Campus Anthropocène

Les Campus Anthropocène sont des évènements sur plusieurs journées, à l’Université et sur le terrain, consacrés à une réflexion collective sur les enjeux environnementaux au niveau d’un territoire de l’Anthropocène. Ils ont l’ambition de servir de catalyseur pour le développement de recherches et d’ateliers interdisciplinaires afin de développer conjointement des approches et des méthodes innovantes.

© Zoé Sauvage

Campus Anthropocène 2024

du lundi 13 à vendredi 17 mai 2024

Habiter les Antilles à l’heure de l’Anthropocène

Le laboratoire PHEEAC de l’Université des Antilles et le Centre des Politiques de la Terre de l’Université Paris Cité ont le plaisir de vous inviter à la quatrième édition du Campus Anthropocène. Après le bassin d’Orgeval, le bassin de l’Yzeron et la rade de Brest, chercheur.se.s et représentant.e.s de la société civile (élu.e.s, agriculteur.rice.s, étudiant.e.s, lycéen.ne.s, associatifs, artistes) travailleront ensemble sur le terrain martiniquais pour interroger les tenants et les aboutissants de l’habitabilité des territoires et des régions insulaires dans le futur. Au programme, un voyage dans le temps et dans l’espace qui mènera les participant.e.s de l’ère des plantations à celle des usines pétrochimiques, de l’histoire de l’observation scientifique de la montagne Pelée aux stratégies d’adaptation des communes menacées par la montée des eaux ou la contamination par des polluants environnementaux comme la chlordécone. Mais au-delà des ombres portées par la multiplicité des menaces et les vulnérabilités qu’elles engendrent ou qu’elles révèlent, l’ambition est bien d’ouvrir la voie à l’imagination pour penser des futurs désirables.

 

Comité d’organisation : Centre des Politiques de la Terre (Université Paris Cité) et PHEEAC-BEST (UMR 8053)

En partenariat avec & grâce au soutien de : l’Université des Antilles – la Faculté de Droit et d’Économie (FDE), Bio Péyi Nou – Alexandre Terne, agriculteur du Lorrain, l’Office Municipal de la Culture et des Loisirs du Robert (OMCLR), l’Association Sargasses MArtinique (ASMA) – Dr. Thierry Lebrun, l’Association pour la Protection de la Nature et de l’Environnement (APNE) de Martinique, l’Agence Régionale de Santé (ARS) Martinique, l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de la Martinique (OVSM), la Collectivité Territoriale de la Martinique (CTM) et la Société Anonyme de la Raffinerie des Antilles (SARA)

Conseil scientifique : Yann Bérard (PHEEAC, Université des Antilles), Nathalie Blanc (LADYSS, CNRS, Centre des Politiques de la Terre), Xavier Coumoul (Université Paris Cité, INSERM, Centre des Politiques de la Terre), Justin Daniel (PHEEAC, Université des Antilles), Maud Devès (IPGP, Université Paris Cité, Centre des Politiques de la Terre), Malcom Ferdinand (IRISSO, CNRS, Université Paris Dauphine), Eric Kamwa (PHEEAC, Université des Antilles), Florence Ménez (CRBC, Université de Bretagne Occidentale), Laurent Morillon (PHEEAC, Université des Antilles), Jan Verlin (Université Jean Moulin Lyon 3, Triangle et Crisis Lab de Sciences Po)

 

Programme

Accueil

Lundi 13 mai 2024 • Université des Antilles, campus de Schœlcher, amphithéâtre Frantz Fanon
Après-midi accessible à tou.te.s

Introduction

13h30-14h00 • Université des Antilles, campus de Schœlcher, amphithéâtre Frantz Fanon

 

Allocutions de bienvenue

Michel Geoffroy – président de l’Université des Antilles

Jean-Raphaël Gros-Désormeaux – directeur du laboratoire Pouvoirs histoire esclavages environnement Atlantique Caraïbe (PHEEAC), Université des Antilles, CNRS

Mot d’accueil

Yann Bérard – politiste et sociologue, PHEEAC, Université des Antilles – et Éric Kamwa – économiste, PHEEAC, Université des Antilles ; coresponsables de l’équipe Biodiversité, environnements, sociétés, territoires (BEST)

Propos introductifs

Maud Devès – géophysicienne et psychosociologue, IPGP – et Xavier Coumoul – toxicologue et biochimiste, Université Paris Cité, INSERM ; membres du Centre des Politiques de la Terre

Justin Daniel – politiste, PHEEAC, Université des Antilles ; vice-président du Comité de pilotage scientifique national chlordécone (CPSN) ; ancien président du Conseil économique, social, environnemental, de la culture et de l’éducation de Martinique (CESECEM)

 

L’Anthropocène insulaire : kaléidoscopie des enjeux

14h00-17h30 • Université des Antilles, campus de Schœlcher, amphithéâtre Frantz Fanon

 

Yann Bérard – politiste et sociologue, PHEEAC, Université des Antilles

« Les Antilles à l’heure des « cènes » : enjeux de savoir, enjeux de pouvoir »

Christine Chivallon – anthropologue et géographe, PHEEAC, CNRS, Université des Antilles

« Le plantationocène : la pertinence d’un outil critique de l’Anthropocène »

Modération par Léa Lebeaupin-Salamon – doctorante en science politique, CREDA, Université Sorbonne-Nouvelle Paris 3 ; ATER, PHEEAC, Université des Antilles

15h30-16h00 • Pause café

Sarra Gaspard – chimiste, COVACHIM-M2E, Université des Antilles

« Pollution par la chlordécone : impacts et traitements »

Lucie Loustanau – étudiante de science politique, Filière intégrée France-Caraïbe, Université des Antilles -, Nathan Dalenc et Elhora Petitjean Roget Saé – étudiant.e.s de science de vie et de la Terre, Université des Antilles ; cofondateur.rice.s de Green Grace Turtle

« Du Poubellocène à l’Écocène ? Vulnérabilité et résilience d’un littoral anthropisé : le cas de la Martinique »

Modération par Antoine Dufourd-Lévêque – doctorant en science politique, PHEEAC, Université des Antilles

 

 

La plantation et après ?

Mardi 14 mai 2024 • Communes du Lorrain et du Robert
Journée accessible uniquement aux personnes inscrites

 

08h30 • Départ en bus depuis le parking de l’Université des Antilles, campus de Schœlcher

Contamination chimique, constat et solutions • Exploitation agricole biologique

10h30-12h00 • Domaine agricole Bio Péyi Nou, Morne Capot

 

Introduction

Florence Ménez – anthropologue, CRBC, Université de Bretagne Occidentale

« Faire exister les pollutions visibles et invisibles dans l’espace public, un enjeu global »

Visite du domaine agricole Bio Péyi Nou, Morne Capot

Interventions croisées

Alexandre Terne – agriculteur biologique, membre de la Confédération paysanne et fondateur de l’association Mouvman Péizan Matinik

« Reconstruire du lien entre terre et humain »

Xavier Coumoul – toxicologue et biochimiste, Université Paris Cité, INSERM ; membre du Centre des Politiques de la Terre

« Exposome : contamination(s) et santé »

12h00-13h00 • Départ en bus vers la commune du Robert

Oméya Desmazes – doctorante en géographie, EVS et PHEEAC, Université Jean Moulin Lyon 3 et Université des Antilles

« Eaux : usages, qualité, perceptions »

 

13h00-15h00 • Pause déjeuner

 

Habiter de nouveaux possibles

15h00-16h00 • La commune du Robert

 

Visite de la commune du Robert

 

16h00-18h00 • Office municipal de la culture et des loisirs du Robert

Table ronde

Thierry Lebrun – médecin, lanceur d’alerte, président de l’ASMA

« Prévenir, se soigner, se mobiliser »

Gérard Thalmensi – Chef du département de la Santé environnementale, ARS Martinique

Modération par Florence Ménez – anthropologue, CRBC, Université de Bretagne Occidentale

 
18h00 • Retour en bus à l’Université des Antilles, campus de Schœlcher
Arrivée prévue vers 19h30 en fonction de la circulation

 

 

Savoir-habiter sur le flanc d’un volcan

Mercredi 15 mai 2024 • OVSM
Journée accessible uniquement aux personnes inscrites
 
08h30 • Départ en bus depuis le parking de l’Université des Antilles, campus de Schœlcher

Les observatoires : avants-postes des sciences de la Terre aux prises avec le monde

10h00-13h00 • Table ronde à l’OVSM

Jordane Corbeau – directrice adjointe de l’Observatoire volcanologique et sismologique de la Martinique (OVSM)

« Présentation de l’activité et des missions de l’OVSM-IPGP »

Catherine Rannou – architecte et artiste, École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine

« L’architecture scientifique en milieu à risque »

Jan Verlin – politiste, Université Jean Moulin Lyon 3, Triangle et Crisis Lab de Sciences Po ; directeur adjoint de la Chaire géopolitique du risque de l’ENS

« Entre recherche fondamentale et expertise sur le risque, le travail scientifique dans les observatoires volcanologiques et sismologiques »

Louise Le Vagueresse – docteur en sciences de l’Univers, IPGP, Université Paris Cité

« Comment ouvrir le dialogue entre scientifiques et enseignants pour atteindre les communautés à risque ? L’exemple de Mayotte »

 

13h00-14h15 • Pause déjeuner
14h15-15h00 • Départ en bus vers Le Prêcheur

 

Vivre avec les phénomènes dangereux : de la lutte à l’adaptation

15h00-16h00 • La mairie du Pêcheur

 

Introduction

Maud Devès – géophysicienne et psychosociologue, IPGP, Université Paris Cité ; membre du Centre des Politiques de la Terre – et Jan Verlin – politiste, Université Jean Moulin Lyon 3, Triangle et Crisis Lab de Sciences Po ; directeur adjoint de la Chaire géopolitique du risque de l’ENS

Visite de terrain

 

16h00-18h00 • Table ronde, Espace Samboura de la commune du Prêcheur

Marcellin Nadeau – député de la deuxième circonscription de Martinique et ancien maire du Prêcheur

Audrey Pastel – géographe-urbaniste, docteure en aménagement, AIHP-GEODE, Université des Antilles

« Avantages et inconvénients des expérimentations. L’exemple du Prêcheur. »

Modération par Maud Devès – géophysicienne et psychosociologue, IPGP, Université Paris Cité ; membre du Centre des Politiques de la Terre – ou Jan Verlin – politiste, Université Jean Moulin Lyon 3, Triangle et Crisis Lab de Sciences Po ; directeur adjoint de la Chaire géopolitique du risque de l’ENS

 

18h00 • Retour en bus à l’Université des Antilles, campus de Schœlcher
Arrivée prévue vers 19h30 en fonction de la circulation

 

 

De la terre à la mer et retour

Jeudi 16 mai 2024 • SARA, Commune du Lamentin
Journée accessible uniquement aux personnes inscrites

 

07h00 • Départ en bus depuis le parking de l’Université des Antilles, campus de Schœlcher

La SARA, raffinerie des Antilles-Guyane : des risques majeurs aux transitions énergétiques

08h00 • Formalité d’accès

Yann Renoult – chef du service Sécurité, SARA

 

Présentation de la SARA

08h30-09h30 • Accueil et introduction

Valérie Pavius – directrice RSE, SARA

Olivier Cotta – directeur général de SARA

 

Visite de terrain : intimité d’un site SEVESO seuil haut, de l’industrie à l’art, une performance humaine et technique

Animation par Hubert Citee – technicien travaux, SARA – et David Moetus – chef du service Fabrication, SARA

 
09h45-11h15 • Activités en deux groupes (1 & 2)

Groupe 1 : Visite du site
Groupe 2 : Conférences sur le Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) et les énergies nouvelles

11h30-13h00 • Activités en deux groupes (1 & 2)

Groupe 1 : Conférences sur le Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) et les énergies nouvelles
Groupe 2 : Visite du site

Conférenciers

Judith Laborieux – adjointe du Maire de la ville du Lamentin, élue en charge du PPTR, CACEM -, Eric Boulanger – président de la commission communale de sécurité de la ville de Fort-de-France, délégué à la culture du risque et du risque majeur – et Laurence Louison – cheffe de projet PPRT SARA Antilles-Gaz, CACEM

Fabrice Elie Dit Cosaque – directeur QHSSEI, SARA

« Maîtrise des risques technologiques et environnementaux d’un site industriel SEVESO seuil haut : le cas de SARA sur le territoire du Lamentin »

Michel Yp-Tcha – directeur Stratégie et Innovation, SARA -, Frédéric Ferrer – responsable Recherche, Développement, Innovation, Technologie, SARA et délégué régional Antilles-Guyane, association France Hydrogène – et Annie Benjamin – responsable régionale du développement d’énergies nouvelles, SARA Guadeloupe

« SARA, énergéticien des Antilles et de la Guyane : point de vue de l’industriel sur la transition énergétique régionale »

13h00-13h30 • Moment d’échanges

 

13h30 • Retour en bus à l’Université des Antilles, campus de Schœlcher
Arrivée prévue vers 14h00 en fonction de la circulation
14h00-15h30 • Pause déjeuner en salle des professeur.e.s de la Faculté de droit et d’économie (FDE), campus de Schœlcher

 

Les rencontres de la FDE

17h30-19h30 • Université des Antilles, campus de Schœlcher, amphithéâtre Frantz Fanon
Conférence accessible à tou.te.s

 

Mot d’accueil

Gilles Joseph – doyen de la Faculté de droit et d’économie de Martinique, Université des Antilles

Grand témoin

François Gabourg – dessinateur de presse et auteur de bande dessinée

« Artis tè mwen »

Introduction et modération par Florence Ménez – anthropologue, CRBC, Université de Bretagne Occidentale ; collaboratrice du PHEEAC

« Pour voir : le pouvoir des arts en question »

 

 

Témoigner, rendre visible

Vendredi 17 mai 2024 • Université des Antilles, campus de Schœlcher, amphithéâtre Michel Louis
Matinée accessible à tou.te.s

Regards croisés

09h00-10h30 • Table ronde

Lucas Pernock – designer graphique et photographe, ancien élève du Lycée Victor-Anicet de Saint-Pierre

Martine Lheureux – animatrice, formatrice et instructrice de la Fresque du climat, référente Martinique

« Adapter la sensibilisation pour imaginer NOS nouveaux paradigmes »

Modération par Lucie Loustanau – étudiante de science politique, Filière intégrée France-Caraïbe, Université des Antilles

 

10h30-11h00 • Pause

 

Discussion ouverte

11h00-12h00

Synthèse des échanges par Yann Bérard – politiste et sociologue, PHEEAC, Université des Antilles – et Maud Devès – géophysicienne et psychosociologue, IPGP

 

 

 

 

Pouvoirs Histoire Esclavages Environnement Atlantique Caraïbe – PHEEAC
Équipe Biodiversité, environnements, sociétés, territoires – BEST
Université des Antilles, CNRS – UMR 8053

Étant donné la localisation de cette quatrième édition (Martinique), le Centre des Politiques de la Terre ne prend pas à sa charge les frais de déplacement et de logement des participant.e.s inscrit.e.s à ce Campus.
Seuls les frais de déjeuners de la semaine sont pris en charge par le Centre des Politiques de la Terre.

Campus Anthropocène 2023

Habiter la fin de la terre – Finistère (29) –
& le bout du monde – Penn ar Bed 

Ce campus a eu lieu dans la Rade de Brest les 21 et 22 septembre 2023.

 

Campus Anthropocène 2022

L’habitabilité en question à l’échelle d’un territoire de l’Anthropocène

Ce campus a eu lieu dans le Bassin de l’Yzeron (Lyon) les 29 et 30 septembre 2022.

 

Campus Anthropocène 2021

Le cycle de vie des données environnementales à l’échelle d’un territoire de l’Anthropocène

Ce campus a eu lieu dans le Bassin de l’Orgeval (Seine-et-Marne) les 9 et 10 septembre 2021.

 

À (re)lire