Février 2024

Relire La Tentation de l’Occident

Hélène Baty-Delalande, Dominique Vaugeois

Relire La Tentation de l’Occident, près d’un siècle après sa parution en 1926, c’est se confronter à l’éclat d’une écriture vive, qui impose Malraux comme l’un des acteurs majeurs des débats sur la présence obsédante de «  l’Orient  » qui marquent les années vingt et trente. On a peut-être trop souvent réduit cet étrange essai à n’être qu’un avant-texte, en mineur, du roman Les Conquérants, publié en 1930. La première partie de l’ouvrage propose d’en déplier les singularités, en croisant les perspectives  : enjeux idéologiques d’époque, perspective générique, perspective comparatiste, réflexion esthétique, analyses formelles, dans les études critiques contemporaines qui la constituent. Dans une seconde partie, le dossier de presse permet de resituer l’essai dans son temps et de mesurer l’importance d’une réception nuancée, qui prend en charge la question brûlante d’un orientalisme ambigu et salue un style en train de s’affirmer.

 

Août 2023

Balzac, le renouvellement du romanesque

Jacques-David Ebguy, Christelle Girard

Si l’esthétique classique a promu le « je ne sais quoi », difficile à définir et expliquer précisément, mais dont la grâce peut conduire au sublime, peut-être Balzac a-t-il élevé au titre de grand art moderne et mis au cœur de sa création un « je ne sais quoi de romanesque […] qui sied aux âmes exaltées ». Le présent volume, dirigé par Jacques-David Ebguy et Christelle Girard, s’attache à comprendre, au-delà de la tension traditionnelle entre roman réaliste et roman romanesque, la notion même de « romanesque », aussi fascinante que délicate à circonscrire. Il en étudie les multiples dimensions et s’efforce, en croisant les approches (thématique, stylistique, poétique, historique, sociale, politique, idéologique, entre autres), de préciser les manières dont l’auteur de La Comédie humaine renouvelle le romanesque et le rend sensible au lecteur.

Avec les contributions de  : Jérémie Nicolas Alliet, Thomas Welles Briggs,  José-Luis Diaz, Céline Duverne, Christelle Girard, Hervé Goerger, Kathia Huynh, Yeon Jeong, Michel Murat, Alexandre Péraud, Grégoire Tavernier.

Février 2024

Mai 2023

Écocritiques. Cinéma, audiovisuel, arts

Gaspard Delon, Charlie Hewison, Aymeric Pantet

L’analyse du cinéma et de l’audiovisuel peut-elle contribuer au développement de l’écocritique ? Existe-t-il des concepts et des méthodes propres à l’enracinement de ces approches de l’image animée dans la sphère française ? Contribuant à un champ de réflexion nouveau, cet ouvrage balaie un spectre temporel allant du cinéma muet jusqu’aux productions contemporaines. Traversant des univers géographiques, médiatiques et esthétiques contrastés, il apporte un éclairage sur les enjeux théoriques, historiques et formels structurant l’expression, depuis les origines, d’une sensibilité écocritique portée par le cinéma ou suscitée par sa réception. Face aux sombres horizons du xxie siècle, il interroge l’engagement de la fiction, des images documentaires, du cinéma expérimental ou militant. L’ouvrage invite enfin à élargir la focale en considérant le point de vue d’espaces créatifs  et narratifs voisins (arts, clip musical, réseaux sociaux).

Avec les contributions de : Laurence Allard, Diane Arnaud, Teresa Castro, Gaétan Delabruyère, Elio Della Noce, Charlie Hewison, Patricia Limido, Damien Marguet, Nathalie Mauffrey, Aymeric Pantet, Anastasia Rostan, Barnabé Sauvage, Ysé Sorel Guérin.

 

Juillet 2022

Récits de la charge mentale des femmes

Sylvie Patron

La notion de charge mentale, sans spécification de genre, a son origine dans l’ergonomie, la psychologie et la sociologie du travail. Elle est le pendant de la charge de travail physique. Elle permet de décrire et de mesurer les pressions exercées sur le psychisme des travailleurs. En 1984, la sociologue Monique Haicault utilise pour la première fois la notion pour référer à la charge mentale spécifique des femmes, mariées, mères de famille, en activité. Ici aussi, la notion de charge mentale est connexe de celle de surcharge. Mais la particularité de la charge mentale des femmes vient de la nécessité d’avoir à gérer quotidiennement deux espace-temps inextricablement enchevêtrés. Dans cet ouvrage, nous nous intéresserons aux récits de la charge mentale des femmes, de leur ubiquité mentale et de leur anticipation constante des tâches inhérentes à la vie domestique et familiale. Les récits en question seront empruntés à des corpus de récits de la vie réelle ou à des récits littéraires et des œuvres narratives dans différents médiums.

 

Mai 2021

Études littéraires sur le XVIe siècle

Simone Perrier

Ce cahier rassemble les principaux articles que Simone Perrier a publiés en revue sur la littérature du xvie siècle, ainsi que ses contributions à des volumes collectifs d’actes de colloques. On y trouvera des études consacrées à Montaigne, Marguerite de Navarre, et surtout aux poètes : Agrippa d’Aubigné, Ronsard, Du Bellay, Marot, Jodelle, Pontus de Tyard. Celles qu’elle a réservées à Maurice Scève comptent parmi ses travaux essentiels. D’autres articles portent sur des thématiques particulières – la représentation de l’écrivain à la Renaissance, la gloire, la problématique du songe, les emblèmes, le regard et le visible – ou sur des formes : l’allégorie, l’adynaton, les vers gnomiques. On sera sensible à l’attention portée aux textes et à la langue, au travail de construction de l’interprétation, ainsi qu’à l’élégance de son style.

Édition établie par Michel Sandras

Mars 2021

Michelet hors frontières

Aurélien Aramini, Paule Petitier

Ce cahier entend reprendre la réflexion sur un auteur dont on réduit à tort l’œuvre au « schème national ». Michelet, en tant qu’écrivain, se joue des frontières entre les formes et les types d’écriture. Mais sa pensée historique et politique est, elle aussi, labile, construisant et déconstruisant le modèle de la nation, lorsqu’elle s’élargit à l’échelle de l’Europe et du monde ou qu’elle prend en compte le local, le périphérique et l’excentrique. Ancrée dans une épistémè romantique qui dépasse largement les bornes de la France, nourrie de la lecture des savants et des théoriciens de toute l’Europe, aspirant à la fraternité des peuples, actualisant celle-ci par un très large réseau de relations internationales, l’œuvre de Michelet est constamment animée d’un double mouvement  : identification de frontières, de seuils, de délimitations – en fonction de quoi se marquent le devenir et le travail du sens  –, mais aussi franchissement de ces frontières, remise en cause des seuils, transgression des limites –  en fonction de quoi l’interprétation chemine sans jamais se figer dans l’idéologie ou la doctrine. C’est à partir de l’examen de ce débordement des frontières, tant épistémologiques que géographiques ou littéraires, que les textes ici réunis explorent les écrits d’un penseur qui joua un rôle majeur dans la constitution des sciences humaines actuelles.

Janvier 2021

Redonner voix à L’Heptaméron de Marguerite de Navarre

Réédition des Cahiers Textuel n°10 & 29

Après 1992 et 2006, L’Heptaméron est remis au programme des agrégations de lettres. Par la force des circonstances, les agrégatifs et agrégatives d’aujourd’hui ont bien des raisons d’aborder avec un regard neuf l’entreprise des reclus de l’abbaye de Serrance, qui échangent des récits pour « adoulcir l’ennuy » et passer le temps aussi utilement que joyeusement en période de confinement. Pour les accompagner dans leur lecture, il a semblé utile de redonner voix aux deux numéros des Cahiers Textuel parus à l’occasion des sessions antérieures et qui étaient devenus inaccessibles. Bien que la connaissance du recueil de Marguerite de Navarre et son approche aient évolué ces quinze dernières années, les différents articles réunis – pour certains des « classiques » des études sur L’Heptaméron – pourront continuer à donner matière à de nouveaux devis critiques fructueux.

À lire aussi

Newsletter n°52 – Juin 2024

Newsletter n°52 – Juin 2024

© Tous droits réservés Newsletter n°52 Juin 2024Retrouvez toutes les Newsletters du CERILAC : https://u-paris.fr/cerilac/newsletter/Si vous souhaitez recevoir la lettre d'informations du CERILAC, vous pouvez contacter le laboratoire à cette...