Quand

Vendredi 17 mai et samedi 18 mai 2024 à partir de 9h

Grands Moulins, Salle 685C (P. Albouy)

« INTERACTIONS CHORALES. Interactions entre chœur et acteurs dans la tragédie grecque ancienne : quelle construction commune ? »

Journées d’étude du programme CHORUS organisées par Maxime Pierre.

Présentation

Ces dernières années, le chœur tragique a fait l’objet d’une attention renouvelée : comme le rappelle Claude Calame, faisant écho à Nietzsche, la tragédie grecque antique est avant tout une « tragédie chorale ». Cette choralité joue à Athènes un rôle tout à fait spécifique :  les choreutes, recrutés parmi les citoyens, participent par leurs danses et leurs chants aux concours théâtraux des Grandes Dionysies. Le double ancrage de la performance chorale dans le rituel de la cité démocratique d’Athènes et dans le drame tragique produit une voix collective caractérisée par une polyphonie. Deux ouvrages récents reviennent sur cette choralité : dans Choral Constructions in Greek Culture, Deborah Tarn Steiner explore l’imaginaire des formes chorales à Athènes dans la danse et le chant tandis que Renaud Gagné et Marianne Givers Hopman dans Choral Mediations in Greek Tragedy rendent compte des phénomènes complexes de médiation portées par le chœur.  Cette réflexion sur le chœur s’inscrit dans une plus vaste réflexion contemporaine sur le « commun » : pour notre modernité, l’imaginaire du chœur d’égaux chantant et dansant à l’unisson renvoie à l’idéal démocratique de l’Athènes ancienne. Vincent Azoulay et Paulin Ismard ont rappelé comment « faire cité » à Athènes c’est « faire chœur » au travers des formes collégiales du politique. Cet horizon démocratique est abordé dans l’ouvrage d’Estel Baudou, Créer le chœur tragique, qui explore la façon dont les mises en scène modernes des tragédies anciennes à la fin du vingtième siècle cherchent, dans leur usage du chœur, à reconstruire du « commun » dans une Europe où le politique est en crise.

Les deux journées d’étude que nous proposons visent à prolonger ces réflexions en analysant les interactions entre le chœur tragique et les autres acteurs en scène. Nous en explorerons les modalités spectaculaires dans l’Antiquité grecque et dans les mises en scène contemporaines.

Programme

Programme téléchargeable

VENDREDI 17 MAI 

9h Accueil et installation

9h15 Ouverture – Maxime Pierre – CERILAC, Université Paris Cité

9h30-10h15 – Claude Calame  – EHESS, AnHIMA, Paris

« Polyphonies chorales : interactions entre les protagonistes de l’action tragique dramatisée, les choreutes et la divinité »

Session 1 :  Interactions chorales et spectateurs

Présidence : Anne-Sophie Noël – Hisoma, École Normale Supérieure de Lyon

10h15-11h – Rocco Marseglia – AnHIMA, Paris

Entrer et sortir de l’illusion : l’interaction chœur / acteur comme opérateur multi-modal de théâtralité

Pause café

11h15-12h – Déborah Bucchi  – AnHIMA, Paris

La relation père-filles dans Les Suppliantes et le Prométhée enchaîné d’Eschyle ou la fabrication d’un espace divin collectif

12h-12h15 : discussion

 

Session 2 : Interactions conflictuelles

Présidence : Michel Briand  – FoReLLIS, Université de Poitiers

14h15-15h – Miku Sueyoshi  – University of Cambridge

Word full of respect, world full of conflict: leaders and creation of tension in the Antigone

15h-15h45 – Théa Escoubet  – Université Paris Cité

Le chœur face au protagoniste dans le premier épisode des Suppliantes d’Eschyle

15h45-16h : discussion

Pause café

 

Session 3 :  Politique des interactions chorales

Présidence : Cyril Vettorato – CERILAC, Université Paris Cité

16h15-17h – Estel Baudou – University of Lincoln

Émotions politiques / Politique de l’émotion. Mises en scène du chœur tragique dans l’Europe néo-libérale

17h17h45 – Donato Lacirignola  – Université Bordeaux Montaigne

Au chœur d’Antonia Ngoni de Jean-Felhyt Kimbirima : un « rituel de guérison » pour Créon

17h45-18h : discussion

 

SAMEDI 18 MAI

Session 4 :  Interactions chorégraphiques

Présidence : Rocco Marseglia – AnHIMA, Paris

9h15-10h  – Michel Briand – FoReLLIS, Université de Poitiers

Interactions kinesthésiques, choralités et jeux de fiction et performance dans les Bacchantes d’Euripide

10h-10h45  – Maxime Pierre – CERILAC, Université Paris Cité

Interactions chorégraphiques dans la première Médée de Ninagawa (1978)

Pause café

11h-11h45 – Matteo Capponi  – Université de Lausanne

Re-créer un chœur. Réflexions à partir d’une expérience pratique de mise en scène du Ploutos

11h45-12h : discussion

12h : clôture

 

Ces journées d’étude s’inscrivent dans le cadre du programme IDEX Emergence recherche « CHORUS Les arts de la parole, entre voix singulière et corps social ».

Informations pratiques

Adresse : Université Paris Cité, Bâtiment des Grands Moulins, / salle 685C (Pierre Albouy), Esplanade Vidal-Naquet / Hall. C, 6e ét./ Paris 13e, Métro 14, RER C, Tramway T3A, Bus 62,89 / arrêt Bibliothèque François Mitterrand

Organisation : Maxime Pierre, Contact : maxime.pierre@u-paris.fr

À lire aussi

Séminaire 2021-2022 : Axe « EMOI »

Séminaire 2021-2022 : Axe « EMOI »

Quand Les mercredis 26 janvier, 2, 9, 16 et 23 février, 9, 23 et 30 marsde 15 h à 18 h Où Grands Moulins Bâtiment C Salle 677 5 rue Thomas Mann 75013 Paris Séminaire de l'axe : "Du Visage (au cinéma)" par Jacques Aumont, professeur...

Journée doctorale du CERILAC

Journée doctorale du CERILAC

QuandJeudi 20 juin 2024 à partir de 8h45OùSalle Pierre Pachet (salle 677 C) Regards croisés et réflexions méthodologiques sur les recherches doctorales.Journée doctorale organisée par Valentine Auvinet et Garance Fromont. Claude Pinoteau,...