L’institut Hors Murs « Paris Institute for Transplantation & Organ Regeneration » (PITOR) a été créé. Orienté vers le domaine de la transplantation et de la régénération d’organes, il a pour vocation d’intensifier les collaborations et formations entre les équipes de recherche et les équipes cliniques afin de favoriser l’interdisciplinarité en portant des projets ambitieux.

La transplantation, un enjeu de santé mondial

A l’heure actuelle, la transplantation est le meilleur traitement pour les défaillances d’organes terminales qui affectent plusieurs millions d’individus dans le monde. Ce chiffre ne cesse de croître, conséquence du vieillissement de la population et de l’augmentation de l’incidence des maladies cardiovasculaires et métaboliques. Pourtant, seulement 25% des patients en attente de greffe sont transplantés chaque année en France. Restreinte et coûteuse, la transplantation a un impact économique fort sur tous les systèmes de santé mondiaux. Cette situation a poussé de nombreuses équipes de recherche en transplantation d’organes solides à Paris et sa région à travailler sur ces problématiques.

L’institut PITOR vise ainsi à interconnecter ces experts en faisant travailler de façon conjointe les représentants des spécialités médico-chirurgicales impliquées dans la chaîne de valeur de la transplantation afin d’améliorer la recherche fondamentale, translationnelle et clinique pour une meilleure prise en charge du patient transplanté et du greffon.

Au niveau national, le « Plan ministériel Pour le prélèvement et la greffe d’organes et de tissus 2022-2026 » a pour objectif de dynamiser la filière de la transplantation d’organes. L’institut hors murs « Paris Institute for Transplantation & Organ Regeneration » s’inscrit dans un grand nombre de ces axes.

Suivre la voie de l’innovation et de la multidisciplinarité

 A travers une approche globale de la transplantation et une vision centrée sur l’amélioration du parcours de soins du patient transplanté et du greffon, l’Institut permet à de nombreuses unités de recherche du périmètre de l’Université Paris Cité et en lien avec l’INSERM, le CNRS et l’Institut Pasteur ou encore hors Université Paris Cité comme l’Université Paris Saclay ou Sorbonne Université de mettre en commun leurs composantes.

Quatre axes fédèrent les équipes de l’Institut :

–        Comprendre et traiter : en abordant des mécanismes physiopathologiques impliqués dans le rejet de greffe afin d’optimiser la prise en charge diagnostique et thérapeutique des patients.

        Diagnostiquer et monitorer : en développant des outils innovants pour transformer le parcours de soin du patient transplanté, axé sur une meilleure prédiction du risque de perte de greffon et de décès.

–        Optimiser : en développant des approches novatrices basées sur l’intelligence artificielle pour optimiser l’allocation et la conservation des organes.

–        Créer des organes, organoïdes et organes sur puce : en mettant en œuvre des stratégies de recherche afin de proposer de nouveaux outils et produits permettant de créer, reconditionner ou remplacer des tissus d’organes.

 Partager les connaissances et les avancées

Ayant l’envie de transmettre, l’Institut contribuera à la structuration et l’unification de l’enseignement autour des sciences et de la médecine régénératrice au sein des facultés de Santé et des Sciences de l’Université Paris Cité. Les innovations pédagogiques et technologiques seront déployées pour améliorer la qualité et l’accès aux enseignements de l’Institut par le biais de partenariats avec des plateformes numériques.

Pour en apprendre plus sur le travail effectué par l’Institut PITOR et suivre les avancées médicales, l’Institut diffusera les progrès scientifiques à un large public depuis la communauté scientifique jusqu’aux patients et plus largement aux citoyens, à l’occasion de journées dédiées.

Comité de direction

A. Loupy – Université Paris Cité –  U970 – Hôpital Necker
C. Chaussain – Université Paris Cité – URP 2496 – Hôpital Bretonneau 
C. Lefaucher – Université Paris Cité – U970 – Hôpital Saint Louis
D. Letourneur – Université Paris Cité – U 1148 – Hôpital Bichat 
A. Mebazaa – Université Paris Cité – U 942 – Hôpital Lariboisière
C. Guillard – Université Paris Cité – Pôle Recherche et Innovation de la Faculté de Santé

Composition & environnement

Le fonctionnement de l’Institut PITOR résulte du regroupement de différentes entités et institutions pour le moment uniquement françaises. Ainsi, les experts de la transplantation pourront plus facilement échanger et partager leurs recherches dans l’objectif de développer des projets communs.

Thématiques de recherche

Quatre axes structurent les activités de recherche au sein de l’Institut (comprendre et traiter ; diagnostiquer et monitorer ; optimiser le prélèvement, la conservation et l’allocation des organes ; créer des organes, organoïdes et organes sur puce) qui sont déployés autour de six thématiques (Cohortes multi-organes multidimensionnelles ; Biomarqueurs et immunologie ; Prélèvement, réanimation et perfusion d’organes ; Ingénierie tissulaire et Médecine de précision ; Santé numérique et intelligence artificielle ; Sciences sociales et santé publique).

Ainsi, les différents centres qui constituent l’Institut hors-murs PITOR se positionnent et se rattachent chacun à une spécialité de recherche.