Mercredi 29 septembre 2021, France Mentré, enseignante-chercheure de l’Université de Paris et cheffe du Service d’Epidémiologie, biostatistique et recherche clinique à l’Hôpital Bichat – Claude-Bernard, directrice adjointe de l’UMR 1137, a reçu les insignes de chevalier de la  légion d’honneur française, remis par le Pr Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique COVID-19.

Pr. France Mentré entourée du Pr Jean-Damien Ricard (Président du Conseil Scientifique de l’UFR de Médecine) et du Pr Jean-François Delfraissy

© France Mentré

Depuis près d’un an, toute la population française, comme celle des autres pays, est confrontée à une crise sanitaire majeure aux répercussions inédites. De nombreuses personnes se sont investies professionnellement et bénévolement, en faisant preuve d’un engagement impressionnant.

Aussi, à l’occasion du regroupement des promotions annuelles de la légion d’honneur dans les deux ordres nationaux pour le 1er janvier, le Président de la République et le Gouvernement ont souhaité que les propositions comprennent une part importante de personnes ayant contribué́ à la lutte contre le virus, à tous les niveaux et dans tous les domaines d’activités.

Dans ce cadre, la professeure France Mentré a reçu le grade de chevalier de la légion d’honneur en tant que biostatisticienne pour des recherches cliniques sur la Covid-19. La biostatistique permet de garantir la rigueur des études menées chez des patients.

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la Covid-19, l’unité 1137 Infection, antimicrobiens, modélisation, évolution (Inserm/Université de Paris/Université Sorbonne Paris Nord), s’est fortement mobilisée, notamment pour la mise en place et le suivi de deux grands projets de l’Inserm dont France Mentré est co-responsable méthodologique : l’essai thérapeutique Discovery, qui vise à trouver des médicaments efficaces contre la Covid et la cohorte nationale French Covid, destinée à l’étude des formes graves de la maladie et ses séquelles.. 

Retrouvez le podcast Université de Paris sur les recherches de France Mentré 

À lire aussi