La Personne en Médecine

L’institut conduit des recherches interdisciplinaires sur le vécu des patients et des professionnels de soin et se focalise en particulier sur leurs expériences des maladies chroniques et des maladies que l’on peut dire « à vie ». Le but de l’institut est, grâce à l’apport des sciences humaines et sociales, de transformer les savoirs en médecine et d’améliorer les pratiques de soin tant pour les usagers que pour les professionnels de santé.

Axes de recherche

L’Institut la Personne en médecine étudie les modes de subjectivation des malades, c’est-à-dire leurs manières de se concevoir, de se construire et d’agir comme sujets psychiques, éthiques et politiques dans le contexte de leurs rapports à la maladie et à la médecine. La prise en compte de la personne sans sa pluridimensionnalité requiert non seulement une approche pluridisciplinaire, mais une interdisciplinarité qui aille au-delà d’une simple alliance de la médecine et des humanités. Pour ce faire, nos activités sont organisées selon 3 axes de recherche.

AXE 1

Vécu des patients

AXE 2

les nouveaux paradigmes du soin

AXE 3

Les humanités médicales, pour quoi faire ?

Chiffres clés

Membres

projets financés

évènements organisés

publication

Témoignages

ILPEM nous a permis d’élargir notre horizon collaboratif car nous avons réalisé à quel point nos thématiques de recherche étaient partagées par d’autres disciplines (philosophie du soin, anthropologie de la santé, etc.) et donc d’autres chercheurs que nous avons eu la chance de rencontrer au sein de l’Institut, y compris sur le plan international.

Isabelle Aujoulat

Présidente du conseil scientifique

Je me sens chanceux d’avoir le genre de conversations soutenues que l’ILPEM facilite. Je ne prends plus ces choses pour acquises. Les deux dernières années de pandémie m’ont plus que jamais fait apprécier la fécondité du contact et de la collaboration entre chercheurs.

Todd Meyers

Vice-président du conseil scientifique