Doctorante et chargée de cours à l’institut de psychologie, Jessica Letot a été récompensée pour son projet de thèse intitulé : « Conjugalité et communication triadique durant la période périnatale ». Objectif : comprendre comment les trois membres de la « triade » mère-père-enfant trouvent chacun leur place dans ces échanges précoces et l’influence sur eux de la conjugalité, y compris en cas de naissance prématurée ou psychopathologie parentale.

Les Bourses de Recherche pour l’enfance de la Fondation Mustela ont été créées pour encourager les travaux sur le développement bio-psycho-social de l’enfant dans ses aspects normaux et pathologiques.

© Fondation Mustela

Comment évoluent les relations triadiques mère-père-enfant avant et après la naissance ? Quelles relations entretiennent-elles avec la conjugalité et la coparentalité ? Si ces trois termes sont liés, ils ont rarement été étudiés dans leurs rapports les uns aux autres. C’est cette lacune que la jeune lauréate cherche à combler grâce à une vaste étude en deux volets, menée en partenariat avec le pôle mère-enfant de l’hôpital Jacques Monod et l’unité Panda du service de pédopsychiatrie, au Havre (76), ainsi que le service de néonatalogie du l’hôpital Louis Mourier, à Colombes (92).

Dans l’échantillon de 90 triades père-mère-bébé qui nourrira sa recherche, Jessica Letot souhaite inclure des mères présentant un trouble psychopathologique ainsi que des familles confrontées à une naissance prématurée de l’enfant. Le recueil des données et les entretiens auront lieu en suites de couches, à un mois post-partum et trois mois postpartum.

Jessica Letot souhaite ainsi décrire les relations père-mère et leur lien avec le risque de dépression prénatale ; ainsi que la communication triadique à la naissance et après, y compris dans une situation de psychopathologie parentale ou de naissance prématurée. Objectif : repérer au plus tôt d’éventuelles difficultés et ainsi favoriser un meilleur accompagnement des parents.

Lire l’interview de Jessica Letot sur le site de la Fondation Mustela

À lire aussi

La rédaction technique, un métier d’avenir encore méconnu

La rédaction technique, un métier d’avenir encore méconnu

La Faculté S&H est la seule en France à proposer une licence professionnelle (L3) de rédaction technique en alternance. De grands groupes industriels, comme la SNCF ou Safran, mais également des éditeurs de logiciels comme Sage, des start-up et des entreprises spécialisées dans la rédaction technique comme Studec accueillent tous les ans les alternantes et alternants de cette licence.

[Paris-Oxford] L’histoire des couples et la photographie, une collaboration réussie

[Paris-Oxford] L’histoire des couples et la photographie, une collaboration réussie

Martyna Zielinska, doctorante au LARCA de l’université Paris Cité et Dr Emily Brady, Broadbent Junior Research Fellow au Rothermere American Institute de l’Université d’Oxford, ont collaboré dans le cadre du partenariat Paris-Oxford (POP). En octobre 2023, elles ont co-organisé une conférence internationale intitulée « Love and Lenses: Photographic Couples, Gender Relationships, and Transatlantic Networks in the Long Nineteenth Century” Découvrez leur projet dans cet interview.