Axe 3 – Humanités médicales : des recherches à la formation des professionnel·les de santé et à la culture des humanités médicales

Le programme se consacre en particulier à l’histoire et l’actualité de la formation des médecins et des professionnel·les de santé.

Centre Hospitalier de Gonesse

Accouchement en salle de naissance de la maternité.

Ils sont là pour nous est le fruit d’une résidence de 4 mois du photographe Samuel Bollendorff dans l’ensemble des services de l’ancien hôpital de Gonesse.

© Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing

La formation initiale, la socialisation, les pratiques des professions de santé connaissent d’importantes évolutions épistémologiques, organisationnelles et politiques. Elles sont émaillées de tensions et d’injonctions morales et politiques paradoxales : entre la prise en compte de l’expérience et de l’expertise individuelles du clinicien et du soignant et les normes conjuguées de la médecine fondée sur les preuves et du management hospitalier ; entre la persistance du modèle de la médecine aigüe et curative, et l’émergence d’une médecine du soin et de l’accompagnement ; entre la recherche du bienfait pour le patient et la conformation à des objectifs de santé publique.

Comment médecins et soignants constituent-ils et conçoivent-ils leur subjectivité professionnelle, psychique, morale et politique ? Quelle écoute et quel soin peuvent être offerts lorsqu’ils sont aux prises avec l’incertitude et le risque, dans un système de santé aux ressources contraintes et en pleine mutation ? Comment instaurer la confiance entre les patients, leur entourage et les professionnels de santé, mais aussi entre les praticiens eux-mêmes et avec le système de santé ? Comment former dans ce contexte non seulement aux responsabilités professionnelles mais aussi à la responsabilité individuelle ?

Il s’agit de fonder sur des recherches scientifiques en histoire, épistémologie, éthique, littérature et psychanalyse, et sur la connaissance des expériences internationales, des propositions pédagogiques innovantes qui pourront être mises en œuvre au sein d’USPC et, au-delà, au plan national. L’Institut constitue, à ce titre, un incubateur de propositions pédagogiques pour la formation médicale française. L’Institut interroge notamment la place et le rôle que jouent dans les cursus médicaux et infirmiers, en France et dans le monde, sciences humaines et sociales, et humanités.

Responsables

Céline Lefève, MCF philosophie, Université Paris Cité / SPHERE
Sophie Vasset, MCF littérature anglophone, Université Paris Cité, LARCA

Les recherches menées

Recherches sur et en humanités médicales

Ces recherches ont pour objectifs de :

  • Rendre compte des recherches actuelles en histoire, sciences sociales, philosophie, arts sur les conditions sociales et politiques d’émergence des pathologies et sur les savoirs et pratiques de la biomédecine ;
  • Situer les recherches menées en France dans l’histoire et le champ international ;
  • Interroger les apports des humanités médicales à la subjectivation des étudiants en santé ;
  • Présenter des initiatives de médecins, de collectifs de patient·es et d’enseignant·es en humanités médicales visant à accroître la puissance d’agir des acteur·rices du soin.

Réalisations :

Séminaire international « Humanités Médicales », en coll. avec le Spiral-ULG projet GIGS (Liège) (2016-2017). Ce séminaire a exploré la notion d’humanités médicales, récemment introduite en France. Il interroge les manières dont diverses disciplines (notamment l’histoire, les sciences sociales, l’éthique, les arts) problématisent les transformations majeures affectant les conditions d’émergence des pathologies, les définitions de la santé et les pratiques et savoirs biomédicaux contemporains (généralisation des environnements toxiques, redéfinition des frontières du corps et de l’hérédité (épigénétique), crises sanitaires à répétition, l’emprise des outils de management sur la clinique, numérisation de la santé et de la formation médicale). Le séminaire est également attentif aux dispositifs pédagogiques qui prennent ces situations pour objets.

Publications :

C. Lefève, F. Thoreau, A. Zimmer (dir.), Les Humanités médicales. L’engagement des sciences humaines et sociales en médecine (Doin John Libbey Eurotext, parution 1er octobre 2020)

Ciné-club "Barberousse. Médecine et soin au cinéma"

Ce cycle vise à faire sentir et comprendre l’épreuve intime et sociale des patients et de leur entourage mais aussi la diversité et la richesse des relations de soin qui sont tant médicales que sociales, familiales, imaginaires, amoureuses ou amicales. Comment mieux saisir les sentiments d’une jeune femme qui attend les résultats d’un dépistage de cancer qu’en suivant la métamorphose de Cléo dans 5 à 7 d’Agnès Varda ? La violence de Titicut Follies de Frederick Wiseman aide à saisir la difficulté de faire de l’hôpital une institution véritablement soignante. À tombeau ouvert de Martin Scorcese transforme en conte fantastique le burn out de nombreux·ses professionnel·les de santé. Ces films donnent corps et voix aux personnes qui font la médecine – patient·es et professionnel·les de santé. Iels font percevoir les valeurs et les difficultés du soin, comme l’avait fait Akira Kurosawa dans Barberousse.

Le cycle donne lieu au développement d’un outil pédagogique visuel à destination de tou·tes : professionnel·les de santé, étudiant·es en médecine et en santé, personnels hospitaliers, patient·es, aidant·es.

Chaque mois depuis février 2017, 6 rue de l’Ecole de médecine, Paris 6ème

Responsables 

Céline Lefève 
François Crémieux, directeur général adjoint de l’AP-HP
Jean-Michel Frodon, critique de cinéma et Pr associé à Sciences-Po au Cinéma Nouvel Odéon et en partenariat avec l’AP-HP

Dispositif pédagogique innovant "USPC Humanités médicales"

Il s’agit du premier dispositif numérique en France en humanités médicales à destination des étudiant·es de médecine. 
Ce site offre des ressources (cours, articles, actus) en éthique et SHS. Le dispositif inclut des enseignements d’histoire, philosophie et éthique de la médecine utilisant le cinéma. Sur une plate-forme collaborative sécurisée et anonymisée, les étudiant·es d’USPC (Paris 5, Paris 7 et Paris 13) déposent et partagent entre eux·elles les récits des expériences cliniques qui leur posent question aux plans relationnel, éthique, social, épistémologique, etc. Une équipe de 50 praticien·nes et spécialistes en éthique et humanités médicales les aide à analyser leurs récits.

Lancé en mars 2016, arrêté en 2017, en attente de financement pour redémarrer

Responsable

Céline Lefève

Représentations artistiques du handicap aujourd’hui

Le handicap est aujourd’hui de plus en plus présent dans le monde de l’art : des personnes en situation de handicap physique, sensoriel ou mental jouent dans des spectacles de théâtre, de danse ou de cirque, tournent dans des films, écrivent des livres… Après avoir longtemps été invisibilisé, le handicap est désormais visible. Mais qu’est-ce qui est rendu visible et comment ? Dans la note d’intention de Rendez-vous gare de l’Est, spectacle écrit à partir d’entretiens menés avec une jeune femme maniaco-dépressive, l’auteur/metteur en scène Guillaume Vincent explique avoir fait le choix de ne pas « dresser le portrait d’une malade mais le portrait d’une femme vivant avec une maladie ». Cette journée d’étude a pour ambition de dépasser le constat d’une montée en visibilité du handicap dans le champ artistique, pour interroger les modalités de cette mise en visibilité.

Colloque tenu à l’ENS le 12 avril 2018

Responsable

Marie Astier

http://lapersonneenmedecine.uspc.fr/evenement/les-representations-artistiques-du-handicap-aujourdhui/

À lire aussi