Fruit d’une recherche pluridisciplinaire croisant histoire de la médecine, philosophie et littérature, le Musée d’Histoire de la Médecine d’Université Paris Cité accueille du 11 mars au 18 mai 2024 la nouvelle exposition « Le médecin face à la douleur, 16e-18e siècles », dans le cadre de la Semaine du Cerveau.

Publié le 29 février 2024

Un chirurgien appliquant un remède sur la blessure à l’épaule d’un homme souffrant

Peinture à l’huile par Gerrit Lundens, 1649

La prise en charge de la douleur est parfois perçue comme une nouveauté, une pratique négligée dans le passé. Pourtant, la douleur est déjà un sujet de préoccupation aux 16e – 18e siècles. Même si la médecine de cette époque est en partie impuissante à y remédier, les médecins la mentionnent souvent et cherchent toujours à la soulager. S’arrêter sur la période des 16e – 18e siècles permet de dépayser notre regard sur ce problème.

Ouverte au Musée d’Histoire de la Médecine du 11 mars au 18 mai 2024 à l’occasion de la 26ème édition de la Semaine du Cerveau, cette exposition sur les conceptions anciennes de la douleur présente douze panneaux thématiques, œuvres à lire et à écouter, ainsi que des entretiens avec des neurologues afin de confronter le passé et le présent, et permettre d’interroger notre compréhension actuelle de la douleur.

Informations pratiques

« Le médecin face à la douleur, 16e-18e siècles » – Du lundi 11 mars au samedi 18 mai 2024
Au Musée d’Histoire de la Médecine, 12 rue de l’École de Médecine, 75006 Paris
Exposition ouverte du lundi au samedi, de 14h à 17h30 (fermeture le jeudi)
Entrée plein tarif à 3,50€ – Entrée tarif réduit à 2,50€ – Gratuite (voir conditions)

Crédits

L’exposition « Le médecin face à la douleur, 16e-18e siècles » a été conçue dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque Universitaire « Sciences » de l’Université Lyon 1 pôle Santé (site Rockefeller, faculté de médecine).

  • Conceptrices, commissaires scientifiques et co-organisatrices : Raphaële Andrault et Ariane Bayle, avec la collaboration d’Elisa Andretta, Dominique Brancher, Nicolas Lechopier, Pascal Luccioni, Isabelle Moreau et Michèle Rosellini ; et l’aimable collaboration de Nicolas Danziger, Luis Garcia Larrea et Patrick Mertens.
  • Co-organisation de l’exposition à la BU Santé / Lyon 1 : Florence Gaume et Livia Rapatel
  • Réalisation graphique : Damien Favier ; modification des panneaux et mise à jour de la table tactile : Raphaël Bénitez.
  • Collaboration artistique : Géraldine Berger, Thomas Rortais et l’ensemble Les Nouveaux Caractères (Sébastien d’Hérin, Étienne Floutier et Caroline Mutel)
  • Réalisation multimédia : Raphaël Bénitez, Alexandre Bocquier, René Clerc, Charles de Filippo et Philippe Topalian (service PAVM | DNUM de l’Université Jean Moulin Lyon 3)

Exposition organisée avec le soutien du LabEx COMOD, de l’Université Lyon 1, de l’Université Lyon 3, de la BU Lyon 1, de l’IHRIM et de l’Ens de Lyon.

Autour de l’exposition

  • Pour en savoir plus sur l’exposition, consultez le billet du carnet Panacée
  • Jeudi 14 mars 2024 – Table ronde « Dire la douleur chronique hier et aujourd’hui »
    De 17h30 à 19h30 – Salle du Sénat académique, site Odéon – 85 bd Saint-Germain, 75006 Paris (Gratuit – Entrée libre)

    Avec Raphaële Andrault (ENS Lyon), Ariane Bayle (Université Jean Moulin Lyon 3), Céline Lefève (Université Paris Cité), Élise Ricadat (Université Paris Cité), Serge Perrot (Pr de médecine, spécialiste de la douleur, Université Paris Cité) et Lucce Sona (patiente experte). Cette table ronde visera à donner une perspective historique aux mots utilisés pour exprimer, faire reconnaître la douleur et permettre son soulagement, en particulier dans la chronicité. Seront ainsi mises en regard des recherches historiques sur le vécu et la prise en charge des douleurs chroniques entre le XVIe et le XVIIIe siècles et des recherches psychologiques et philosophiques actuelles, notamment sur la drépanocytose.

    En partenariat avec l’Institut la Personne en médecine 

  • Samedi 30 mars 2024 – Ciné-club « Barberousse. Médecine et soin au cinéma »
    10h30 – Cinéma Nouvel Odéon, 12 rue de l’École de médecine, 75006 Paris (Tarif: 7 euros)

    Projection du film Johnny got his gun (Dalton Trumbo, 1971), suivie d’un débat avec Raphaële Andrault, chargée de recherche CNRS en philosophie et histoire des sciences (IHRIM-ENS Lyon) et Ariane Bayle, Professeure de littératures comparées (Université Jean Moulin Lyon 3), curatrices de l’exposition et autrices du webdoc « Le médecin face à la douleur ».

    En savoir plus sur le Ciné-club Barberousse 

À lire aussi

OPUS : Appel à manifestation d’intérêt

OPUS : Appel à manifestation d’intérêt

Du 20 mars au 30 avril 2024, la plateforme éditoriale OPUS lance un appel à manifestation d’intérêt pour recueillir et sélectionner les projets de livres et ouvrages scientifiques qui seront diffusés en 2025. Publié le 14 mars 2024 Appel à manifestation...

Formations Zotero sur inscription

Formations Zotero sur inscription

Cette année, les BU d'Université Paris Cité proposent régulièrement des sessions de formation au logiciel de gestion bibliographique Zotero. Mis à jour le 11 octobre 2023 Les bibliothèques proposent tout au long de l'année des sessions de...