L’équipe décanale

Le Doyen

Par arrêté n°2023-107 du 26 juin 2023, Maximilien Cazayous a été nommé Doyen de la Faculté des Sciences par le président de l’Université Paris Cité sur proposition des membres du Conseil de Faculté, pour une durée de quatre ans. Il est assisté d’un comité exécutif composé de vice-doyens.

Maximilien Cazayous
Doyen de la Faculté des Sciences

Le doyen

Maximilien Cazayous est Professeur de Physique.  Son travail de recherche consiste à comprendre grâce à la lumière les propriétés de matériaux quantiques au sein du laboratoire MPQ. Depuis bientôt 20 ans, il enseigne de la première année de Licence à la deuxième année de Master. Il a créé et dirigé un Master en alternance sur les énergies. Il fut président de la CFVU de l’université Paris Diderot de 2013 à 2017 et membre du premier conseil d’administration de l’université Paris Cité.

Sa vision pour la Faculté de Sciences et la communauté étudiante ?

Maximilien Cazayous aspire à une Faculté au service des composantes et de la communauté universitaire, qui assure à chacun·e un environnement de travail protégé et serein afin d’exercer ses missions et réussir ses études. Selon lui, la Faculté doit être un lieu où les composantes élaborent ensemble les éléments communs de leurs stratégies : axes de recherche, formations pluri-composantes ou interdisciplinaires, dispositifs de remédiation…

 

La Faculté doit aussi réaffirmer ses valeurs et agir fermement face aux inégalités, aux harcèlements et aux violences sexistes et sexuelles. Enfin, elle doit être motrice de la transition écologique, par ses formations, ses recherches, ses pratiques et ses relations partenariales.

Comment aborde t-il ce mandat ? 

Maximilien Cazayous connait les spécificités de la Faculté des Sciences, tout comme celles des structures académiques et administratives de UPCité. Il aborde ce mandat à la fois avec humilité et avec confiance. Humilité parce que c’est une grande responsabilité qui lui incombe d’être à la hauteur des espoirs de changements exprimés par les collègues. Mais aussi confiance dans la communauté universitaire et la capacité à reconstruire une organisation humaine, collégiale et efficace, au service des  missions premières de formation et de recherche.

Ses grands projets pour la Faculté des Sciences ?

Maximilien Cazayous souhaite rendre les procédures plus claires et plus simples pour pouvoir répondre efficacement aux enjeux actuels de l’enseignement supérieur et de la recherche.

 

Un traitement équitable et transparent de chacun et chacune de nos collègues BIATSS, enseignant·es, chercheur·es, enseignant·es-chercheur·es en ce qui concerne les promotions, les primes, l’accès aux formations, ou encore les carrières doit être mis en place. Selon Maximilien Cazayous, ce suivi des carrières et des promotions est un enjeu de cohésion et de solidarité.

 

En formation, il sera très attentif à ce que les efforts et le potentiel pérenne soient concentrés sur des diplômes nationaux exigeants, connus et reconnus. Il sera également très attaché au maintien et au développement des spécificités des formations de site. Il tient fermement à ce que la Faculté épaule les offres de formation des composantes en termes de viabilité, cohérence, différenciation et attractivité. Elle sera aussi en appui pour la formation continue et la formation par apprentissage. Face aux difficultés des étudiant·es entrant·es, il est absolument primordial que la Faculté soit le lieu de partage des expériences pédagogiques concernant les dispositifs de remédiation des composantes mais aussi, une source d’inspiration pour chacun.

 

En recherche, il est profondément attaché à ce que la Faculté soutienne la diversité des thématiques et des collaborations sans considérer les autres organismes ou regroupements comme des « concurrents ». La liberté des Enseignant·es-Chercheur·es est un pilier essentiel qu’il faut garantir et protéger de grignotements insidieux. Il mettra tout en œuvre pour libérer du temps pour que les collègues puissent se consacrer pleinement à leurs recherches. Pour y parvenir, il conviendra de repenser ensemble les modalités locales de financement des travaux de recherche. Maximilien Cazayous entend également œuvrer pour le développement et le maintien de plateformes de recherche performantes.

 

Enfin , Maximilien Cazayous réaffirme que la Faculté des Sciences travaillera également à harmoniser par le haut l’offre des services des campus : activités sportives et culturelles, accès aux soins et à la prévention, conditions d’études et de vie étudiante.

 

L’équipe décanale

Vice-doyenne Recherche

Nathalie Eisenbaum, Vice-doyenne Recherche de la Faculté des Sciences, est directrice de Recherche au CNRS en mathématiques au laboratoire MAP5 de l’UFR Maths-Info. Sa discipline principale est la théorie des probabilités, les mathématiques formalisant la notion de hasard. Elle est membre du Conseil Scientifique de l’Institut National des Sciences Mathématiques et de leurs Interactions (INSMI) depuis 2019.

Vice-doyen Valorisation et Liens avec le monde Socio-économique

 

Laurent ROYON , Professeur des Universités – IUT Paris Pajol

 
Vice-doyen Equipements et Plateformes

 

Patrice COLL, Professeur des Universités  – UFR de Chimie

 
Vice-doyenne Formation

Sophie Bernard, Vice-doyenne Formation de la Faculté des Sciences est professeur de physique à l’UFR des sciences fondamentales et biomédicales. Ses recherches au sein de l’unité INSERM U1124 portent sur la biophysique de la myéline et le développement de modèles sur puces pour étudier la myélinisation in vitro

Elle est responsable de la mention de Master international en BioMedical Engineering BME Paris et co-dirige la Graduate School BME@UPCité.

Vice-doyenne en charge de la Formation Professionnelle et l’Apprentissage

 

Imane BOUCENNA, Maitresse de Conférences – UFR de physique

 
 
 
Vice-doyenne Etudiante

Inès Siab, Vice-doyenne Etudiante de la Faculté des Sciences, étudiante en Licence de Sciences Biomédicales à Université Paris Cité. Elue au conseil de faculté de la Faculté des Sciences.

 

 

 

Nouvellement élue au Conseil de Faculté des Sciences, Inès SIAB a présenté  sa candidature en tant que Vice-Doyenne Étudiante en Faculté des Sciences.

Actuellement en licence Sciences Biomédicales, elle s’est engagée dès son entrée à l’Université. Après deux années de PACES, elle a d’abord  apporté son aide au C2P1 (actuellement A2SUP) puis s’est engagée  à l’Amicale Paris Sciences (APS), association de la licence de Sciences Biomédicales et des masters affiliés, où elle a été Présidente en 2019-2020. Ces expériences locales d’aides aux étudiants et de représentation ont été complétées par une implication au niveau national via l’administration de la Fédération Nationale des Étudiants en sciences exactes, naturelles et techniques (FNEB).

Déjà élue au Conseil de Faculté des Sciences sous l’ancienne mandature, elle a pu travailler à sa construction et en voir l’évolution. Contrainte à un arrêt d’études pendant 2 ans, elle n’a pas perdu son temps et a été responsable d’une épicerie fine, ce qui lui a permis de développer de nombreuses compétences relationnelles et de terrain.

Elle revient aujourd’hui avec beaucoup d’ardeur et forte de ses expériences , elle souhaite de nouveau s’engager pour défendre au mieux l’intérêt des étudiants de la Faculté des Sciences.

Comment compte t-elle appréhender son nouveau mandat de vice-doyenne Étudiante ? 

Au cours de ce mandat à venir, et en tant que Vice-Doyenne Étudiante, elle souhaite s’engager à travailler de concert avec chacun des membres des conseils et commissions de la Faculté pour servir au mieux les intérêts des étudiants et ce, avec les autres Vice-Doyens et Vice-Présidents Étudiants. Inès SIAB considère que les fondations d’Université Paris Cité ont été posées et que l’heure est venue désormais de bâtir de manière pérenne et en adéquation avec les besoins des étudiants, une politique de la Faculté des Sciences cohérente avec ses ambitions et ses capacités. C’est dans cet objectif qu’elle souhaite travailler ardemment sur des sujets nécessaires et indispensables aux étudiants.

Ses projets pour les étudiants de la Faculté des Sciences ?

  • Se saisir d’un sujet primordial, celui de la précarité étudiante qui n’a fait que s’accentuer depuis la COVID-19, engendrant un accroissement de problèmes annexes, notamment touchant à la santé mentale et physique et proposer des solutions et des pistes de réponses à ce problème.
  •  S’engager à créer et assurer un lien entre les différents acteurs de vie étudiante de la Faculté ainsi qu’avec les équipes décanales.
  • Participer à l’amélioration de la vie de tous les étudiants durant leur parcours en travaillant à une meilleure inclusion des locaux et à l’accessibilité des formations d’Université Paris Cité.
  • Développer les travaux déjà débutés par la Mission EgalitéS et y représenter un panel le plus large possible de problématiques discriminantes rencontrées par les étudiants.
Vice-doyenne Finances

 

Christine GRAFFIGNE, Professeure des Universités – UFR de Mathématiques et Informatique

 
Vice-doyenne Relations Humaines

 

Véronique JOLIOT, Maitresse de Conférences – UFR des Sciences du Vivant

 
Vice-doyenne Relations Internationales

 

Valérie SERRE, Professeure des Universités – Directrice de l’UFR des Sciences du Vivant

 
Vice-doyenne aux Egalités, Diversité et Inclusion

 

Séverine LEIDWANGER, Maitresse de Conférences – UFR de Mathématiques

 
Vice-doyenne de la Vie des Campus et de la Vie Étudiante

 

Amélie GHEERBRANT, Maitresse de Conférences – UFR Informatique

 
Vice-doyenne Transition Écologique

 

Gaëlle CHARRON, Maitresse de Conférences – UFR de Chimie

 
Chargé de Mission sur la Communication et la Vulgarisation Scientifique

 

Pierre KERNER, Maître de Conférences -UFR des Sciences du Vivant (SDV)