Le 16 novembre 2020, les deux UFR d’Odontologie d’Université de Paris ont voté à une large majorité en faveur de la création d’une UFR d’Odontologie unique.

Xavier Jeunemaitre, doyen de la Faculté Santé d’Université de Paris, a ouvert la séance du conseil joint des deux UFR, le 16 novembre dernier, aux côtés des doyens, Ariane Berdal et Louis Maman. 

La création de cette nouvelle UFR positionne l’Odontologie d’Université de Paris au niveau européen et international avec  une 1ere place française au classement de Shanghai. Elle devient une UFR à fort potentiel de recherche avec des perspectives d’excellence autour de 2 sites d’enseignement : Montrouge et Garancière ; 6 sites hospitaliers : Bretonneau, Charles Foix, Louis Mourier, Henri Mondor, la Pitié Salpêtrière, Hôpital Rothschild et 4 laboratoires de recherche établis sur les sites des Cordeliers, de Montrouge et de Garancière.

Ce vote emblématique marque le départ de la création de l’UFR d’Odontologie unique qui va s’accélérer tout au long de l’année universitaire pour aborder la rentrée de septembre 2021. De nombreux chantiers, tels que la définition du nouveau projet pédagogique et de recherche, la rédaction des statuts de la future UFR, ont déjà débuté.

La création d’Université de Paris en janvier 2020 et d’une Faculté Santé qui regroupe trois composantes : les UFR de médecine, de pharmacie, d’odontologie, est un projet ambitieux qui favorise l’interdisciplinarité et la transversalité entre les disciplines de santé pour placer le patient et le parcours de soin au cœur de l’enseignement et de la recherche.

Cette première étape de construction d’une UFR d’Odontologie unique nourrit le projet de construction d’un Centre Hospitalier Universitaire Grand Paris Nord, à Saint Ouen, à l’horizon 2030.

À lire aussi