Séminaire doctoral proposé par Emmanuelle André (CERILAC) et Martine Beugnet (LARCA)

Art, études visuelles, cinéma. De l’écriture de la thèse à sa publication, 2022-2023

Présentation

Ce séminaire doctoral a une double ambition : mettre en relief de nouveaux territoires de la recherche et promouvoir les voies par lesquelles ceux-ci sont mis à la disposition de la communauté universitaire. Les doctorants seront invités à explorer diverses facettes de l’actualité de la recherche dans le domaine des études visuelles, de l’art et du cinéma, et à s’interroger sur le processus qui conduit à la publication d’un projet de recherche (ou à la présentation de ses résultats), sous forme d’exposition ou de programmation. Le séminaire permettra ainsi d’approfondir les informations pratiques déjà diffusées sur la publication en français ou en anglais, avec des cas d’étude récents.[1]

On s’intéressera tout particulièrement à la publication de la thèse : les sujets déposés chaque année reflètent les enjeux esthétiques, politiques, et historiques propres aux champs culturels de nos disciplines. Il est par conséquent important que ces travaux puissent être publiés dans un délai raisonnable. Or, une thèse n’est pas un livre. La publication repose sur une refonte et une réécriture partielle de son contenu original. Comment intégrer ces « contraintes » au moment du choix du sujet et tout au long de l’écriture ?

Les séances reposeront principalement sur des invitations : des chercheurs, en majorité de jeunes chercheurs, présenteront le livre ou la série d’articles qu’ils ont su extraire ou remodeler à partir de leur recherche doctorale. Des éditeurs pourront également faire l’objet d’invitations. Ces derniers pourront accompagner les auteur.e.s. qu’ils ont publiés. D’autres formes de dissémination, telles que la curation et la programmation de films par exemple, pourront faire l’objet de présentations et discussions.

Le séminaire s’adressera tout autant à des doctorants avancés qu’à des doctorants débutants, soucieux d’inscrire leurs travaux dans une communauté intellectuelle.

Ces séances forment un programme à suivre dans son intégralité ; les étudiants peuvent choisir de n’assister qu’à certaines séances.

Elles auront lieu de 17h à 19h en salle 674C du bâtiment des Grands Moulins, 5 rue Thomas Mann, 75013 Paris (6e étage).

Programme

23 janvier Invité : Jérémie Brugidou, Vers une écologie de l’apparition. Bioluminescence et cinéma, Éditions Mimesis. Coll. « Images Mediums », 2022.

Jérémie Brigidou est artiste-chercheur, cinéaste et écrivain, il fera part lors de cette séance de cette expérience d’écriture multiforme et de la manière dont sa thèse en recherche-création a donné lieu à un ouvrage au moins.

20 février – Invitée : Gillian Leslie.

Gillian Leslie est éditeur à Edinburgh University Press, l’une des principales presses universitaires du Royaume-Uni dans le domaine des sciences humaines et sociales.  Elle est responsable, entre autres, de la section Film Studies.

6 mars – Invités : Robert Bonamy et Olivier Cheval.

Robert Bonamy et Olivier Cheval sont tous deux enseignants-chercheurs à l’université. Robert Bonamy est par ailleurs directeur des éditions De L’incidence où il a entre autres ouvrages édité les derniers livres d’Olivier Cheval, Le Partage de la douleur. Une impolitique du film (2018) (tiré de sa thèse de doctorat) et Au royaume des aveugles (2022).

28 mars – Invitées Catherine Marcangeli et Marie-Pierre Burquier, « Chercheuses et curatrices »

Catherine Marcangeli enseigne l’art britannique et américain du XXe siècle à l’Université de Paris-Cité. En tant que curatrice, elle a assuré le commissariat de nombreuses expositions en collaboration avec ICA (Institute of Contemporary Art, Londres), la Tate Gallery, et la Whitechapel Art Gallery entre autres.

Marie-Pierre Burquier est doctorante en études visuelles et travaille sur les pratiques de réappropriations artistiques de l’imagerie classique hollywoodienne. Elle était curatrice invitée de la douzième édition du Festival of (In)appropriation qui s’est déroulé à Los Angeles en octobre 2022.

[1] La session d’informations pratiques organisée au second semestre 2022-2023 par les doctorants du LARCA autour de la publication de volumes et d’articles par exemple.

À lire aussi