Étudiants empêchés

L’Université de Paris offre la possibilité aux détenus des prisons d’Ile-de-France d’entamer ou de poursuivre des études supérieures.

© Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing

L’Université de Paris a fait le choix d’enseigner « dans les murs » plutôt que par correspondance. Elle est actuellement la seule université française à disposer d’un service dédié à l’enseignement en milieu carcéral. Cet engagement traduit sa philosophie d’accès au savoir et à la culture pour toutes et tous.

Omnidisciplinaire, l’Université de Paris permet aux détenus étudiants de s’inscrire dans la matière de leur choix.

 

La section des étudiants empêchés

  • organise dans des établissements pénitentiaires de la région parisienne des enseignements et des examens selon les mêmes programmes et les mêmes règles que sur le campus. Un étudiant libéré en cours d’année termine son cursus à l’université sans démarche supplémentaire.
  • assure également toutes les démarches administratives et pédagogiques nécessaires : la fourniture des livres et les manuels et, dans certains cas, la mise en relation avec l’équipe pédagogique.

 

Offre de formations

Diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU) pour les étudiants empêchés

Le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU), diplôme national, est réservé aux adultes non bacheliers en milieu carcéral, ayant interrompu leurs études initiales depuis plus de deux ans, et souhaitant accéder à l’enseignement supérieur. La préparation se fait en un an. Quatre inscriptions consécutives sont autorisées.
Lieux où peut s’effectuer le diplôme :
Poissy, Fresnes Hommes et Femmes, Maison d’arrêt d’Osny.
Le DAEU option Lettres confère les mêmes droits que le baccalauréat et prépare aux études de lettres, arts, sciences humaines et sociales, langues, communication, sciences économiques, administration, gestion…
Les cours sont donnés sur place, à raison de 10 à 12 heures d’enseignement par semaine. L’examen se déroule dans les établissements selon les mêmes modalités qu’à l’université. Les sujets, les corrections et les délibérations sont placés sous la responsabilité du jury du campus.

Diplôme universitaire pour les étudiants empêchés

Un diplôme universitaire (DU) a été créé pour répondre à des besoins identifiés en milieu carcéral. Il s’agit d’une « formation aux Humanités : lettres et sciences humaines », dispensée à la maison d’arrêt de Fresnes, permettant aux personnes incarcérées d’acquérir (ou de maintenir à niveau) des connaissances générales nécessaires à la construction de leur projet de réinsertion socioprofessionnelle.

Licence de lettres modernes (centrale de Poissy)

La Licence de lettres modernes à la centrale de Poissy est également accessible aux étudiants empêchés avec les disciplines suivantes : littérature, langue vivante, philosophie, méthodologie de l’écrit, etc.
Ateliers de réflexions et d'expression

Conférences à la maison d’arrêt des femmes de Fresnes

Soucieuse de faire exister un espace de parole et de pensée en dehors des enseignements, l’université Paris Diderot organise des cycles de conférences et d’ateliers ouverts à tout.e.s les détenu.e.s sans condition de niveau ni obligation d’inscription à un cursus universitaire.
Ces conférences et ateliers touchent aux domaines des sciences, de la philosophie, de l’histoire, de la littérature et des arts. Ils sont le lieu d’une réflexion sur la citoyenneté, le « partage du monde », le rapport de l’individu à la société. Les personnes détenues ayant assisté à ces conférences et ateliers témoignent de leur impact sur le développement personnel et l’intégration sociale, « dans les murs » comme à l’extérieur de la prison.

Prix littéraire

Paris Diderot et sa Fondation organisent, depuis cinq ans, un Prix littéraire au centre pénitentiaire de Réau. Ce prix est l’aboutissement de quarante années d’intervention d’enseignants de l’établissement dans les prisons d’Ile-de-France. Il est animé par deux enseignants-chercheurs de l’Université de Paris, Régis Salado et Carine Trevisan. Son originalité provient de la composition du jury, mixte, hommes et femmes incarcérés.  
Ce jury désigne chaque année un lauréat, à qui le prix est remis en présence des autorités de l’administration pénitentiaire, de l’Université, et de journalistes.
Les lauréats ont été successivement les suivants :
  • Maylis de Kerangal, Réparer les vivants (2014)
  • Adiren Bosc, Constellation (2015)
  • Isabelle Autissier, Soudain, seuls (2016)
  • Frédéric Gros, Possédées  (2017)
  • Marc Dugain, Ils vont tuer Robert Kennedy (2018)

Contact

Pôle ouvert d’enseignement à tous (POET) – section Étudiants empêchés
Bâtiment des Grands Moulins – Aile C – 1er étage – Bureau 185C
5 Rue Thomas Mann Paris 13e
Lundi, mardi et jeudi de 09h30 à 12h et de 14h à 17h00
Mercredi de 14h à 17h
see@univ-paris-diderot.fr

À lire aussi

Le sens de l’accueil

Le sens de l’accueil

L'entrée à l'université est une étape déterminante dans le parcours, et même dans la vie, de chacun. Pour passer ce cap sereinement, Université de Paris propose aux étudiants de 1e année des activités destinées à faciliter leur intégration :...

Bienvenue au POP !

Bienvenue au POP !

Le nouvel espace collaboratif POP, pour "Place O Projet", a ouvert ses portes mardi 17 septembre sur le campus des Grands Moulins. Cet espace qui accueille l'ensemble de la communauté universitaire, vise à stimuler l’esprit d’entreprendre et la créativité...