Feuille de route

Adoptée en Sénat académique le 15 juin 2021, la Feuille de route énonce les engagements pris et les actions menées pour les trois piliers de la Science ouverte à UP :

  • l’ouverture de l’accès aux résultats publiés de la recherche (open access)
  • l’ouverture des données produites au cours de la recherche (open research data)
  • l’ouverture des codes utilisés pour produire ou exploiter ces données (open source)

Les sections de la Feuille de route :

La Science ouverte au cœur du projet d’établissement

De l’accès illimité et immédiat à l’information scientifique qu’autorise le support numérique dépendent la vitesse des échanges, la richesse des collaborations, la possibilité de reproduction des expériences et de réutilisation des données, la multiplication des innovations de transition voire de rupture, la qualité du dialogue entre les sciences et la société.

Issues d’initiatives pionnières et de déclarations historiques, l’ouverture et le partage des résultats publiés, des données sur lesquelles ils s’appuient et des codes et méthodes qui les ont produits, orientent désormais les politiques publiques aux échelles nationale (Plan National pour la Science Ouverte 2021-2024), européenne (Plan S, Horizon Europe 2021-2027) et mondiale (recommandation de l’UNESCO).

Trois objectifs principaux

Faire de la Science ouverte un instrument de souveraineté scientifique en se réappropriant les résultats de la recherche financée sur fonds publics, par le recensement et le signalement systématique des productions scientifiques d’Université Paris Cité, par la maîtrise des conditions de leur partage selon le principe « aussi ouvert que possible, aussi fermé que nécessaire » ;

Faire de la Science ouverte un projet au service des personnels et des usagers en levant les barrières économiques, techniques et juridiques à la circulation de l’information scientifique et technique, en facilitant la mise en conformité aux exigences des agences de financement en matière de Science ouverte, en simplifiant, en accompagnant, en encourageant les meilleures pratiques ;

Faire de la Science ouverte un levier pour l’accélération de l’innovation, l’intégrité académique et l’amélioration du dialogue science et société.

Conditions et mise en œuvre d'une triple ouverture

Université Paris Cité définira les conditions et mettra en œuvre une triple ouverture

  • Des publications (open access).
  • Des données de la recherche (open research data).
  • Des protocoles et des outils, en premier lieu des codes et des logiciels (open source).

La question de l’accès ouvert aux publications scientifiques (open access) tient une place cruciale, largement reconnue. Avec le mouvement international pour la Science ouverte, le principe d’ouverture s’élargit à l’ensemble des productions scientifiques, sans exclusive, et à des stades antérieurs à la diffusion de résultats validés. Il concerne notamment, et avec toutes les exceptions nécessaires à l’ouverture par défaut prévue par la loi, les données générées au cours du processus de recherche, les logiciels utilisés pour les traiter et les produire, et finalement l’ensemble des méthodes, protocoles et outils mis en œuvre dès les prémices d’une étude scientifique.

Pour une culture de la Science ouverte

Université Paris Cité s’engage :

À sensibiliser l’ensemble de la communauté universitaire aux enjeux scientifiques, sociétaux et économiques de la Science ouverte et aux problématiques de sa mise en œuvre ;

À intégrer ces problématiques dans toutes les actions de formation, de recherche, de recrutement, d’évaluation ou de financement afin de répondre à ces enjeux.

Actions 2020-2022

1/ Mettre en place un cycle de formation à la Science ouverte pour les doctorant·es, en français et en anglais, et des ateliers pour les personnels d’enseignement et de recherche :

2/ Ouvrir un site d’information et de veille dédié à la promotion et à la mise en œuvre de la Science ouverte à Université Paris Cité ;

3/ Mettre en place un baromètre de la Science ouverte UP ;

4/ Constituer un réseau de référent·es pour la Science ouverte dans les unités de recherche ;

5/ Organiser un cycle de conférences et d’événements en lien avec la Science ouverte à destination des différentes communautés disciplinaires et métiers d’Université Paris Cité.

6/ Mettre en place le ScOUP – Science Ouverte à Université Paris Cité -, comité d’observation et d’orientation de la Science ouverte de l’université.

Pour l’ouverture des publications

Université Paris Cité s’engage

À mettre en œuvre l’accès ouvert aux publications scientifiques, en particulier aux articles revus par les pairs, en soutenant les modèles éditoriaux les mieux adaptés aux pratiques de chacune des communautés disciplinaires ;

À déposer systématiquement le texte intégral des articles, chapitres d’ouvrage et actes de colloque portant la signature d’Université Paris Cité sur l’archive ouverte institutionnelle de l’Université, HAL UP.

Actions clefs 2020-2022

  1. Ouvrir, administrer, promouvoir l’archive ouverte institutionnelle d’Université Paris Cité (HAL UP) pour la conservation et le partage des publications scientifiques de l’université :
    • HAL UP : https://hal-univ-paris.archives-ouvertes.fr ;
    • Organisation d’une équipe de gestion HAL UP : hal.dbm[a]listes.u-paris.fr ;
    • Création & coordination des collections des laboratoires du portail HAL UP ;
    • Animation d’ateliers HAL : doctorants / personnels d’enseignement et de recherche ;
    • 1 recrutement contractuel en renfort des gestionnaires de l’archive ouverte HAL UP ;
    • Scénarios d’automatisation des dépôts sur l’archive ouverte.
  2. Développer une plateforme éditoriale au sein de l’université en soutien aux projets de revues, d’édition de monographies ou d’actes de colloques en accès ouvert :
    • 4 recrutements contractuels : un chef de projet, deux assistants d’édition, 1 développeur ;
    • Réponse à appel à projets FNSO n°2 « Publications » ;
    • Identification de 3 projets numériques : 1 revue, 1 manuel, 1 actes de colloque ;
    • Conception & mise en œuvre d’une plateforme technique OJS|OMP|Métopes ;
    • Mise en place d’un service d’accompagnement des publiants pour intégrer à leurs stratégies éditoriales les critères de publication en accès ouvert, de modèle économique vertueux, de relecture ouverte : recherche.dbm[a]liste.u-paris.fr.

Pour l’ouverture des données de recherche

Université Paris Cité s’engage

À structurer une politique d’établissement en matière de gestion des données de la recherche en concertation avec ses partenaires nationaux et internationaux, selon le principe de données « aussi ouvertes que possible et aussi fermées que nécessaire » et sur la base de services et outils à valeur ajoutée aussi mutualisés que possible ;

À mettre à disposition des données de recherche conformes aux meilleurs standards établis au sein des communautés disciplinaires, en particulier pour les données liées aux publications scientifiques, associées au régime de la preuve dans un objectif de transparence, de reproductibilité et de réutilisation potentielle.

Actions clefs 2020-2022

  1. Mettre en place un groupe de travail sur les données de la recherche en charge de proposer, coordonner et accompagner la mise en œuvre d’une politique d’établissement en matière de gestion, de structuration, de curation, de partage et de diffusion des données tenant compte de la diversité des pratiques disciplinaires :
    • Réalisation d’une enquête initiale
    • Recrutement et programme de recherche-action postdoctorale de deux ans
  2. Développer les outils et dispositifs d’accompagnement pour la gestion des données de recherche :
  3. Développer une culture de la gestion des données et de leur partage dans la communauté étudiante et parmi les personnels, notamment dans le cadre du cycle de formation à la Science ouverte adapté aux différents publics et aux approches disciplinaires :
  4. Ouvrir une PUD – Plateforme Universitaire des Données – intégrée au réseau de la TGIR Progedo pour les données quantitatives en sciences humaines et sociales :

Pour l’ouverture des logiciels

Université Paris Cité s’engage

À reconnaître les logiciels et les codes, qui sont des sources documentées indispensables à la réutilisation des données de recherche produites, comme des productions scientifiques à part entière et à les intégrer dans sa stratégie de Science ouverte afin qu’ils constituent, avec les publications et les données, le troisième pilier de sa mise en œuvre.

Actions clefs 2020-2022

  1. Contribuer financièrement au programme Software Heritage, plateforme d’archivage de logiciels, pour la conservation, le référencement et le partage des codes sources publiquement disponibles : parrainage Software Heritage UP
  2. Promouvoir le logiciel libre dans les projets de recherche et de soutien à la recherche
    • intégration d’un module Logiciels aux cycles de formation des doctorants à la Science ouverte et aux Humanités numériques ;
    • adoption & contribution au développement de logiciels libres pour la mise en place de la plateforme éditoriale UP.
  3. Promouvoir les bonnes pratiques en lien avec l’utilisation de la plateforme Software Heritage
    • Encourager au dépôt dans Software Heritage , en particulier via HAL, des logiciels et des codes sources développés au sein d’Université Paris Cité
    • Intégrer le Software Heritage Identifier (SWHID) à la politique sur les identifiants ouverts.

Pour la visibilité et la reconnaissance des productions scientifiques ouvertes

Université Paris Cité s’engage

À recenser et valoriser l’ensemble des productions scientifiques d’Université Paris Cité ;

À faire évoluer les procédures internes d’évaluation afin de valoriser les pratiques et les projets qui s’inscrivent dans une démarche de Science ouverte.

Actions clefs 2020-2022

  1. Mettre à disposition des projets de recherche, à tous les stades de leur développement, des services coordonnés d’accompagnement au numérique dans le contexte de la Science ouverte, en matière de publication, de gestion des données de recherche, de développement logiciel, d’ouverture des protocoles :
    • Ouverture d’un Centre des Humanités numériques
    • Labellisation de la Plateforme Universitaire des données : PUD des Grands Moulins, réseau national de la TGIR Progedo
    • Développement d’une offre de services transversaux d’accompagnement numérique dans le contexte de la Science ouverte
  2. Constituer une bibliographie officielle par le recensement systématique des productions scientifiques :
    • Ouverture du portail HAL UP
    • Conception et mise en œuvre d’une base de référencement multi sources des productions scientifiques
  3.  Développer l’adoption d’identifiants ouverts et pérennes, créés directement par les auteurs et autrices (ORCID, IdHAL), ou par les acteurs de l’information scientifique (IdRef, DOI, SWHID) ; intégrer ces identifiants aux systèmes d’information locaux ; contribuer à l’alignement des identifiants dans les référentiels nationaux et internationaux.
  4. Faciliter l’application de la Charte de signature des publications de l’université.
  5. Mettre à l’étude les procédures d’évaluation afin de valoriser les actions inscrites dans une démarche de Science ouverte.

>>Télécharger la Feuille de route pour la Science ouverte au format PDF<<

À lire aussi