Marie Rose Moro est professeure de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à Université de Paris. Elle dirige la Maison de Solenn-Maison des adolescents de l’hôpital Cochin. Docteur en médecine et en sciences humaines, c’est la chef de file actuelle de l’ethnopsychanalyse et de la psychiatrie transculturelle en France. 

Aujourd’hui encore, la question : « qu’est-ce que cela fait aux enfants d’être pris comme objets sexuels » n’est pas totalement prise au sérieux. Nous n’avons pas fait notre révolution à ce sujet, parce que faire reconnaître qu’un enfant a été victime est encore un parcours du combattant. 1 agression sur 10 seulement est reconnue. On se réfère à des données explicatives contextuelles, sociologiques… alors qu’il s’agit d’un facteur absolu : un enfant abusé est un enfant détruit. Marie Rose Moro décrypte à la lumière de son expérience les effets dévastateurs de cette violence absolue, corporelle et psychique. Son livre est un cri pour plaider la cause des enfants victimes d’abus sexuels. Il s’adresse à tous les adultes, parents, éducateurs, citoyens. L’auteure montre que l’enfant ne pourra se reconstruire qu’avec la parole, et c’est toute la complexité du sujet : pour qu’un enfant ou un ado parle, il faut qu’il sache que sa parole sera entendue, reconnue…

  • Titre : La parole est aux enfants – abus sexuels
  • Auteur : Marie Rose Moro
  • Éditeur : Bayard
  • Date de publication : février 2021
  • Nombre de pages : 200
  • ISBN : 978-2-227-49928-7