Quand

Jeudi 10 décembre 2020, de 18h30 à 20h30

Par visioconférence (voir informations pratiques)

Association organisatrice : Antiquité, territoire des écarts

Programme initié et préparé par Carole Boidin, Tristan Mauffrey, Maxime Pierre et Antoine Pietrobelli

Traduction ourdoue du Mujarrabat-i Akbari d’Akbar Arzani, réalisée par Naṭnanḍ Naṭ en 1284-1867.

Intervenant : Fabrizio Speziale (EHESS)

Répondant : Antoine Pietrobelli (Université de Reims)

À partir du XIVe siècle et jusqu’à l’époque coloniale s’est constitué en Asie du sud et en langue persane un savoir médical croisant deux traditions antiques : la médecine grecque galénique, révisée par Avicenne (m. 1037), et la médecine indienne ayurvédique. Les sources persanes et ourdoues offrent l’image d’une classe médicale indienne et décrivent les interactions pédagogiques entre des maîtres et des élèves appartenant à différentes cultures scientifiques. Cette intervention explore les rapports pédagogiques entre savants hindous et musulmans en Asie du sud, entre le XVIIe et le XIXe siècle. Elle étudie la formation de réseaux pédagogiques multiculturels entre médecins musulmans et hindous de langue persane. Le persan joue un rôle symétrique dans le milieu pédagogique d’Asie du sud, où il est utilisé par les musulmans pour traduire le savoir ayurvédique et par les hindous pour s’approprier un savoir médical et scientifique issu de la culture avicennienne.

sur zoom à partir du site du CIPh : www.ciph.org « activités »

(ou https://us02web.zoom.us/j/87085475909)

À lire aussi

Séminaire 2021-2022 : Axe « EMOI »

Séminaire 2021-2022 : Axe « EMOI »

Quand Les mercredis 26 janvier, 2, 9, 16 et 23 février, 9, 23 et 30 marsde 15 h à 18 h Où Grands Moulins Bâtiment C Salle 677 5 rue Thomas Mann 75013 Paris Séminaire de l'axe : "Du Visage (au cinéma)" par Jacques Aumont, professeur...