginalité: Francis Carco, René Crevel, Philippe Soupault ».
  • Antoine Poisson, Université Sorbonne Nouvelle P3, THALIM, « Le domaine de l’expérience : André Breton à la recherche des  » clés des situations  » ».

Session 2, salle de séminaire 1, Lieux singuliers

  • Michèle Bokobza Kahan, Tel-Aviv University, « L’espace de la cuisine : la scène absente d’une expérience commensale ».
  • Virginie Gautier, Université de Cergy-Pontoise, « Poïétique du déplacement, installer un champ de l’expérience ».
  • Pascal Lefranc, Université Sorbonne Nouvelle, « Sentir géographiquement : Michel Chaillou ».

Session 3, Grand amphithéâtre, Postcolonialismes

  • Iona Marcu, Université de l’Ouest de Timisoara, « Expérience(s) de l’oubli et du silence dans la littérature des descendants de harkis ».
  • Oana Panaïté, Indiana University, « Dé-tailler l’expérience (post)coloniale dans la littérature française contemporaine ».

13h00-14h30 : déjeuner sur place

14h30-16h30

Session 1, Grand amphithéâtre, Panel 1

  • Elisa Bricco, Université de Genova ; Margareth Amatulli, Université Carlo Bo d’Urbino, Alessandra Ferraro, Université d’Udine [en visio-conférence] ;  Valeria Sperti, Université de Naples « Federico II » : « Les dispositifs littéraires au service de la narration des expériences au féminin : regards italiens sur la création en langue française ».

Session 2, salle de séminaire 2, Panel 2

  • Dominique Carlini Versini, Durham University ; Pollys Galis, Bristol University ; Caroline Laurent D., American University of Paris ; Adina Stroia, Newcastle University : « Questions d’incarnation : expériences hors norme chez les autrices d’expression française ».

Session 3, salle de séminaire 1, Panel 3

  • Isabelle Ost, Manon Delcour, Emilie Ieven, Nathalie Gillain, Julien Zanetta, Université Saint-Louis – Bruxelles : « Littérature, représentation et expérimentations cartographiques contemporaines ».

17h00 : Grand Amphithéâtre :

Conférence plénière : Wolfgang Asholt, Université Humboldt, « Retour sur les avant-gardes ».

 

Vendredi 17 juin 2022, Université Paris Cité Batiment C, Grands Moulins, 6° étage

9h00 : Salle P-Albouy

Mot d’accueil de Cécile De Bary et Dominique Rabaté pour l’université de Paris Cité.

9h30-11h00

Session 1, salle P-Albouy, Autofictions

  • Olivier Ammour-Mayeur, International Christian University Tokyo, « L’Autofiction. Entre expérience intime et « transfiguration du banal ».
  • Annie Jouan-Westlund, Cleveland State University, « Ceci n’est pas une autobiographie : Je n’est plus (seulement) moi pour Ivan Jablonka, Didier Eribon et Edouard Louis ».
  • Miriem Méghaïzerou, Sorbonne Nouvelle, « Chloé Delaume, incarnation virtuelle temporaire ». 

Session 2, salle Salle 677C, Care

  • Moustapha Faye, Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal, « La Peste, relue à l’heure du Covid 19. Comment le pessimisme de Camus appréhenderait-il notre après-pandémie ? ».
  • Anne Riippa, Université de Helsinki, «  » Même les monstres ont une histoire « , Une forme de l’empathie difficile dans le roman Chanson doucede Leïla Slimani ».
  • Natalia Ferreri, FFyH-UNC, « L’écriture e[s]t la vie : une lecture à propos deLes confidences (2019), de Marie Nimier.

Session 3, salle 681C, Experiments

  • Jacques de Moraes Marcelo, Université Fédérale de Rio de Janeiro, « Jean-Christophe Bailly : les noms communs et le « roman du réel » ».
  • Claude Pérez, Université d’Aix Marseille, « L’expérience et ses autres ».
  • Sandrine Vaudrey-Luigi, Université Sorbonne Nouvelle, « Des expérimentations syntaxiques à l’ »experiment » : les expériences esthétiques de Marguerite Duras, d’Un barrage contre le Pacifiqueà L’Amant de la Chine du Nord ».

11h30-13h00

Session 1, salle P-Albouy, Lecture

  • Milly La Delfa-Levasseur, professeure agrégée, « Le podcast natif, l’écoute comme expérience intime ».
  • Aude Leblond, Université Sorbonne Nouvelle, « La théorie de la lecture beauvoirienne, des Cahiers de jeunesseà Tout compte fait: l’expérience vécue dans les livres ».
  • Eugénie Matthey-Jonais, Université de Montréal et Université de Paris, « Expérience éthique de la lecture : dispositifs narratifs dans Ce que j’appelle oublide Laurent Mauvignier ».

Session 2, salle 677C, Après

  • Marie Bonnot, Université de Paris, « Virgile Novarina, expérimentateur du sommeil ».
  • Patrick Imbert, Université d’Ottawa [en visio-conférence], « Explorer la réincarnation dans la littérature canadienne contemporaine : échapper au mono-identitaire pour ouvrir sur le multiple culturel et « queer » ».
  • Florian Préclaire, Université Sorbonne Nouvelle, « Présent des écrivains chamans ».

Session 3, salle 681C, Récits

  • Michel Braud, Université de Pau, « L’expérience et le récit ».
  • Tiphaine Martin, Université de Toulon, « Mémoires viatiques : Simone de Beauvoir, se dire par le voyage ».
  • Rana Baroud, Université Libanaise, « Expérience de la souffrance individuelle et collective dans la littérature libanaise d’expression française de l’extrême contemporain ».

13h00-14h30 : déjeuner sur place

14h30-16h00

Session 1, salle P-Albouy, Texte- image

  • Jerôme Duwa, École Supérieure des Arts et Industries Graphiques Estienne, « Partager l’écriture. A propos de Simon Hantaï, Jean-Luc Nancy et Jacques Derrida : La Connaissance des textes ».
  • Corentin Lahouste, UCLouvain/Handling, « Expérienciations verbo-visuelles et épiphanies transmédiales : L’Espace d’un instant(2021-2022) de Pierre Ménard ».
  • Sihem Sidaoui, Université de La Manouba, « Expériences limites dans le cinéma et la littérature tunisiens post 2011 ».

Session 2, salle 677C, Travail

  • Pauline Hachette, Université Paris 8, « Écrire pour se réapproprier l’expérience du travail. Sur À la ligne : feuillets d’usine de Joseph Ponthus ».
  • Maryline Heck, Université de Tours,   « La consommation comme expérience (littéraire) : Je paied’Emmanuel Adely ».

16h30-18h30

Session 1, salle P-Albouy, Panel 4

  • Elara Bertho (CNRS), Ninon Chavoz (U. de Strasbourg), Alice Desquilbet (U.Sorbonne Nouvelle), Kevin Even (U. Sorbonne Nouvelle) et Xavier Garnier (U. Sorbonne Nouvelle) … depuis ZoneZadir: « L’expérience littéraire des profonds. Résonance du  » terrier  » à l’heure de l’extractivisme ».

Session 2, salle 677C, Panel 5

  • Anaïs Goudmand, Florian Alix, Simon Bréan, Servanne Monjour, Sorbonne U., « L’expérience littéraire hors du livre : aventures (trans)médiatiques ».

Session 3, salle 681C, Panel 6

  • Elise Hugueny-Léger, U. de St Andrews ; Barbara Havercroft, U. de Toronto ; Bruno Blanckeman, U. Sorbonne Nouvelle ; Pierre-Louis Fort, CY Cergy Paris Université ; Nathalie Froloff, Classe préparatoire, Lycée Louis-le-Grand : « L’œuvre d’Annie Ernaux : expériences de vie, expériences formelles ».

19h00 : Salle P.-Albouy : Entretien avec Valérie Mrejen (Alexandre Gefen)

20 :00 : Soirée du colloque : EP7 deuxième étage 133 avenue de France 75013 Paris.

 

Samedi 18 juin 2022, Sorbonne Université 1 rue Victor Cousin 75005 Paris

9h00 : amphi Molinié

Mot d’accueil de Marie-Paule Berranger et Alexandre Gefen pour l’université de Paris Sorbonne nouvelle et de Sophie Basch et Bernard Vouilloux pour Sorbonne Université.

9h30-11h00

Session 1, salle F040, Oulipos

  • Gaëtan Brulotte, U. de Louisiane à Lafayette, « Une expérience de l’ordinaire : le texte « haptiste » ».
  • Emma Gazano, U. Paris – Sorbonne Nouvelle, « L’expérience attentionnelle chez Perec et Filliou : une pratique du quotidien ».

Session 2, salle F366, Poésie

  • Quentin Cauchin, Université Lyon 3, « L’écriture comme expérience. Sur quelques exercices poétiques et politiques de Nathalie Quintane ».
  • Laure Michel, Sorbonne Université, « Poésies littérales : formes et expérience ».

Session 3, salle F368, Espaces

  • Virginie Gautier, Université de Cergy-Pontoise, « Poïétique du déplacement, installer un champ de l’expérience ».
  • Anne-Marie Picard, American University of Paris, « Faire « savoir » de la précarité : l’immersion de Florence Aubenas ».
  • Pascal Mougin, UVSQ, « Littératures à contraintes pratiques : l’expérience entre fiction et factualité ».

11h30-13h00

Session 1, salle F040, Individuations

  • Despina Jderu, Université de Bucarest / Université de Fribourg, « Ouvrir les fenêtres du temps. L’écriture de deuil comme expérience limite dans Thésée, sa vie nouvellepar Camille de Toledo ».
  • Frédérique Chevillot, Université de Denver, « Noir sur blanc : écritures de femmes de couleur ».

Session 2, salle F366, Poétiques

  • Béatrice Bloch, Université de Poitiers, « Poésie-réaction au monde chez Dominique Fourcade et poésie-action : une expérience réactive éthique et esthétique ».
  • Vincent Gélinas-Lemaire, University of British Columbia, « Rode le minotaure. Formes et poétique de l’élision dans quelques contes labyrinthiques ». 

Session 3, salle F368, Traumas

  • Adina Balint,   Université de Winnipeg, [en visio-conférence] « L’expérience du retour à la vie ordinaire après une rupture dans la littérature contemporaine (Flem, Dupré, Mavrikakis) ».
  • Alice Laumier, U. Sorbonne Nouvelle, « Penser l’expérience traumatique avec l’après-coup ».
  • Charlotte Thevenet, University College London, « Dire son expérience du viol : la littérature de fiction aux prises avec le discours testimonial dansHistoire de la violence et De mon plein gré ».

13h00-14h30 : déjeuner à la Maison de la recherche

14h30-16h30

Session 1, salle F040, Littérature et sciences humaines

  • Alessandro Grosso, U. Lumière Lyon2 – Université de Turin, « « Je suis un sociologue qui n’a rien à prouver « . L’expérience de la ville chez Thomas Clerc, entre flânerie et quadrillage ».
  • Anne-Marie Petitjean, CY Cergy Paris Université, « L’expérience de la création littéraire en cursus universitaire, à la lecture de John Dewey ».
  • Chloé Vettier, Princeton University & Sorbonne Université, « Retranscrire l’expérience de la honte, des confessions à l’auto-socio-analyse ».

Session 2, salle F366, Panel 7

  • Ivanne Rialland, UVSC ; Axelle Glaie, U. de Tours ; Florence Gaiotti, INSPE Hauts de France ; Éléonore Hamaide, Université d’Artois ; Euriell Gobbé-Mévellec, U. Toulouse 2 Jean Jaurès, « Lire avec les mains : l’expérience de lecture du livre jeunesse animé. Panel livres pour enfants proposé par l’AFRELOCE – association française de recherches sur les livres et les objets culturels de l’enfance ».

Informations pratiques

Accès :

 Jeudi : Université Paris Nanterre Bâtiment Weber, 200 avenue de la République, 92001 Nanterre Cedex .

RER A station « Nanterre Université ».

Train ligne L (Saint Lazare) station « Nanterre Université ».

Vendredi : Université de Paris Cité Batiment C « Grand Moulins » 6ème étage, 10, esplanade P. Vidal-Naquet, 75013 Paris.

Métro ligne 14 « Bibliothèque ».

Samedi : Sorbonne Université 1, rue Victor Cousin, 75005 Paris.

Métro ligne 10 « Cluny la Sorbonne ».

À lire aussi

Séminaire 2021-2022 : Axe « EMOI »

Séminaire 2021-2022 : Axe « EMOI »

Quand Les mercredis 26 janvier, 2, 9, 16 et 23 février, 9, 23 et 30 marsde 15 h à 18 h Où Grands Moulins Bâtiment C Salle 677 5 rue Thomas Mann 75013 Paris Séminaire de l'axe : "Du Visage (au cinéma)" par Jacques Aumont, professeur...