Quand :
3 juin 2023 @ 10 h 30 min – 12 h 30 min
2023-06-03T10:30:00+02:00
2023-06-03T12:30:00+02:00
Où :
Cinéma Le Nouvel Odéon
6 rue de l'École de Médecine
75006 Paris
Ciné-club Barberousse - Vivre @ Cinéma Le Nouvel Odéon

Le Ciné-club Barberousse – Médecine et soin au cinéma vous convie à sa séance de rentrée pour la projection de Vivre d’Akira Kurosawa (1952).

Il n’est pas nécessaire de réserver sa place. Tarif : 7 euros. Inscrivez vous à la newsletter mensuelle de l’Institut La Personne en médecine pour recevoir les annonces des prochaine séances et d’autres évènements de l’Institut.

Présentation du Ciné-club Barberousse 

Il sollicite les ressources du cinéma pour rendre sensibles les enjeux de soin, au sens le plus vaste du terme. Il projette des films qui rappellent que nous sommes tous vulnérables et, à des titres divers, soignants et soignés. Des films qui font percevoir les valeurs et difficultés du soin, comme l’avait fait A. Kurosawa dans son chef d’oeuvre Barberousse. 

Les discussions interrogent les enjeux psychiques, éthiques et politiques du soin que le cinéma aide à mieux voir et à mieux formuler. Il ne s’agit pas d’illustrer un propos, mais de réagir, pendant les projections, chacun(e) dans son for intérieur, puis collectivement grâce à des échanges entre les organisateurs, les spectateurs et les invité(e)s. Les films, choisis pour leur capacité à mobiliser par eux-mêmes émotions, réflexions et interrogations, sont ainsi partie prenante d’une recherche qui associe praticiens du soin (médical ou autre), spécialistes et professionnels du cinéma, philosophes et chercheurs en sciences humaines et sociales, spectateurs de tous horizons.

Depuis sa création en 2017, le ciné-club a notamment présenté Cléo de 5 à 7 d’A. Varda, Titicut Follies de F. Wiseman, Cris et chuchotements d’I. Bergman, La Mort de Dante Lazarescude C. Puiu, A tombeau ouvert de M. Scorsese, Still the Water de N. Kawase, Elephant Man de D. Lynch, Arguments d’O. Zabat, La Fille inconnue de J.-P. et L. Dardenne, Million Dollar Baby de C. Eastwood, De chaque instant de N. Philibert, Jeanne et le garçon formidable d’O. Ducastel et J. Martineau, etc. 

À lire aussi