Gesvret Guillaume Gesvret Guillaume
Know about me Gesvret Guillaume

Gesvret Guillaume

Designation:

Chercheur associé

Email:

guillaume.gesvret@gmail.com

Responsabilités scientifiques / administratives / pédagogiques

Professeur agrégé en lycée

Domaines de recherche

Littérature moderne et contemporaine.

Littérature et arts.

Esthétique théâtrale, histoire de la mise en scène.

Intermédialité (relations corps/voix/image)

Sections CNU

Section 9 (Langue et littérature françaises) et 18 (Arts).

Publication.s à paraître

Articles

« Quand la voix anime le corps figé. Défaire le tableau vivant avec Godard et Beckett », Écrans, Classiques Garnier, 2020 (à paraître).

Publications

Ouvrage

Beckett en échos. Rapprochements arts et littérature, Paris, Classiques Garnier / Bibliothèque des Lettres modernes Minard, janvier 2019.

Articles

« Ekphrasis explosive : lire le désœuvrement entre écriture et peinture (Samuel Beckett, Hubert Lucot) », Formes et (en)jeux de l’intermédialité dans l’espace européen, éditions Königshausen & Neumann, Würzburg, 2020 (à paraître).

« Repentir : un geste entre écriture et peinture, ou comment se reprendre », La Revue des lettres modernes, “Textes pour rien” / “Texts for Nothing” de Samuel Beckett : Le corps de la voix impossible « Samuel Beckett ; n° 6 », Paris, Lettres modernes Minard / Classiques Garnier, décembre 2018.

« Scénographies du cul-de-sac », Nouvelle revue d’esthétique n°20, Paris, PUF, 1er semestre 2018, p. 77-88. https://www.cairn.info/revue-nouvelle-revue-d-esthetique-2017-2-page-77.htm

« Vitesses et précipitations : Le Grand Graphe et Autobiogre d'AM 75 d'Hubert Lucot, ou la tentative d'ekphrasis d'une vie », Fabula, « Le livre en mouvement : poésie et arts visuels aux XXème et XXIème siècles », mars 2018. http://www.fabula.org/colloques/document5158.php.

« Retours de guerre : Monument 0 : hanté par la guerre (1913-2013) d’Eszter Salamon », Agôn, février 2016. http://agon.ens-lyon.fr/index.php?id=3481.

« Esquecer a mão : poténcias do abandono em Duchamp e Beckett » / « Oublier la main : puissance de l’abandon chez Beckett et Duchamp », Experiencia e arte contemporãnea, ouvrage collectif édité par Ana Kiffer, Renato Rezende, Christophe Bident, Editora Circuito, Rio de Janeiro, 2013, p. 43-49.

« Trahir la trame : contrainte et affect chez Samuel Beckett, François Morellet, KP Brehmer », Nouvelle revue d'esthétique n°9, Paris, PUF, 2e semestre 2012, p. 41-54. https://www.cairn.info/revue-nouvelle-revue-d-esthetique-2012-1-page-41.htm

« Arnaud Beaujeu, Matière et lumière dans le théâtre de Samuel Beckett, Peter Lang, 2010 », recension pour la revue des Lettres romanes vol. 65 (Université catholique de Louvain), Brepols Publishers, 2012.

« La scrittura televisiva dei corpi spettrali: Quad di Samuel Beckett », Passages, Rome, Bulzoni, 2012, p. 85-97.

« Variations d’échelle : espace et affect dans les dernières œuvres de Beckett », La Revue des lettres modernes, « Samuel Beckett » (vol. 2 : Parole, regard et corps), Paris, Lettres modernes Minard / Classiques Garnier, 2011, p. 91-103.

« Samuel Beckett : Quad I + II », catalogue de l'exposition Video, an Art, a History (1965-2010) au Singapore Art Museum, en collaboration avec le Centre Georges Pompidou, Singapour, juin 2011, p. 158-159.

« Un art de la prédation : la mémoire convulsive d'Adriana Varejão », Textuel, n°62 : Les désaccords du temps. Brésil, France, revue de l'UFR Lettres, Arts, Cinéma, Université Paris Diderot-Paris 7, 2010, p. 115-122.

« Le minimalisme saturé d'Imagination morte imaginez de Samuel Beckett », Alea, n°12, Estudos Neolatinos, Rio de Janeiro, Editora 7 Letras, juin 2010, p. 123-138.

« “Faire surface” : affect et plasticité dans Oh les beaux jours de Samuel Beckett », La Licorne, n°91, actes du colloque « Beckett, le mot en espace – autour du premier théâtre » à l'Université de Poitiers le 19 décembre 2009, Presses Universitaires de Rennes, 2010, p. 71-79.

« Un peu d'air impur (Beckett et Warhol) », Optical Sound, n°0, Optical Sound éditions, Paris, novembre 2009, non paginé.

« Posture de la prière, écriture de la précarité (Mal vu mal dit, Cap au pire et ...que nuages...) » dans Samuel Beckett Today / Aujourd'hui, n°18, “All Sturm and no Drang”. Beckett and Romanticism. Beckett at Reading 2006, Amsterdam / New York, Rodopi, 2007, p. 393-406.

Travaux audio et vidéo

France culture, La Compagnie des œuvres, entretien avec Matthieu Garrigou-Lagrange dans le cadre d’une série Beckett, comment c’est : « Beckett et l’art moderne », diffusé le 24 octobre 2019 (59 min) : https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-oeuvres/beckett-comment-cest-44-beckett-et-lart-moderne