Salado Régis Salado Régis
Know about me Salado Régis

Salado Régis

Designation:

Maître de conférences des universités

Email:

regis.salado@gmail.com

Department:

Enseignants chercheurs,Responsables pédagogiques

Responsabilités scientifiques / administratives / pédagogiques

Membre du Comité scientifique de la revue Agora (Université de Santiago de Compostela, Espagne)

Membre du comité de rédaction de la revue Textuel (2006-2018)

Expertises pour les revues Comparatisme (Sorbonne Université), Interfaces Image Texte Language (Universités Paris Diderot / Université de Bourgogne / Holy Cross (Worcester), L’Atelier (Paris 10 Nanterre) et pour le programme « Emergences » de la Mairie de Paris

Directeur adjoint de l’UFR LAC (à partir du 1er septembre 2020)

Co-responsable du séminaire « Enseignement et recherche en milieu carcéral » (Université de Paris)

Co-responsable pédagogique du Master de Littérature générale et comparée, parcours « Littératures du monde, études comparatistes » (2019-20)

Responsable pédagogique du D.U. « Formation aux Humanités. Lettres et Sciences humaines », Maisons d’arrêt de la Santé (Paris) et de Fresnes (92), (depuis 2011).

Membre de la commission mixte CPGE-Université Paris Diderot-Université de Paris

Domaines de recherche

Approches comparatistes des modernités littéraires dans les domaines français, anglophone et lusophone. Etudes de réception, transferts culturels. Relations intermédiales entre littérature et cinéma. Etudes sur l’œuvre de James Joyce, études sur l’œuvre de Fernando Pessoa. Littérature et milieu carcéral.

Section.s CNU

10 Littératures comparées

Prix et distinctions

Bourse de recherche de la Fondation Calouste Gulbenkian à Lisbonne (sept-déc. 2001)

Actualités et recherches en cours

Organisation du colloque « Franchissements / Travessias. Approches intermédiales des imaginaires artistiques de la ville contemporaine », avec Pénélope Patrix, Université de Lisbonne, 10 mai 2019.

Publications à paraître

« Sophia de Mello Breyner Andresen (1969) de João César Monteiro : ‘la poésie ne peut pas être filmée’ », in La Critique à l’écran II. Filmer la littérature, textes réunis par Sylvain Dreyer et Dominique Vaugeois, Presses Universitaires du Septentrion, automne 2020.

« De Ulysses à Ulysse, une odyssée française », in Europe, dossier James Joyce, hiver 2020.

« Le Livre de l’intranquillité de Fernando Pessoa : une relecture à partir des écrits de Jean-Yves Pouilloux sur Montaigne », actes du colloque « La Littérature et l’esprit. Hommage à Jean-Yves Pouilloux », Université de Pau et des Pays de l’Adour, 17-18 janvier 2020, actes à paraître en 2021 chez l’éditeur Droz à Genève.

« Être présent ‘là où le soleil se tait’ : l'université Paris 7- Paris Diderot et l'enseignement en milieu carcéral », in Conoscere e studiare il carcere : percorsi, storie, approcci, textes réunis par Patrizia Volpe, Presses de l’Université de Pise (Italie), à paraître en 2021.

Ouvrages individuels et collectifs

Écrits, images et pensées de prison, sous la direction de Régis Salado et Carine Trevisan, Hermann, « Cahiers Textuel », 2019.

Emmanuel Carrère. Un écrivain au prisme du cinéma, sous la direction de Jacqueline Nacache et Régis Salado, Hermann, 2019.

Manoel de Oliveira. L’invention cinématographique à l’épreuve de la littérature, sous la direction de Claude Murcia et Régis Salado, « Cahiers Textuels », Hermann, 2015.

Les Etudes de réception en France, sous la direction d’Anne-Rachel Hermetet et Régis Salado, L’Esprit créateur, Johns Hopkins University Press, Vol. 49, n°1, Spring 2009.

Modernité/Modernism, numéro spécial de la revue Textuel, n°52, sous la direction de Catherine Bernard et Régis Salado, 2008.

Voix de Koltès, sous la direction de Christophe Bident, Régis Salado et Christophe Triau, Séguier, 2004.

La fiction de l’intime, en collaboration avec G. Charbonnier, J. Wolkenstein, K. Zieger, Atlande, 2001 (textes d’introduction p.17-24, synthèse « Ce que la fiction fait de l’intime et réciproquement », p.215-239).

L'Œuvre inachevée, sous la direction de Christine Andréucci, Jean-Yves Pouilloux et Régis Salado, Publications de l’Université de Pau, 1999.

Samuel Beckett - L'écriture et la scène, sous la direction d’Evelyne Grossman et Régis Salado, SEDES, 1998.

Fiction et Connaissance, Essais sur le savoir à l'œuvre et l'œuvre de fiction, sous la direction de Catherine Coquio et Régis Salado, Éditions de L'Harmattan, 1998.

Barthes après Barthes, Une actualité en questions, Actes du colloque international de Pau, (en collaboration avec Catherine Coquio), Publications de l’Université de Pau, 1993.

Articles (sur les cinq dernières années)

« Lisbon : What the Tourist Should See. Du texte au film : Pessoa contre Pessoa ? », in Instinct nomade n°5, numéro spécial « Les 7 vies de Fernando Pessoa », printemps-été 2020, p.188-200.

« ‘Imprisonned’. À propos de In Cold Blood de Truman Capote », in Écrits, images et pensées de prison, sous la direction de Régis Salado et Carine Trevisan, « Cahiers Textuel », Hermann, 2019, p.179-201.

« Marivaux hors les murs, enjeux d’un déplacement (sur L’Esquive d’Abdellatif Kechiche) », in Frontières du théâtre. Mélanges offerts à Daniel Mortier, sous la direction d’Ariane Ferry, Chantal Foucrier, Anne-Rachel Hermetet et Jean-Pierre Morel, Classiques Garnier, 2019, p.251-266.

« Chant et contrechant de la modernité chez Valery Larbaud », in Cosmopolitisme à l’heure de la globalisation, sous la direction de Vera Elisabeth Gerling, Cahiers Valery Larbaud, n°55, Classiques Garnier, 2019, p.167-182.

« Le jeu du cœur et du creux dans Heart of Darkness de Joseph Conrad », in Expériences de l’histoire, Poétiques de la mémoire, actes du colloque organisé par Inès Cazalas et Judith Serfati, université Paris Diderot, 25-26 janvier 2018, publication en ligne, http://www.crlc.paris-sorbonne.fr/colsem/pdf/Reegis_Salado.pdf

« ‘What kind of a name is that ?’ A propos des échos joyciens dans Trois souvenirs de ma jeunesse », in Le sens de la profusion. Trois souvenirs de ma jeunesse. Nos Arcadies, d’Arnaud Desplechin, études réunies par Christian Michel et Jean-Baptiste Renault, Editions et presses universitaires de l’université de Reims, 2017, p.39-65.

« Sans âge, sans usage. L’obsolescence programmée des personnages beckettiens », in Samuel Beckett Today / Aujourd’hui, vol.28, Special Issue : « Clinique et poétique du vieillir dans le théâtre de Beckett », Brill, 2016, p.193-204.

« Heteronimia e desassossego: duas figures pessoanas do estranhamento » [« Hétéronymie et intranquillité: deux figures pessoennes de l’étrangement »] traduction en portugais Teresa Ribeiro da Silva, in El hilo de la fábula n°15, « Figuras y estribulaciones del ‘extrañamiento’ », Revista de la Universidad Nacional del Litoral, Santé Fé, Argentina, 2015, p.67-78.

« La Lettre ou La Princesse de Clèves réinventée », in Manoel de Oliveira. L’invention cinématographique à l’épreuve de la littérature, sous la direction de Claude Murcia et Régis Salado, « Cahiers Textuels », Hermann, 2015, p.61-76.

« Translating Beckett Before Beckett : the Translation of Eleutheria », in Barbara Wright: Translation as Art, Edited by Madeleine Renouard & Debra Kelly, Champaign/London/Dublin, Dalkey Archive Press, 2013, p.76-96.

‘The Injection Mark’ Inoculation in the Joycean Text », in Joycean Unions. Post-Millenial Essays from East to West, Edited by R. Brandon Kershner and Tekla Mecsnober, in European Joyce Studies n° 22, Amsterdam, New York, Rodopi, 2013, p.137-149.

Travaux audio et vidéo

6 mars 2020, conférence filmée « ‘Lisbonne revisitée’ ? Le prisme Pessoa » dans le cadre du festival « Lisboa » au Forum des images de Paris : https://www.forumdesimages.fr/les-programmes/toutes-les-rencontres/cours-de-cinema-lisbonne-revisitee-par-regis-salado

Invité d’Adèle Van Reeth à l’émission « Les Chemins de la philosophie », France Culture : https://www.franceculture.fr/personne-regis-salado

5 mai 2018, « L’impossible tranquillité de Fernando Pessoa » (semaine consacrée à « L’inquiétude »)

24 décembre 2013, « Fernando Pessoa, voyageur immobile » (semaine consacrée aux « Voyages immobiles »)

3 décembre 2012, « Fernando Pessoa : ‘Vivre, c’est être un autre’ » (semaine consacrée à « L’Autre »)