Événements

Mar
2
sam
Ciné-club Barberousse : Green boys d’Ariane Doublet (2019) @ Cinéma Le Nouvel Odéon
Mar 2 @ 10 h 30 min – 12 h 30 min

 

Green Boys pourrait être un « Petit Prince » du millénaire de l’exil. Alhassane, 17 ans, a quitté la Guinée et arrive seul en France après un éprouvant périple. Accueilli dans un village en Normandie, il rencontre Louka, 13 ans. Entre les deux garçons une amitié naît et s’invente jour après jour. Ce qui les sépare les lie tout autant que ce qui les unit. Durant l’été, ils construisent une cabane sur la falaise qui surplombe la mer. Comme une zone de liberté, elle sera un lieu secret de l’enfance et le refuge des blessures.

 

 

 

 

 

Depuis sa création en 2017, le ciné-club Barberousse a présenté une quarantaine de films. Il sollicite les ressources du cinéma pour rendre sensibles les enjeux psychiques, éthiques et politiques du soin. Il projette des films qui rappellent que nous sommes tous vulnérables et, à des titres divers, soignants et soignés. Des films qui font percevoir les valeurs et difficultés du soin, comme l’avait fait A. Kurosawa dans son chef d’oeuvre Barberousse. Il ne s’agit pas d’illustrer un propos, mais de réagir, pendant les projections, chacun(e) dans son for intérieur, puis collectivement grâce à des échanges entre les organisateurs, les spectateurs et les invité(e)s.

Les films, choisis pour leur capacité à mobiliser par eux-mêmes émotions, réflexions et interrogations, sont ainsi partie prenante d’une recherche qui associe praticiens du soin (médical ou autre), spécialistes et professionnels du cinéma, philosophes et chercheurs en sciences humaines et sociales, spectateurs de tous horizons.

 

Animé par François Crémieux, directeur général de l’Assistance-Publique Hôpitaux de Marseille, Jean-Michel Frodon, critique de cinéma, professeur associé à Sciences-Po, et Céline Lefève, professeure de philosophie, co-directrice de l’Institut « La Personne en médecine » (Université Paris Cité).

Sans réservation. Tarif : 7 euros.

Mar
30
sam
Ciné-club Barberousse : Johnny Got His Gun de Dalton Trumbo @ Cinéma Le Nouvel Odéon
Mar 30 @ 10 h 30 min – 12 h 30 min

 

Joe Bonham, un jeune soldat américain engagé pendant la Première guerre mondiale, est grièvement blessé, incapable de parler, amputé de ses quatre membres. Il est maintenu en vie par des médecins militaires qui croient à tort qu’il est inconscient. Adapté du roman antimilitariste du même nom publié par Dalton Trumbo en 1939, ce film, devenu un classique, propose une mise en perspective historique sur la médecine dans la guerre, mais aussi une réflexion éthique sur la demande de mort dans des situations d’extrêmes souffrance et dépendance.

Cette séance exceptionnelle est organisée en partenariat avec l’exposition « Le médecin face à la douleur 16e-18e siècles » qui se tiendra au Musée d’histoire de la médecine, 12 rue de l’école de Médecine 75006 Paris, de mars à mai 2024. Les discutantes seront Raphaële Andrault, chargée de recherche CNRS en philosophie et histoire des sciences (IHRIM-ENS Lyon) et Ariane Bayle, Professeure de littératures comparées, Université Jean Moulin Lyon 3, curatrices de l’exposition et autrices du webdoc « Le médecin face à la douleur » .

 

 

 

Depuis sa création en 2017, le ciné-club Barberousse a présenté une quarantaine de films. Il sollicite les ressources du cinéma pour rendre sensibles les enjeux psychiques, éthiques et politiques du soin. Il projette des films qui rappellent que nous sommes tous vulnérables et, à des titres divers, soignants et soignés. Des films qui font percevoir les valeurs et difficultés du soin, comme l’avait fait A. Kurosawa dans son chef d’oeuvre Barberousse. Il ne s’agit pas d’illustrer un propos, mais de réagir, pendant les projections, chacun(e) dans son for intérieur, puis collectivement grâce à des échanges entre les organisateurs, les spectateurs et les invité(e)s.

Les films, choisis pour leur capacité à mobiliser par eux-mêmes émotions, réflexions et interrogations, sont ainsi partie prenante d’une recherche qui associe praticiens du soin (médical ou autre), spécialistes et professionnels du cinéma, philosophes et chercheurs en sciences humaines et sociales, spectateurs de tous horizons.

 

Animé par François Crémieux, directeur général de l’Assistance-Publique Hôpitaux de Marseille, Jean-Michel Frodon, critique de cinéma, professeur associé à Sciences-Po, et Céline Lefève, professeure de philosophie, co-directrice de l’Institut « La Personne en médecine » (Université Paris Cité).

Sans réservation. Tarif : 7 euros.