Retour sur les prix et distinctions remportées cette année par les membres du laboratoire d’Histoire des Théories Linguistiques

Félicitations à :

 

Thi Kieu Ly Pham, lauréate du prix de thèse du GIS Asie 2020 pour sa thèse intitulée La grammatisation du vietnamien (1615-1919) : histoire des grammaires et de l’écriture romanisée du vietnamien, soutenue sous la direction de M. Dan Savatovsky et Mme Xuyến LÊ THỊ, à l’Univ. Paris Sorbonne Nouvelle. Remis le 3 juin dernier lors des journées scientifiques du GIS Asie, ce prix de 3000 € vise à soutenir les jeunes chercheurs et chercheuse set à promouvoir les études asiatiques. 

En savoir plus >

 

Margherita Farina, lauréate de la Médaille de bronze du CNRS 2021. Margherita Farina est chercheuse en linguistique, spécialisée dans l’étude de la tradition grammaticale syriaque et ses relations avec d’autres traditions anciennes comme le grec et l’arabe. Les médailles de bronze du CNRS récompensent tous les ans le premier travail d’un chercheur ou d’une chercheuse prometteur dans son domaine.

En savoir plus >

 

Anne Grondeux, directrice du laboratoire HTL, et Louis Holtz, lauréats du prix Jean-Charles Perrot, pour leur édition critique des Excerptiones super Priscianum d’Alcuin (Turnhout, Brepols, Corpus Christianorum, Continuatio mediaeualis 304, 2020). Ce prix est décerné tous lesans par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.

En savoir plus >

Le laboratoire d’Histoire des Théories Linguistiques (UMR 7597 Université Paris Cité/Université Sorbonne Nouvelle/CNRS) est le lieu d’élaboration et de diffusion des recherches sur l’histoire des conceptions du langage et des langues. Il couvre de nombreuses aires culturelles et rassemble principalement des linguistes, spécialistes de langues variées ainsi que des historiens et des philosophes.

À lire aussi

 » XXI le sport des solutions  » au Festival de Cannes

 » XXI le sport des solutions  » au Festival de Cannes

Ce documentaire présente des histoires venant de cinq pays, offrant ainsi une diversité de perspectives et d’expériences. Parmi ces histoires, le film relate l’expérience Escrime et Justice réparatrice qui s’inscrit dans le cadre du projet de recherche ERA – Justice juvénile et santé mentale des jeunes au Sénégal du Ceped.