Avec la réforme de l’accès aux études de santé, les chemins possibles pour le futur étudiant sont divers et soulèvent de nombreuses interrogations. Cette « Foire Aux Questions » (FAQ) s’adresse aux lycéens afin d’apporter des réponses à leurs questions les plus fréquentes à propos de l’Accès Santé à Université de Paris.

 

 

PASS ou L.AS, pour quelles études ?

Si l’étudiant souhaite être soignant, il a ciblé le bon parcours d’études. Les formations PASS ou L.AS permettent d’accéder aux études de santé : médecine, maïeutique (sage-femme), odontologie, pharmacie, kinésithérapie. De plus, des passerelles sont envisageables vers d’autres professions de santé (soins infirmiers, métiers de la rééducation et réadaptation : orthoptiste, pédicure-podologue).

Si l’étudiant souhaite plutôt s’orienter vers la recherche en santé : il peut choisir une voie menant aux métiers de biologiste, physicien, chimiste, informaticien. Ces métiers peuvent s’exercer au service d’une question de santé, en lien avec les soignants. Il est donc préférable de s’orienter vers licence scientifique « pure » ou une L.AS, plutôt que vers le PASS.

Formations Accès Santé UP 2021-2022

 

Quelles sont les spécialités du lycée recommandées pour réussir pleinement en PASS ou en L.AS à Université de Paris ?

Ces parcours conseillés sont affichés sur ParcourSup sur chaque fiche formation. Les spécialités scientifiques sont recommandées pour le PASS (mais pas de façon exclusive), alors que compte tenu de la grande diversité des formations L.AS, différentes spécialités peuvent vous permettre de réussir en L.AS.

Prérequis conseils pour réussir en PASS et LAS

PASS ou LAS, comment choisir ?

Le choix entre le PASS ou une L.AS n’est pas évident, mais les deux parcours de formation permettent d’accéder aux études menant vers les métiers du soin, avec une même exigence d’excellence.

Pour choisir entre l’une ou l’autre formation, il faut prendre en compte plusieurs éléments et donc se poser plusieurs questions :

 

 

PASS

L.AS

La maturité du projet de devenir soignant

Est-ce que j’hésite encore ?

Ai-je d’autres centres d’intérêt que celui de devenir soignant ?

L’étudiant a le projet très précis ou le souhait de longue date de devenir un professionnel de santé.

L’étudiant hésite encore. Il a d’autres centres d’intérêt que celui de devenir soignant.

Choisir la discipline majeure qui permet d’atteindre le second projet avec lequel l’étudiant hésite.

Sa manière de travailler

Suis-je autonome dans mes apprentissages ?

Suis-je rapide à la mise en route, ou ai-je besoin de plus de temps pour me mettre à travailler intensément ?

Quelle est ma capacité à m’adapter à de nouvelles situations ?

L’étudiant a une capacité à se mettre au travail  dès le début de l’année une autonomie et une rigueur pour pouvoir exceller aux examens terminaux (il n’y a pas de contrôle continu en PASS).

Le PASS permet à l’étudiant de se plonger directement dans les sciences médicales et les enseignements nécessaires à la santé durant presque toute l’année. Il est idéal pour les plus motivés et endurants.

L’étudiant devra choisir sous Parcoursup la mineure du PASS en fonction de ses goûts et centres d’intérêts afin de maximiser ses chances de réussite.

L’étudiant a d’abord besoin de s’adapter au monde universitaire et d’appréhender une discipline qui l’intéresse fortement avant de commencer à travailler les enseignements de santé (la mineure santé). Les modes d’évaluation diffèrent du PASS et peuvent varier selon les licences. Certaines proposent un contrôle continu (des dossiers à produire, des TP notés) et bien-sûr des examens terminaux (les fameux partiels).

L’étudiant doit choisir une L.AS qui l’intéresse, le motive et soit  accessible pour qu’il puisse mettre toutes ses chances de réussite de son côté.

Son profil de compétences

Suis-je à l’aise dans les disciplines scientifiques ?

Ai-je fait un baccalauréat plutôt tourné vers les sciences ou plutôt vers d’autres domaines ?

Si l’étudiant a des facilités pour les sciences et la démarche scientifique (chimie, physique, biologie, mathématiques), il est dans le bon parcours de formation.

Si l’étudiant n’a pas ou que partiellement un profil scientifique, mais que son projet de devenir soignant est confirmé et qu’il a un fort potentiel de travail, il pourra s’orienter vers une L.AS avec les prérequis du lycée qui  lui correspondent.

Majeure ou mineure, de quoi parle t-on ?

Que l’étudiant se dirige vers un PASS ou vers une L.AS, il doit réfléchir à un choix qui lui permette de rebondir, de continuer si l’accès aux études de santé n’est pas possible.

Ces deux formations fonctionnent en miroir : le PASS est composé d’une majorité d’enseignements de santé et d’une mineure d’une autre discipline. En L.AS c’est l’inverse : à la licence d’un domaine disciplinaire s’ajoute une mineure santé. Dans les deux formations, la validation de la majeure et de la mineure sont impératives pour accéder aux études de santé ou pour continuer dans le cursus de la discipline choisie. Elles sont indissociables.

Comment choisir ma mineure en PASS ?

L’étudiant doit choisir une mineure disciplinaire qui l’intéresse suffisamment pour lui permette de continuer dans une licence du même domaine. Elle déterminera son orientation en cas de non-accession aux études de santé au terme du PASS. La mineure choisie donnera une coloration à son parcours d’études en PASS, et s’il y a lieu, l’orientera pour poursuivre en Licence ou en L.AS et candidater une seconde fois à la (les) filière(s) de santé de son choix.

Attention : Aucun changement de mineure disciplinaire du PASS ne sera possible en cours d’année.

Exemple 1 : L’étudiant est convaincu que la médecine est faite pour lui, mais il se dit quela recherche médicale pourrait être un bon métier aussi : il doit plutôt choisir une mineure scientifique.

Exemple 2 : L’étudiant aimerait dans l’idéal être pharmacien pour travailler en officine ou dans l’industrie pharmaceutique. Le monde de l’économie l’a toujours attiré. Il peut choisir une mineure économie-gestion.

À Université de Paris, il existe pour la rentrée 2021, 10 mineures disciplinaires dans le PASS. Il faut se renseigner sur les licences et débouchés accessibles avec ces mineures.

Toutes les informations figurent sur la plaquette présentant les mineures proposées en PASS

Comment choisir ma majeure en L.AS ?

L’étudiant doit choisir avant tout une discipline majeure qui lui permette de s’épanouir dans ces enseignements et de construire un projet professionnel parallèle à l’éventuelle intégration ou non-intégration dans une filière de santé.Il faut choisir une licence dans laquelle il va être à l’aise  et sait qu’il va réussir car, à l’Université de Paris, ce sont les résultats obtenus en licence disciplinaire qui comptent pour l’accès à la santé.

Exemple A : L’étudiant a suivi un cursus non scientifique au lycée, pensant qu’il était destiné à des études juridiques. Finalement, il a eu une révélation au cours de son année de terminale pour le métier de dentiste au cours de discussions avec un ami ou membre de sa famille. Seulement, il n’a pas les prérequis (options scientifiques au lycée) pour accéder à un PASS. Il peut choisir une L.AS de droit.

Exemple B : L’étudiant a le souhait de devenir médecin, mais a toujours eu une attirance pour les langues et est ouvert sur le monde et sa diversité de cultures. Il peut choisir une L.AS de langue.

En L.AS, comment se fait la sélection en Accès Santé ?

À Université de Paris, ce sont les résultats obtenus en licence qui comptent pour l’accession aux études de santé. Les notes obtenues de la mineure santé acquise ne sont pas prises en compte dans le classement, sauf en cas d’égalité parfaite entre 2 étudiants.

Quelles sont les Licences Accès santé (L.AS) ?

À Université de Paris, il existe pour la rentrée 2021, 36 Licences Accès Santé (dont 17 en partenariat avec l’Inalco). Il faut se renseigner sur les débouchés de la L.AS convoitée en plus des filières médicales ouvertes par l’accès santé.

Attention : il est primordial de vérifier sur ParcourSup que la L.AS convoitée propose bien un accès à la filière de santé du choix de l’étudiant. En effet, toutes les L.AS ne permettent pas l’accès à toutes les filières. Par exemple, les L.AS de langues ne débouchent que sur les formations de pharmacie et médecine.

> Les L.AS                            

Quels sont vos conseils pour réussir en PASS ?

Une méthode de travail propre à chacun dont les trois mots d’ordre sont la rigueur, l’autonomie et la régularité dans le travail.

Rester motivé : ne pas perdre de vue son projet professionnel, accéder à une profession rêvée.

Le travail en groupe : s’entraider est bon pour tout le monde. Expliquer à un camarade permet d’ancrer ses connaissances et de vérifier qu’on a bien compris.

Un moral à toutes épreuves : une demi-journée par semaine pour souffler et garder un lien social.

 

Quels sont vos conseils pour réussir en L.AS ?

Bien choisir sa licence : des enseignements qui plaisent et dans lesquels l’étudiant est certain de réussir.

S’adapter au monde universitaire et à ses spécificités. Savoir travailler en groupe.

Se concentrer d’abord sur les enseignements de licence, qui pour rappel sont ceux qui sont pris en compte pour l’accès aux études de santé.

Organiser son travail : autonomie, rigueur, adaptabilité et maturité.

Savoir s’arrêter et prendre des pauses régulières.

Si je choisis la L.AS et non le PASS, est-ce que j’aurais le niveau suffisant pour pouvoir suivre les enseignements en 2e année de santé ?

C’est une question légitime : les enseignements de la majeure santé du PASS représente 48 crédits européens (ECTS), contre 12 pour la mineure santé des L.AS. Mais pas de panique ! À Université de Paris, un travail conjoint est mené avec les responsables des formations MMOP-K afin que les programmes des années supérieures soient adaptés à la réforme de l’accès aux études de santé. Le contenu de la mineure santé des L.AS contient l’essentiel des connaissances à assimiler pour pouvoir appréhender la seconde année de toutes les filières accessibles. Ainsi, l’étudiant ne sera pas en retard par rapport aux autres étudiants.

Si je choisis le PASS, est-ce que j’aurais le niveau suffisant pour pouvoir suivre en L.AS 2 ?

C’est une question légitime. Mais pas de panique ! À Université de Paris, un travail conjoint est conduit avec les responsables des formations de licence et du PASS afin que les étudiants soient accompagnés dans leur progression pédagogique. Le contenu de la mineure choisie par l’étudiant en PASS contient l’essentiel des connaissances à assimiler pour pouvoir appréhender la L.AS2 en lien avec cette mineure. Ainsi, l’étudiant sera en mesure de suivre les enseignements de deuxième année.

Comment fonctionne le vœu Pass sur la plateforme ParcourSup ?

Les Parcours d’Accès Spécifique Santé (PASS) en île-de-France sont regroupés à l’échelle régionale. Pour demander un PASS en Île-de-France, l’étudiant formule un vœu multiple qui compte pour un seul vœu. Le PASS d’Université de Paris correspond à un sous-vœu et le nombre de sous-vœux pouvant être demandé n’est pas limité.

> ParcourSup

Quels sont les attendus pour avoir une place en PASS ?

Il est important d’avoir un socle très solide dans les matières scientifiques que vous avez suivies en 1re et Terminale (Sciences et Vie de la Terre, Physique, Chimie, Mathématiques) car c’est une condition pour réussir l’année.

Sont pris en compte les bulletins de notes de 1re et Terminale, les appréciations des enseignants, la lettre de motivation qui figurent dans la fiche Avenir du lycéen. Le dossier complet sera consultable à partir du 27 mai 2021 pour les responsables de formation. Cet ensemble d’éléments permet de classer les candidatures reçues les unes par rapport aux autres.

Réussir en PASS/L.AS avec ou sans prépa privée ?

Il est tout à fait possible de réussir sans prépa privée. Ce n’est absolument pas un critère de réussite. Avec de la détermination, du travail et de l’entrainement, dès maintenant en classe de terminale, l’étudiant peut réussir en PASS.

Voir les actions du tutorat

Qu’est-ce que l’A2SUP ?

L’A2SUP (Association pour l’Accès Santé Université de Paris) est le tutorat santé des PASS et L.AS d’Université de Paris. Elle est composée d’étudiants d’années supérieures en études de santé (PASS/ L.AS).

Le tutorat A2SUP propose un suivi sur les plans :

  • pédagogique avec l’aval des professeurs de la faculté, et parfois même leur participation active (fiches, conseils méthodologiques, annales avec corrections, examens blancs)
  • bien-être personnel, essentiel pendant cette année,
  • orientation et réorientation,
  • représentation des étudiants auprès des instances administratives d’Université de Paris, ainsi qu’aux échelles régionale et nationale.

Découvrir A2SUP

Existe –t-il un parrainage en Accès santé (L.AS et PASS) ?

Oui, il existe un système de parrainage organisé par l’A2SUP avec des étudiants en années supérieures en études de santé pour conseiller et apporter un soutien moral aux étudiants de première année.

À lire aussi