Les États Généraux de la Formation et de la Recherche Médicales ont donné lieu à un certain nombre de sessions plénières, plus enrichissantes les unes que les autres. Vous pouvez ainsi retrouver l’ensemble de ces présentations en cliquant ici (lien vers la page de l’article session plénières).
Cet évènement aura été l’occasion pour près d’une centaine d’intervenants, de présenter leurs travaux lors des 40 ateliers mis en place les 29 et 30 septembre 2022.
 
Ce temps d’échanges en plus petit comité a permis aux invités d’avoir accès à un contenu développé et à des discussions enrichissantes.
 
La richesse du programme pensé par le Doyen de l’UFR de Médecine, Pr Philippe RUSZNIEWSKI et son équipe de préparation, a suscité beaucoup d’engouement auprès des invités des États Généraux.
C’est ainsi que nous mettons à disposition, pour celles et ceux qui n’ont pas pu se présenter aux ateliers qu’ils souhaitaient, les présentations et documents exposés.
 
Retrouvez l’ensemble de ces documents en cliquant sur les libellées des menus déroulants ci-dessous :
Enseigner la médecine de catastrophe: le point de vue militaire - Guillaume DE SAINT MAURICE
L’université dans son territoire: l’organisation de la recherche en santé - Jean SIBILIA
La docimologie des KFP et TCS et formation par la concordance - Louis SIBERT, Jean-Pierre FOURNIER
Implication précoce des étudiants en recherche - Franck PAGES, Pierre-Alexis DA COSTA

À lire aussi

Édulcorants et risque accru de maladies cardiovasculaires

Édulcorants et risque accru de maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. Identifier les facteurs de risque associés à ces maladies représente un véritable enjeu de santé publique. Une équipe de recherche (Université Paris Cité, Inserm, INRAE, Cnam, Université Sorbonne Paris Nord), au sein de l’Équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Eren), s’est intéressée aux conséquences sur la santé de la consommation d’édulcorants.