Les 19 candidates et candidats représentant l’Alliance Sorbonne Paris Cité au concours Ma Thèse en 180 secondes s’affronteront en finale régionale devant le jury et le public, le 14 mars 2024 à 18h30. La finale sera retransmise en direct sur youtube, et le public internaute pourra aussi voter, par SMS, pour décerner le prix du public.

 

La finale du concours Ma Thèse en 180 secondes se déroulera jeudi 14 mars 2023 à 18h30 dans l’amphithéâtre Buffon (complet !) et en streaming sur youtube. Les 19 candidates et candidats rivaliseront par leur talent de vulgarisateur et d’orateur pour présenter leur travail de thèse à un public néophyte. À l’issue de cette finale, le jury et le public choisiront les 2 candidats qui représenteront ASPC lors de la demi-finale nationale.
Découvrez les candidats !

Elisa DZIEZUK, inscrite dans l’école doctorale Pierre Louis de Santé publique, présentera son travail de thèse intitulé : Les mécanismes de récupération de la dextérité manuelle après un AVC : étude de cohorte prospective des relations entre mesures comportementales et connectivité cérébrale.

Théo BOYER, inscrit dans l’école doctorale STEP’UP, présentera son travail de thèse intitulé : Study of Cosmological and Intergalactic Magnetic Fields with Gamma -ray and Radio Telescope.

Nour Al Ouyoun Nasser, inscrite dans l’école doctorale Bio Sorbonne Paris Cité, présentera son travail de thèse intitulé : Implication des lymphocytes B dans la séroclairance de I’AgHBs chez les patients atteints d’hépatite B chronique.

Marie GUION, inscrite dans l’école doctorale Galilée, présentera son travail de thèse intitulé : Surveillance des inégalités sociales de santé dans le diabète : Identifier des leviers d’action pour réduire la morbi-mortalité neuro-cardiovasculaire en France.

Rebecca LABOUREUR, inscrite dans l’école doctorale Bio Sorbonne Paris Cité, présentera son travail de thèse intitulé : Étude des interactions entre cellules tumorales et cellules immunitaires infiltrant les cancers urologiques : rôle du checkpointHLA-G comme nouvelle cible thérapeutique.

Nell SAUDERS, inscrite dans l’école doctorale Bio Sorbonne Paris Cité, présentera son travail de thèse intitulé : Étude de l’entrée et de la réplication des coronavirus.

Arthur ARNOULT, inscrit dans l’école doctorale Galilé, présentera son travail de thèse intitulé : Méthode de décomposition de domaine espace-temps et parallèle en temps pour les écoulements incompressibles.

Audrey LAURENT, inscrite dans l’école doctorale Bio Sorbonne Paris Cité, présentera son travail de thèse intitulé : Exploration de la réponse initiale des cellules endothéliales à l’adhésion de Neisseria meningitidis

Christophe BOETTO, inscrit dans l’école doctorale Pierre Louis de Santé publique, présentera son travail de thèse intitulé : Étude des prédicteurs de la variabilité du microbiome intestinal chez les patients sains et malades.

Celia ATZENI, inscrite dans l’école doctorale Sciences du langage, présentera son travail de thèse intitulé : Exploration textométrique du discours de l’ONU sur la violence envers les femmes et de son évolution entre 1996 et 2019.

Juliette MANDELBROJT, inscrite dans l’école doctorale Bio Sorbonne Paris Cité, présentera son travail de thèse intitulé : Comment la transcription interagit avec une origine forte de réplication.

Elliot LOPEZ, inscrit dans l’école doctorale Médicaments, Toxicologie, Chimie, Imageries, présentera son travail de thèse intitulé : Un biomatériau biphasique innovant pour la génération de tumoroïdes vascularisés et leurs applications au ciblage tumoral.

Jean-Daniel DELBET, inscrit dans l’école doctorale Bio Sorbonne Paris Cité, présentera son travail de thèse intitulé : Étude des mécanismes d’activation des cellules épithéliales pariétales glomérulaires dans la hyalinose segmentaire et focale.

Anne CHALUMEAU, inscrite dans l’école doctorale Bio Sorbonne Paris Cité, présentera son travail de thèse intitulé : Développement de différentes approches de thérapie génique pour le traitement des beta-hémoglobinopathies.

Lucas GAILLARD, inscrit dans l’école doctorale Médicaments, Toxicologie, Chimie, Imageries, présentera son travail de thèse intitulé : Impacts toxicologiques de mélanges de microplastiques et additifs dans un modèle hépatique 3D.

Clémentine MARIE, inscrite dans l’école doctorale Bio Sorbonne Paris Cité, présentera son travail de thèse intitulé : Dysfonction de la signalisation oestrogénique comme nouvelle signature moléculaire du Syndrome des ovaires polykystiques.

Julien LECOFFRE, inscrit dans l’école doctorale Galilée, présentera son travail de thèse intitulé : Diffraction d’atomes froids au travers d’un nanoréseau pour mesurer l’interaction Casimir-Polder.

Doriane HAZART, inscrite dans l’école doctorale Cerveau – Cognition – Comportement, présentera son travail de thèse intitulé : Caractérisation morphologique tridimensionnelle des réseaux neuronaux, à l’échelle cellulaire, du système nerveux entérique et applications biomédicales au diagnostic précoce et à la compréhension de la maladie de Parkinson.

Benjamin LESUR, inscrit dans l’école doctorale Cerveau – Cognition – Comportement, présentera son travail de thèse intitulé : Effet de la distance temporelle et de la distance à Soi sur le système de simulation épisodique.

Informations pratiques

Finale Ma Thèse en 180s du groupement ASPC Jeudi 14 mars 2024 à 18h30

Pour suivre la finale en direct, se connecter sur youtube

À lire aussi

La recherche au coeur des formations en sciences du sport

La recherche au coeur des formations en sciences du sport

Associées par définition au sport, les filières STAPS accordent une grande place aux sciences et à la recherche. Les bâtiments de l’UFR STAPS, rue Lacretelle à Paris, abritèrent, à partir de 1928, le premier Institut régional d’éducation physique. De juin à septembre...

lire plus