Découvrez Panacée, nouveau carnet de recherche Hypothèses qui met en valeur la richesse des collections des bibliothèques et musées d’Université Paris Cité. À travers des billets courts mais aussi des articles de fond illustrés, ce blog propose d’explorer des thématiques variées et de mieux connaître le travail quotidien mené pour enrichir et valoriser un patrimoine exceptionnel : médecine, pharmacie, psychologie, histoire, droit…

Publié le 28 février 2024

Carnet Panacée

Panacée, le nouveau blog des bibliothèques et musées d’Université Paris Cité, est un carnet de recherche hébergé par la plateforme Hypothèses. Un zeste d’euphonie (Paris Cité / Panacée) et un peu de mythologie expliquent le choix symbolique du terme « Panacée », représentatif de l’universalité des collections des bibliothèques et du Musée d’Histoire de la Médecine.

Vous avez déjà entendu évoquer la « panacée universelle », mais savez-vous de quoi il retourne et surtout avez-vous déjà croisé Panacée ? Selon la mythologie grecque, Apollon (dieu des arts, du soleil et de la médecine) avait eu un fils nommé Aesclepios (Esculape), dieu de la médecine ayant pour attribut un bâton autour duquel s’enroule un serpent (le caducée). Esculape aurait eu plusieurs filles dont Hygie (déesse de la santé et de la propreté), Méditrine (déesse de la santé et des médicaments), et Panacée (déesse des remèdes, notamment par les plantes). Par glissements successifs, le mot panacée a ensuite désigné des plantes et remèdes divers, et « la panacée universelle » des traitements visant la guérison de tous les maux.

Le carnet Panacée a donc pour objectif de faire connaître la richesse et la diversité du patrimoine scientifique et culturel d’Université Paris Cité. Destiné à un large public, il cherche tout autant à susciter la curiosité de tout un chacun qu’à appeler la communauté universitaire à la découverte de nouveaux objets d’étude et de recherche ; outre les articles à destination des enseignants-chercheurs et étudiants spécialistes du domaine, il propose ainsi des articles de vulgarisation permettant aux non-spécialistes de découvrir les collections universitaires.

S’il explore plus particulièrement le patrimoine ancien et les collections d’excellence qui font le rayonnement de l’université, il entend aussi mettre en avant des fonds moins connus, objets atypiques ou documents oubliés, qui offrent un autre regard sur l’institution. Outil de découverte et d’exploration, il met en lumière l’élaboration des sciences humaines, sociales et médicales, et donne par conséquent la parole à tous les acteurs qui participent à la constitution, à la transmission, à la préservation, comme à l’interprétation et à la valorisation de notre patrimoine universitaire.

Partez à la découverte des premiers billets publiés : vous ferez ainsi plus ample connaissance avec la statue de la nature se dévoilant devant la science. Vous apprendrez que Descartes était un anatomiste passionné et que la bibliothèque Henri-Piéron recèle une extraordinaire testothèque historique et des fonds sur la métapsychie. Enfin, vous pourrez vous faire votre opinion sur le « dry january » : trouve-t-il ses racines dans l’antialcoolisme du XIXe siècle ?

À lire aussi

OPUS : Appel à manifestation d’intérêt

OPUS : Appel à manifestation d’intérêt

Du 20 mars au 30 avril 2024, la plateforme éditoriale OPUS lance un appel à manifestation d’intérêt pour recueillir et sélectionner les projets de livres et ouvrages scientifiques qui seront diffusés en 2025. Publié le 14 mars 2024 Appel à manifestation...