Le 3 novembre dernier, trois doctorants de la faculté ont été récompensés pour le caractère innovant de leurs projets de recherche par l’attribution d’une bourse de la Fondation Palladio.

En savoir plus sur les bourses Palladio

© Photo by Tom Rumble on Unsplash

Nos lauréats :

Luc GUIBARD –  Laboratoire Géographie Cités
Fin de thèse – Les évincés : mobilités résidentielles contraintes et périphérisation de la pauvreté en Ile-de-France.

Rakietou MAMADOU OUATTARA –  Laboratoire CESSMA
Début de thèse – Un groupe professionnel face au développement urbain africain : formation, positionnement et stratégie des architectes nigériens, burkinabés et maliens dans leur pays.

Elena MAJ – ED 624 Sciences des sociétés – Laboratoire EVCAU
3ème année de thèse – Le numérique et la qualité au service de la maîtrise d’ouvrage sociale
(Renouvellement de la bourse attribuée en 2020)

 

Le programme de bourses de la Fondation Palladio vise à accompagner et soutenir les jeunes générations (étudiants, doctorants, post-doctorants, français et étrangers), en leur donnant les moyens de mener à bien leurs projets de formation supérieure ou de recherche dans les domaines directement liés à l’industrie immobilière et à la construction de la Ville. Ce projet doit être conçu sous le parrainage d’un établissement d’enseignement supérieur et de recherche français et/ou étranger et peut bénéficier du soutien d’une entreprise du secteur.

À lire aussi

[Portrait d’alumni] Pauline Déroulède, une ambition à toute épreuve

[Portrait d’alumni] Pauline Déroulède, une ambition à toute épreuve

Rien ne semble effrayer Pauline Déroulède ! Diplômée en 2010, en Techniques de commercialisation à l’IUT de Paris – Rives de Seine, tennis woman accomplie en lice pour les jeux paralympiques de Paris 2024 au sein de l’équipe de France, elle est aussi conférencière, consultante TV et marraine du BUT dans sa spécialité. Découvrez son parcours, ses motivations, ses ambitions.